Bordeaux

La végétalisation de Pey-Berland, une priorité pour l’équipe municipale

Afin de lutter contre le réchauffement climatique l’équipe municipale a inscrit comme priorité de végétaliser la Ville, partout où cela sera possible, en lançant un plan ambitieux de végétalisation, « Bordeaux Grandeur Nature », dont la première saison a démarré cet hiver. La végétalisation de la place Pey Berland s’inscrit dans ce plan.

Compensation du minéral
Cette place emblématique de la Ville de Bordeaux, entièrement minérale enregistre régulièrement des records de température. L’équipe municipale a engagé, dès son arrivée, le lancement de sa végétalisation avec les services de Bordeaux Métropole et remis à plat le projet initial, pour favoriser des plantations en pleine terre. « Notre politique globale de végétalisation de la ville, notre plan « Bordeaux Grandeur Nature », se situe résolument en rupture avec d’anciennes manières de faire la ville. Trop de retard avait été pris. Nous renaturerons Bordeaux partout où cela sera possible. C’est un investissement pour demain que de planter aujourd’hui. » indique Pierre Hurmic, maire de Bordeaux. Compte tenu des contraintes liées aux accès de sécurité de cette place centrale, des réseaux et de la proximité immédiate de la cathédrale, la Ville va planter, en concertation avec les riverains, près de 20 arbres qui apporteront ombre et fraicheur.

Ajout de deux rangées d’arbres et un massif, au Nord (8), à l’Ouest (5) et à l’Est (5)

On casse du béton
La municipalité n’a pas hésité à casser du béton pour permettre ces plantations. Un premier alignement est prévu sur le flanc nord, devant les terrasses des brasseries, avec huit mélias. Une fosse continue de 70m vient d’être creusée pour offrir à ces arbres les meilleures conditions possibles de croissance et de survie en milieu hostile. Quant à l’essence de ces arbres : le Mélia Azedarach, elle a été retenue pour sa résistance aux fortes chaleurs liées à cet environnement très minéral. Cinq sujets seront également plantés place Rohan (côté ouest de la cathédrale), parallèlement à l’axe de la rue du Maréchal-Joffre. Des premières plantations qui seront complétées par une deuxième phase de plantations comprenant entre quatre à six arbre
Chronologie
Février-juin 2021 : Des fouilles d’archéologie préventives ont lieu actuellement et dureront jusqu’au début de l’été.
Fin année 2021 : plantation des arbres à la bonne saison, c’est-à-dire en fin d’année.

Fouilles et travaux préparatoires à l’implantation des arbres

Montant du projet
Le coût affiché de 280.000€ est une erreur. En phase chantier, à ce jour, le coût réel est de 239.000€
Le budget lié aux plantations est 82.000€,
à savoir :
► travaux de maçonnerie : 30.000€
► arbres, fosses plantées : 22.000€
► grilles d’arbre : 30.000€
157 000€ correspondent à des travaux liés aux dalles de la place.
A savoir :
►La reconstitution du stock de granit noir importé de Chine pour un montant de 67.000€. Il s’agit de reconstituer un stock de dalles pour les travaux d’entretien à venir sur cette place et cette somme n’est pas imputable aux travaux de plantation. Bordeaux Métropole n’ayant plus de stock elle a profité de ces travaux pour le renouveler. En effet quand ces dalles se fissurent elles doivent être remplacées à l’identique.
►Dépose et pose de ces dalles : 90.000€ (technique onéreuse car spécifique à ce choix de revêtement).

Ecrit par La rédaction


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Bordeaux Gazette Annuaire

Et si je vous racontais...

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Chloé n’est pas ce qu’elle croit

Chapitres : 1 - 2 - 3
La chaise vide

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Querelle de voisinage

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Mascarade

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4 - 5
Cordélia et son fantôme

Nous suivre sur Facebook

Agenda