Union Bordeaux-Bègles

L’Union se rassure en allant prendre 4 points à Mont de Marsan

L’Union a gagné par 17 à 12, mais pour être honnête l’Union a gagné mais elle continue à montrer les mêmes travers qu’affichés précédemment quoi qu’on a vu apparaître un peu plus de réalisme pour prendre les points au pied quand cela était nécessaire. Il faut rendre hommage à Mont de Marsan qui n’a jamais fermé le jeu et qui a joué crânement sa chance lui permettant de prendre le point du bonus défensif. Dans cinq jours, l’Union devra montrer beaucoup plus de rigueur pour espérer ramener quelque chose de Bayonne qui est allé prendre 59 points à Toulon, faisant l’impasse sur ce déplacement à Mayol et dont les troupes seront fraîches.

Pendant que l’Union bataillait sur le terrain de Mont de Marsan, Bayonne est allé en roue libre à Toulon, voila une attitude qui devrait poser le problème du bonus que l’on pourrait qualifier de "bonus passif" qui pourrait pénaliser d’une perte d’un point les équipes qui ne défendent pas correctement leur chance. Avec ce genre de calcul on n’est plus dans le sport car il faut avouer que ce genre de comportement à tendance à fausser le championnat car le seul objectif c’est : je gère pour ne pas descendre sinon je n’ai plus les retombées financières du Top 14 et mon sponsor fait la "gueule", avec Bayonne cela prend une dimension très visuelle, si vous voyez ce que l’on veut dire.

photo Laurent Chaudru


Revenons au match où sous la férule de Romain Poitre c’est Camille Lopez qui donne le coup d’envoi avec l’appui du vent qui s’est montré bien capricieux tout au long de la partie et qui d’entrée joue un tour à l’ouvreur bordelo-béglais donnant mêlée au centre du terrain au bénéfice des montois. Dès les premières minutes on sent que l’Union n’a pas fait le déplacement pour subir, mais bien pour imposer son jeu et c’est à la 10 ème minute que Chalmers récupère une passe au pied bien dosé de Lopez sous le nez du défenseur montois qui le croit en touche mais il n’en est rien et celui-ci file à l’essai en moyenne position que Camille Lopez transforme L’Union s’empare du score qu’elle ne lâchera plus jusqu’à la fin du match. Deux minutes plus tard Lopez arrose l’aile gauche de Talebula mais celui en prolongeant au pied ne pourra aplatir qu’en dehors des limites du terrain. Le ton est vraiment donné, mais on a toujours peur que l’Union en fasse trop et se fasse prendre en contre mais avec l’appui du vent les bordelo-béglais ne quittent pas le camp montois. Les avants montois en profitent pour mettre la pression sur le pack Unionistes mais seul le pied de Vignau-Thuquet va permettre d’atteindre la mi-temps sur le score de 7 à 3 pour l’UBB.
A la reprise le Stade Montois est toujours dans le match car il n’y a que 3 points d’écart et le match s’équilibre un peu avec l’appui du vent pour les locaux.

Un Blair Connor très surveillé
photo Michel Campistrau

Malheureusement pour les montois le score va se gonfler pour l’Union d’un deuxième essai, celui du capitaine Matthew Clarkin qui mystifie la défense qui s’organisait pour une attaque au large, celui-ci plongeant pour ajouter 5 points et avec la transformation de Lopez cela porte la différence à 11 points en faveur de l’UBB. Vignau-Tuquet va effectuer un rapproché sur une énième faute des unionistes mais Camille Lopez va reconstituer l’écart quelques minutes plus tard. Avec l’appui du vent le pack montois met la pression sur les bordelo-béglais et le pied de Vignaut-Tuquet parle à deux reprise remettant Mont de Marsan à portée de score d’autant que l’Union évolue à 14 après que Toetu ait écopé d’un carton jaune mais elle tiendra bon jusqu’au coup de sifflet final. Les supporters ayant fait le déplacement ont eu des appréhensions jusqu’à la dernière seconde ou un essai même non transformé aurait permis aux vaillants montois d’arracher le nul. Ce match aura été celui des "néozed" de la 3ème ligne de l’Union en espérant qu’ils n’auront pas trop puisé dans leurs réserves.Prochain match pour l’Union le Jeudi 1er Novembre à Bayonne sur le Stade Jean Dauger à 14 h 30 pour y rencontrer des Bayonnais bien reposés, alors que l’Union a une infirmerie plutôt bien remplie et qu’elle s’est séparée d’un troisième ligne centre assez peu motivé.

Stade Montois : 12 (4 pénalités : Vignau-Tuquet 31ème, 54ème, 62ème, 71ème)
Union Bordeaux Bègles : 17 2 essais  : Chalmers 10ème, Clarkin 51ème ; 2 transformations : Lopez 11ème, 52ème ; 1 pénalité : Lopez 58ème)

Plus de photos de Michel Campistrau (cliquez sur le lien)

Ecrit par Bernard Lamarque

Co-fondateur et rédacteur en chef de Bordeaux Gazette


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Bordeaux Gazette Annuaire

Et si je vous racontais...

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7
Bienvenue à Sainte Gueille

Chapitres : 1 - 2 - 3
On ne refait pas l’histoire

Chapitres : 1 - 2 - 3
Un monde meilleur

Chapitres : 1 - 2 - 3
Comme une plume

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Le Génie du Sculpteur

Nous suivre sur Facebook

Agenda