Albi

Une soirée de « Monkey » à Pause Guitare !!!!!

Cette troisième journée était menacée d’orages, d’averses, mais ce fût plutôt une canicule suivi d’une tornade de rap et de rock .

La journée a commencé avec le concert de Hyphen Hyphen, qui avant une tournée aux States, a tout simplement confirmé tout le bien que le public pense d’eux, mais aussi surpris les néophytes qui ne connaissaient pas le groupe. Une énergie débordante, des musiciens dont Line la bassiste, Zoé à la batterie, Adam à la guitare, et une chanteuse Santa au charisme incroyable. Des textes engagés comme la chanson « Mama sorry » luttant contre l’homophobie. Pour marquer le coup, Santa fait monter toutes les personnes souhaitant faire passer ce message et c’est ainsi qu’une dizaine d’homosexuels, ont porté fièrement le drapeau arc-en-ciel, et ce sont même embrassés sur scène. Pour la dernière chanson « Just need your love », Santa effectue un petit slam, et descend dans le public jusqu’à la tour régie lumière pour encore plus de show, un retour en courant en milieu du public, et une fin de concert complètement folle avec cette musique rock électronique inclassable.

Hyphen, hyphen

Le deuxième concert de la soirée, Eddy de Pretto, est arrivé toujours vêtu comme un tennisman, et avec sa nouvelle scénographie a offert au public un superbe concert, avec en ouverture sa chanson « kid » qui dénonce les stéréotypes sur la sexualité, puis la chanson « Jimmy » et « Random ». Les chansons s’enchaînent, et malgré que la scénographie très lumineuse est un peu tombée à l’eau du fait que le concert se soit déroulé en plein jour, les chansons et le flow du rappeur de Créteil, font mouche jusqu’à l’explosion sur la chanson « fête de trop » . Depuis son début de tournée l’année dernière, le chanteur a vraiment pris beaucoup plus d’assurance, et on sent vraiment tout le plaisir qu’il a sur scène et faire découvrir ses morceaux.

IAM

Toujours dans le rap, mais avec bien plus d’expérience, et d’ancienneté, le groupe de rap marseillais « IAM » formé en 1989 est arrivé sur scène bien décidé à transformer le public d’Albi en de vrais samouraïs. Avec 2 Djs, et 4 chanteurs, la scène est l’oeuvre d’un vrai terrain d’arts martiaux, et les deux leaders Akhenaton (Philippe Fragione) et Shurik’n (Geoffroy Mussard) avancent au plus près du public pour une véritable communion. Avec 8 albums au compteur, dont le dernier « Révolution » sorti en 2017, le groupe IAM aurait pu tenir un concert de 3 h, mais il a fallu se mettre en mode festival pour un show de 1 h 15, où on a quand même eu le droit aux classiques « Je danse le mia », « Petit frère », « samouraïs ».

Le rock n’est pas mort, et comme à chaque fois que Shaka Ponk monte sur scène, c’est une grosse claque, et un concert extraordinaire. Frah et Sam chanteurs du groupe, puisent l’énergie dans le public et hier c’est plus de 14 000 festivaliers qui ont mis les « monkeys » sur 10 000 Volts.
Avec une scènographie, toujours aussi exceptionnelle, et un show efficace (malgré l’absence de la battle animée contre les anciennes stars du rock), les 1 h 30 sont passées à une vitesse folle. Frah est évidemment comme toujours venu slamer dans le public, nager sur eux, et fait faire un circle pit (qui consiste au public à tourner autour de lui en plein milieu de la foule). Avec un dernier album « The evol », le 10ème du groupe, totalement dans le style, et fidèle à ce qu’ils font, le concert est rythmé, fluide, et une réussite notamment avec les chansons « Killing Hallelujah », « On Fire », « Palabra mi amor », et la fameuse reprise de Nirvana « Smells like teen spirit ». C’est complètement rincé, que le groupe a quitté la scène de Pratgraussals mais ravi.

Ultime journée ce dimanche 7 juillet 2019, la température sera au hard-rock avec la venue des groupes « Scorpions », « Toto », et « Procol Harum »

Ecrit par Loïc Cousin

Chez Bordeaux Gazette depuis 2016, j’assure essentiellement la couverture des concerts/spectacles/festivals sur la région Nouvelle-Aquitaine, et également la couverture d’évènements sportifs. Je m’occupe de la rédaction des articles, illustrés de mes photographies. Je travaille à côté comme photographe Freelance auprès des productions, agences, clubs de sport, fédération, presses et médias.


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Bordeaux Gazette Annuaire

Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda