Talence

Talence : Une opération de recyclage de masques bientôt lancée

La ville de Talence s’apprête à lancer une vaste opération de collecte et recyclage de masques jetables. La phase expérimentale de cette initiative écologique et solidaire est fixée à dix semaines.

Une première en Gironde. Une opération de collecte et recyclage de masques jetables (chirurgicaux ou en tissu) sera lancée le 15 mars prochain à Talence. La phase expérimentale durera dix semaines. Les masques devront être déposés dans des bornes, avant d’être broyés et transformés en matériel scolaire (règles, équerres et rapporteurs).
Une vingtaine de bornes ont été installées principalement dans les lieux publics (Hôtel de Ville, Médiathèque, collèges, lycées, universités...) et pharmacies de la ville. Les masques seront ensuite récoltés par une association d’insertion, avant d’être mis en quarantaine pendant quatre jours dans un espace isolé de la production. Ils seront ensuite complètement décontaminés, grâce à un passage dans un tunnel de rayons ultraviolets. Tout le processus a pour but de les broyer, et transformer en règles, équerres et rapporteurs, avant d’être redistribués gratuitement par la Ville sous forme de kits.

Une mini-déchetterie

La municipalité espère pouvoir collecter 100 000 masques pendant la phase d’expérimentation, et fabriquer 1 600 kits avant de les distribuer gratuitement aux bénéficiaires. L’opération a pu être possible avec l’aide de plusieurs partenariats. Ce sont ainsi les entreprises d’insertion talençaises Réagir et Eco Agir qui se chargeront de la collecte des masques, et la start-up Plaxtil qui aura le rôle de désinfecter et recycler les masques. Le lancement du projet aura lieu le lundi 15 mars 2021 à 11 heures, dans le hall de l’Hôtel de Ville de Talence. Le Maire de la ville, Emmanuel Sallaberry, sera présent, ainsi que les associations partenaires Eco Agir, Réagir et la société Plaxtil.
Les initiatives de ce type sont rares en France. À Lille, la PME Cosmolys a mis au point une technique de recyclage des masques chirurgicaux usagés, pour en faire de la matière première. La start-up Recnorec a elle aussi, début 2021, proposé un projet de recyclage des masques usagés. Des actions nécessaires pour l’environnement, quand on sait que plus de 50 millions de masques sont utilisés en France chaque semaine et qu’ils jonchent volontiers trottoirs et parking de grandes surfaces.

Ecrit par Manon Gazin


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Bordeaux Gazette Annuaire

Et si je vous racontais...

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Mascarade

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4 - 5
Cordélia et son fantôme

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Brunissande et Esclarmonde

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Vendanges et Immortalité

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Voyage, Voyage !

Nous suivre sur Facebook

Agenda