Fronsac

Le Fronsadais s’est ouvert !

Samedi 27 et dimanche 28 octobre ont eu lieu les Journées Portes Ouvertes des appellations Fronsac et Canon-Fronsac. L’occasion pour des visiteurs assoiffés de découvertes d’opérer un tour d’horizon des propriétés ayant répondu à l’appel.

Ca commence à la Maison Viticole de Fronsac. Le parking est plein. Il y a foule dans la salle de réception où l’on apprend les bases de la dégustation. Le programme du week-end, plan à l’appui, est distribué avec le sourire. Le soleil s’est invité dans le ciel bleu. Les lacets sont bien attachés. On y va !

Vignoble du Fronsadais à l’automne
photo Yann Chaigne


Le château de La Dauphine fait partie des étoiles de Fronsac. Les atouts ne manquent pas : bâtisse dans le plus pur style XVIIIème, pièce d’eau, vigne en conversion vers l’agriculture biologique, cuvier à la pointe de la technologie. Le régisseur conduit la visite et procède à des explications très pédagogiques.La dégustation est un succès : les arômes de fruits rouges et de fruits noirs, soulignés par une fragrance d’épice douce, emplissent la salle. Opération séduction réussie.
Non loin, les pierres du château Barrabaque regardent les couleurs des feuilles de ses vignes changer avec l’automne. On y est reçu en tout simplicité. On parle techniques de vinification dans un chai discret et authentique. Discret, le vin, lui, l’est beaucoup moins : il respire, il parle, il s’exprime ! Et chacun s’empresse de lui prêter ses lèvres au bord du verre, afin de savourer les différents millésimes.
Le château du Gaby domine les AOC Fronsac et Canon-Fronsac. Sa situation au sommet de la colline offre une vue panoramique qui régale les yeux, autant que les bouteilles égayent les papilles. La gamme des vins rouges est soigneusement présentée. Les arômes de fruits confits qui en émanent sont délicieux. Et même le petit dernier, le vin rosé baptisé « Pink du Gaby ! » séduit l’assemblée. Pour l’occasion, des voitures de collection ont trouvé place à l’avant du château. Effet garanti.
Au château Canon Saint-Michel, les enfants sont amusés de voir un cheval opérer le travail du labour. Au-delà du grand panneau vert avec logo AB ( Agriculture Biologique ) en bord de route, on découvre une véritable passion pour la nature : la propriété est également labellisée « Bienvenue à la ferme », et la pureté se ressent à la dégustation d’un vin aussi subtil qu’honnête.
La palme du succès revient au château La Rivière.

Château La Rivière
photo Yann Chaigne

Plus que du vin, on vient aussi visiter le somptueux édifice, un des rares dont l’architecture évoque la Renaissance. Le phénomène est bien entretenu : les employés ont revêtu un habit type XVIè siècle, et on se croirait un jour d’été à Chenonceaux tant chaque recoin du château est pris en photo. La pierre blonde, les tours à toitures pointues, les créneaux et… les caves ! 8 hectares de labyrinthes souterrains sont éclairés à la bougie et conservent les trésors du château (chai à barriques, millésimes anciens…). Les flacons à l’étiquette dorée qui contiennentt du liquide couleur rubis se vendent vite… Si le millésime 2012 a été difficile, avec une baisse de production notable quant aux années précédentes, on a fait le plein de visiteurs en Fronsadais ce week-end. Et si les portes étaient ouvertes, les propriétaires étaient ouverts eux aussi, tout comme les visiteurs, et le vin plus encore. C’est décidé, on revient l’année prochaine !

Ecrit par Yann Chaigne


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Bordeaux Gazette Annuaire

Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda