Moon so bright, Moon so fine,...Moon Harbour : un éclat ambré sur le port de la lune

Installée dans un ancien bunker gigantesque au bord du Port de la Lune de Bordeaux, la Distillerie Moon Harbour mène avec entrain son bateau ivre de Gin, de Rhum et de Whisky, depuis le début de sa production : le 6 septembre 2017 à 15h. Yves Medina, l’un des capitaines avec Jean-Phillipe Ballanger, nous parle de leurs innovations, et notamment de leur surprenant whisky fumé aux algues du Bassin d’Arcachon !

Haude Funkelstein : La Distillerie Moon Harbour est une entreprise qui aime innover et consommer local ?
Yves Medina : Nous faisons tout de A à Z : nous avons voulu intégrer tout le process pour faire du whisky. Cela va de la récolte de l’orge, semée sur l’île de Patiras, au maltage, au fumage, à la distillation, à l’embouteillage, jusqu’à la vente. Tout est fait ici. Nous avons même fait fabriquer nos propres alambics par la maison Stupfler située à Bègles. Une autre de nos innovations est de distiller un whisky 100% maïs malté. Ceci est une première mondiale. Nous avons créé à ce jour trois différents whisky : un whisky avec de l’orge, un whisky avec de l’orge fumée aux algues et un whisky de maïs malté. Le maltage consiste à humidifier la graine après récolte, puis à la faire re-germer avant d’être distillée. En attendant, les premières bouteilles, puisqu’il faut trois ans pour réaliser du whisky, nous avons créé notre gin (un mois de production) et un rhum blanc et un rhum ambré (compter 4 à 5 mois). Nos deux whisky actuels, sont des finitions de whisky écossais vieillis dans nos barriques de Sauternes pour le Pier 1, et de Pessac Léognan pour le Pier 2.

Yves Medina & Jean-Phillipe Ballanger,

HF : Vous venez de mettre en barrique votre toute dernière création : un whisky fumé aux algues ?
YM : Pour continuer l’innovation, nous tenions absolument à réaliser un whisky aux allures tourbées, et n’ayant pas de tourbe à disposition, c’est après des rencontres et des tests divers et variés, que nous avons décidé de fumer notre orge aux algues du Bassin d’Arcachon. Cette algue particulière naturellement présente dans le Bassin d’Arcachon, appelée « varech », est récoltée, séchée, découpée en fines lamelles, puis fumée ici dans le fumoir de la distillerie. Ce fumage avec les algues du bassin donne une saveur légèrement iodée, et avec le vieillissement dans les barriques de vin rouge, ce whisky est un produit unique et exceptionnel. Il sera disponible dans trois ans, car cela fait un mois qu’il a été mis en barrique. En attendant, nous mettons en pré-commande les 2000 premières bouteilles de whisky malté qui seront prêtent en septembre 2020, toutes les précisions ICI
HF : La distillerie est à la fois une boutique et un lieu de production que l’on peut venir visiter ?
YM : Oui, en parallèle des ventes sur place, nous réalisons des visites qui rencontrent un grand succès, puisqu’à ce jour nous avons réalisé plus de 15 000 visites depuis l’ouverture du site de production au public, le 9 septembre 2017. On visite l’espace de stockage des matières premières, la brasserie, la salle des alambics, le fumoir et le bunker lui-même avec le stockage des fûts. On propose la privatisation de l’espace sur demande. Pour retrouver toutes les informations sur la Distillerie Moon Harbour ICI

Ecrit par Haude Funkelstein


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Sur le même sujet


Bordeaux Gazette Annuaire

Et si je vous racontais...

Chapitres : 1 - 2
Mecarecit 2035

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7
Bienvenue à Sainte Gueille

Chapitres : 1 - 2 - 3
On ne refait pas l’histoire

Chapitres : 1 - 2 - 3
Un monde meilleur

Chapitres : 1 - 2 - 3
Comme une plume

Nous suivre sur Facebook

Agenda