« Des Verts toujours pas mûrs » !!!

Si nombre de leurs adversaires les plus acharnés estiment que les maires écologistes ont une « idée à la con » par jour et que la politique est un métier qui ne réussit pas aux amateurs, nos intégristes de la pureté et de « l’imaginaire revisité », idéologues résolus mais néanmoins souvent approximatifs, ne manquent pas d’irriter chaque jour un peu plus de Français.
Entre écriture inclusive, arbre mort dénoncé par le maire de Bordeaux, Pierre Hurmic assis sur son bureau en bois, Tour de France pollueur et insupportablement machiste bientôt interdit dans la ville de Lyon par le maire Gregory Doucet, hommes dont les attitudes doivent radicalement changer selon Eric Piolle maire de Grenoble afin d’éradiquer tout signe de concupiscence, refus de subventions pour deux aéroclubs par la maire de Poitiers, Léonore Moncond’huy au prétexte que « l’aérien ne doit plus faire partie des rêves d’enfant », subventions à l’aveugle pour la construction de la mosquée de Strasbourg, etc, etc ….. On délire pas mal côté écolos ….
Adeptes et prosélytes malheureusement souvent sans nuances de la sobriété et de la communion universelle, nos découvreurs d’un monde meilleur tel qu’ils le pensent, nous amènent à constater que, malgré leurs pures intentions et un style quasi pastoral, ils ne sont même pas d’accord entre eux pour ce qui est du contenu de la bonne parole et que leurs légendaires et multiples courants internes n’inspirent guère confiance aux Français.
Lorsque la maire de Poitiers nous dit que les politiques écologiques doivent conduire à un changement d’imaginaire, nous nous rapprochons d’une écologie qui a perdu le sens des réalités ou du moins qui s’adonne à la caricature et qui, à force de penser qu’elle doit nous enseigner le bien, ne fait que côtoyer le plus pur esprit du sectarisme.
Conscients de la nécessité de soutenir activement et urgemment la transition écologique, les Français n’ont cependant nul besoin, en supplément, d’idéologues guides de vie pas plus que d’éteigneurs de rêve qui en pensant pouvoir s’immiscer dans l’intériorité de chacun d’entre nous ne font que se mêler de ce qui ne les regarde pas et outrepasser les limites de leur fonction élective.
A moins de fabriquer des clones à leur image, Il serait bien que nombre de nos élus écologistes finissent par se rendre compte, qu’ils ne sont pas dépositaires des clefs du bien et encore moins en charge d’enseigner ce bien à leurs semblables. Il est grand temps que leurs sermons moralisateurs cessent.
Leur participation active à la réussite de la transition écologique suffira amplement.

Ecrit par Dominique Mirassou


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Sur le même sujet


Bordeaux Gazette Annuaire

Et si je vous racontais...

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Querelle de voisinage

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Mascarade

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4 - 5
Cordélia et son fantôme

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Brunissande et Esclarmonde

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Vendanges et Immortalité

Nous suivre sur Facebook

Agenda