Bordeaux

Bordeaux a rendu hommage à Hervé Gourdel

Alain juppé avait demandé aux bordelais de se réunir dans la cour de la mairie pour rendre hommage à Hervé Gourdel honteusement assassiné et de manière atroce en Algérie. Tous les corps constitués étaient représentés à cet hommage et une foule nombreuse a répondu à cet appel de l’union de tous les français face au terrorisme aveugle.

C’est en sortant d’une réunion à la préfecture car le préfet Michel Delpuech préfet de la région Aquitaine, préfet de la Gironde, suite à l’assassinat d’Hervé Gourdel, avait souhaité réunir les principaux acteurs de la Commission pour l’égalité des chances et de la citoyenneté, notamment les élus, les autorités religieuses, les associations de lutte contre les discriminations et ce afin d ’exprimer la cohésion autour de la République et l’attachement à ses valeurs. Les participants se sont ensuite transportés sur les marches du perron de la mairie ou une foule nombreuse s’était rassemblée.
hervé Gourdel
Alain Juppé a rapidement pris la parole au nom des autorités présentes en tant que Maire de Bordeaux et président de la Communauté Urbaine : "Ce rassemblement c’est d’abord l’expression de notre compassion, de notre soutien à la famille, aux proches d’Hervé Gourdel qui vous l’imaginez aujourd’hui sont dans une immense douleur. Mais ce rassemblement c’est aussi une manifestation d’unité nationale. Dans de telles circonstances, il faut que la nation fasse bloc autour de ses institutions et de ses responsables. Le Président de la République a eu hier les mots qui convenaient pour dénoncer cette situation, notre devoir c’est de nous rassembler autour de tous ceux qui incarnent la nation" Il a aussi ajouté "C’est aussi l’occasion pour nous je crois de manifester notre détermination. Le péril que ces barbares, il n’y a pas d’autres mots, font peser sur le monde est un péril mortel, péril mortel dans le sens propre du terme, péril mortel pour ceux qui sont installés sur ces terres depuis des millénaires, péril mortel pour les musulmans qui ne veulent pas que leur religion apparaisse comme une religion de haine de l’autre, péril mortel pour la démocratie, péril mortel pour nous même puisque nous sommes la cible des menaces terroristes que les autorités de la République prennent à juste titre très au sérieux. Nous ne céderons pas à la barbarie, nous ne nous laisserons pas intimider par la barbarie et c’est ce que nous avons voulu manifester ce soir en nous rassemblant"
La minute de silence
Alain Juppé s’est ensuite excusé d’avoir prévenu un peu tard de la tenue de cette manifestation et il a fait respecter une minute de profond silence à la mémoire d’Hervé Gourdel. Après quoi de nombreux échanges ont eu lieu entre personnalités civiles et religieuses avant que la foule ne se disperse. De nombreux autres hommages vont se dérouler à travers la France pendant ces jours de deuil.

Ecrit par Bernard Lamarque

Co-fondateur et rédacteur en chef de Bordeaux Gazette


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Bordeaux Gazette Annuaire

Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda