Bordeaux

Bordeaux : les illuminations de Noël, c’est parti jusqu’au 7 janvier

C’est sur le coup de 18 heures que les lampions et lumières électriques ont été connectées vendredi soir pour illuminer la ville pendant quatre semaines pour communiquer une atmosphère joyeuse à la cité.



C’est la façade du grand théâtre qui a donné le la avec sa mise en lumière particulière qui attire la foule chaque soir place de la Comédie pour faire un selfie seul à deux ou à plusieurs sur fond de façade de Grand théâtre animée de multiples couleurs et cela va se reproduire tout au long de ces quatre semaines à partir de 18 heures. Le soir de l’illumination l’espace du grand théâtre avec la place de la Comédie avait été protégé par des blocs de béton tant la foule été dense a cet endroit et du coup la circulation tram avait été coupée entre les Quinconces et la station Musée d’Aquitaine où les trams bondés ont durant la soirée déversé des flots de voyageurs surpris que la ligne s’interrompe à cette heure de la journée. Peut être un petit défaut de communication pour les voyageurs dont certains ne s’attendait pas à une telle surprise mais sécurité oblige. Le maire sur place avec la présence de la fanfare pour l’ambiance musicale ont après l’illumination emprunté la rue Sainte Catherine dans une joyeuse ambiance pour se rendre place de l’Hôtel de ville devant la cathédrale Saint André pour l’Illumination du Sapin de verre.

Le maire dans la déhambulation qui a conduit vers l’Hotel de ville.

Après ce joyeux parcours effectué au son des fanfares le maire accompagné de nombreuses et nombreux conseillères et conseillers municipaux ont sagement suivi le cortège pour se rendre place de l’Hôtel de ville où la encore une foule imposante était massée pour assister à l’illumination du sapin de verre, sapin qui a fait couler beaucoup d’encre lors de sa première installation avec les chaines de télé s’interrogeant sur la justesse du choix. Ce froid sapin créé pour remplacer le sapin qui chaque année était coupé pour décorer la place de l’Hôtel de ville devant la cathédrale a fait couler de très nombreux commentaires. Beaucoup ont jugé que ce sapin de verre était une hérésie mais aujourd’hui la contestation s’est calmée et le maire y va se son petit discours habituel avant l’éclairage de l’objet qui progressivement passe dans les mœurs bordelais avant que peut être un jour une nouvelle municipalité ne revienne au bon vieux sapin de bois, arbre de nos forêts et qui reste le vrai symbole de Noël, comme beaucoup l’on connu avant la marée écologiste. En soit cette création qui est due à l’artiste Arnaud Lapierre en verre et en acier reste intéressante mais demeure peut être un peu trop froide pour évoquer la chaleur de la fête et la joie de ces manifestations de fin d’année.

Sapin de verre et d’acier d’Arnaud Lapierre

Ecrit par Bernard Lamarque

Co-fondateur de Bordeaux Gazette


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Bordeaux Gazette Annuaire

Et si je vous racontais...

Chapitres : 1 - 2
Le Crime de la Pizzéria

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4 - 5
Jeanne et Gédéon

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4 - 5
On ne sait jamais de qui l’on peut avoir besoin

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Et cum animo

Chapitres : 1 - 2 - 3
Une Vie de Chat

Nous suivre sur Facebook

Agenda