Bordeaux

Cinq bordelo-béglais appelés à préparer les VI Nations

Poirot, c’était évident qu’il en soit de ces 42 présélectionnés puisqu’il a participé à la Coupe du Monde et on se doutait bien que Jalibert allait avoir à nouveau sa chance, mais les trois supplémentaires montrent des qualités réelles comme on a pu le voir sur des matchs contre La Rochelle et Pau mais ils restent un peu du domaine de la demi surprise. C’est vrai que la surprise la moins étonnante reste Cameron Woki qui fait preuve d’un abattage et d’une maîtrise très intéressante que ce soit au sol, en l’air, balle en main comme un trois quart ou dans la tourmente voire au plus chaud du paquet, il peut dépanner en seconde ligne, il sait tout faire et en plus quel coffre ! Si on a gardé un œil sur le cinq de devant depuis le début de la saison, Cazeaux est tout au plus une demi-surprise, il progresse régulièrement et sa prestation à Pau que nous avions soulignée montre qu’il est digne d’intérêts au plus haut niveau. La surprise s’il y en a vraiment une c’est Lucu qui depuis son arrivée à l’UBB, brûle les étapes en servant Jalibert dans d’excellentes conditions passant de la Pro D2 à l’équipe de France et ceci grâce à un cinq de devant qui marche un peu sur l’eau avec Poirot, Cazeaux et Woki. Bien sûr l’UBB risque d’être privée un petit moment de sa charnière mais un match c’est quinze joueurs sur la pelouse et huit sur le banc, il en reste dix-neuf de disponibles qui peuvent être appelés à tout moment voire libérés. Urios à quand même une charnière de rechange XXL avec Lesgourgues et Botica. Maintenant rendez-vous pour le "Crunch" du 2 février pour juger de l’effet Galthié.


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Sur le même sujet

Bordeaux Gazette Annuaire

Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda