A la découverte de Gaston à travers un hors série du Monde

A travers l’analyse et l’explication de ce garçon de bureau, c’est André Franquin que Rodolphe Massé et Frédéric Potet nous font découvrir par le biais de cet hors-série, ce génial dessinateur qui nous a quitté il y a déjà 25 ans mais dont l’indémodable personnage est toujours présent.

C’est comme une fièvre qui s’empare des libraires et des éditeurs pour rendre hommage à André Franquin qui a illustré la série Spirou et Fantasio pendant de nombreuses années avec sa première histoire complète en 1951 " Il y a un sorcier à Champignac " car il avait repris le dessin des personnages Spirou et Fantasio de Jijé qui tenait lui même le seul Spirou de Robvel inventeur du petit groom. Sa création à Franquin c’est Gaston Lagaffe apparu le 28 février 1957 et progressivement les personnages de son entourage quotidien. Franquin même s’il a créé d’autres personnages comme le comte de Champignac avec Henri Gillain, son autre création personnelle reste le Marsupilami (31 janvier 1952) qui aura une vie autonome avec Marsu Productions à partir de 1987 avant de revenir dans le giron des Editions Dupuis en 2016. Le journal Spirou vient de saluer dans son numéro 4372 du 26 janvier de cette année 2022, les 70 ans de l’animal. Gaston est à Franquin ce que Tintin est a Hergé, un personnage qui n’aura existé que du vivant de son auteur et durant toutes ces années il ne sera aidé au dessin et au scénario que par le seul Jidehem dont le nom exact est Jean De Mesmaeker et a servi à un des personnages de ces bandes gaffeuses. On trouve dans ce hors-série du Monde la présentation de tous les albums de Lagaffe avec leur année de publication et fac-similé de la couverture. En 2018 est apparu une nouvelle édition intégrale et chronologique de Gaston en 22 volumes et une intégrale en un seul volume en 2021 qui regroupe les 913 gags par ordre chronologique de parution chez Dupuis sous l’appellation BD collectors

Statue de Gaston et sa voiture sur la place Verte à Charleroi.

En parcourant ce hors série vous apprendrez qu’on ne sait pas qui a engagé Gaston comme garçon de bureau et vous apprendrez comment on prépare un épisode de bande dessinée car la procédure est parfaitement codifiée d’un récit qui se développe en 44 planches voire 60 s’il est un peu plus long. Simultanément vous découvrirez l’ensemble des personnages du monde de Gaston, tous soigneusement identifié d’Yvon Lebrac du bureau de dessin à Joseph Boulier chef de la comptabilité en passant par Jules Soutier concierge et Mélanie Molaire propreté des locaux ainsi que les autres dont Fantasio le secrétaire de rédaction que l’on ne présente plus. On va retrouver tous ces personnages tout au long des pages de présentation des différents aspects du personnage et surtout de ses surprenantes réparties sur les codes vestimentaires voire de ses surprenantes activités pour s’amuser au bureau quand c’est possible. De la transformation d’un babyfoot en bureau pour tromper la vigilance du secrétaire de rédaction ou l’utilisation du bilboquet avec un casque à pointe, tout est prétexte à trouver des activités délassantes à moins qu’elles ne vous reviennent dans le museau. Curieusement le téléphone peut être objet de délassement de type bilboquet rendant difficile d’établir la connexion avec la rédaction. Jusqu’à la garde d’enfant qui peut s’exercer au bureau avec ses contraintes étonnantes.

Intégrale Gaston Lagaffe de 1112 pages
Editions Dupuis

Ce qui est le plus marquant c’est le côté inventeur du personnage pour tenter d’améliorer son rendement qui reste extrêmement faible dans le travail mais l’inventeur génial qui se cache derrière Gaston n’est autre qu’André Franquin dont l’imagination bouillonne d’idées hilarantes et d’inventions surprenantes, il s’en donne à cœur joie. Ainsi du gaffophone à la poubelle à pédale en passant par le mobilier design Gaston phosphore jusqu’à détourner la destination des objets comme transformer la machine à écrire en machine à lancer les fléchettes, bien sur aujourd’hui ce genre de gag n’éveille plus trop l’intérêt, la machine à écrire n’étant plus un objet en service. Maintenant on oscille entre clavier et imprimante dans ce domaine, mais ce dont on peut être sur c’est qu’André Franquin toujours vivant aurait trouvé un gag astucieux entre ce couple d’objets utilitaires qui ne faisaient pas partie des objets de bureau des trente glorieuses. Tout le dessin de Franquin est imprégné de la période durant laquelle il a travaillé, avec objets et voitures de l’époque avec parfois des coups de crayon annonçant des lignes futures de véhicules comme la turbotraction. Le génie peut aller se nicher dans un dessin de BD comme l’a montré André Franquin avec un talent sans pareil de ses idées noires en l’ exprimant seulement que pendant quelques mois de 1977 avec "Le Trombonne Illustré" un journal dans le journal pour réveiller un Spirou qui à son sens ronronnait.

Gaston, employé de l’année
93 pages
Diffusion en kiosque
8,50 €

Ecrit par Bernard Lamarque

Co-fondateur de Bordeaux Gazette


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Bordeaux Gazette Annuaire

Et si je vous racontais...

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4 - 5
On ne sait jamais de qui l’on peut avoir besoin

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Et cum animo

Chapitres : 1 - 2 - 3
Une Vie de Chat

Chapitres : 1 - 2 - 3
Les Danseurs

Chapitres : 1 - 2 - 3
Secret de famille

Nous suivre sur Facebook

Agenda