Bordeaux

Les vœux du Président Madrelle

Comme Alain Rousset, le Président du Conseil général de la Gironde Philippe Madrelle, dans le cadre de ses voeux pour 2013, a souhaité que l’horizon médiatique s’éclaircisse pour la presse même s’il reconnait comprendre l’intervention de Gilles Savary. Le Conseil Général de la Gironde par la voix de son président a affirmé que le montant de sa participation à la LGV est fixé une fois pour toute et à travers cette polémique on mesure toute l’ineptie de ce qu’aurait pu être le conseiller territorial, heureusement défunt. Néanmoins, il y aura une réforme des Conseils Généraux - qui vont devenir des Conseils Départementaux - suivie de très près par le président Madrelle pour éviter que la ruralité ne fasse les frais de celle-ci.

Que pouvons-nous espérer de 2013 ? Pour ma part, je souhaite que 2013 soit une année d’unité, de courage et de réussite pour la Gironde et pour la France tels sont les vœux de Philippe Madrelle qui avant toute chose s’est félicité de l’unanimité qui s’est faite dans la classe politique française sur le problème du Mali face au terrorisme islamique et il a voulu saluer l’évènement. Les transports restent toujours un grand sujet d’interrogation, aussi bien au niveau de la Gironde que de l’agglomération et Philippe Madrelle a mis en avant la réussite de son institution avec la tarification unique et l’e-car du réseau TransGironde qui ont permis un bond colossal de fréquentation en offrant un vrai service de déplacement commode et financièrement très accessible d’autant que la Gironde gagne 15.000 habitants par an soit l’équivalent de la population de Blanquefort. La seconde grande réussite au niveau du département est d’avoir pu amener le haut débit sur l’ensemble du département en effaçant les zones d’ombre. Il a aussi souligner l’action du département dans le cadre de la solidarité où quand Lionel Jospin a mis en place le système, Conseils Généraux et Etat étaient à parité alors qu’aujourd’hui, sous la gestion de droite et particulièrement sous la direction de Nicolas Sarkozy, le département assure 75% de la charge de solidarité et il espère bien qu’avec la présidence de François Hollande un rééquilibrage aura lieu. L’étau financier dans lequel est pris le Conseil Général est pour lui source d’inquiétude et il rappelle que pour l’entretien des 7.000 kilomètres de réseau routier qui lui incombe, il ne reçoit absolument aucune aide. Il reste vigilant sur le logement et bien sur il a mis en avant la politique en faveur des collèges avec construction, rénovation et restructuration des établissements girondins. Sur la prérogative tourisme, il a annoncé la mise en place en 2013 d’une route des vins à l’image de ce qui se fait dans d’autre région comme en Alsace par exemple. Il a donné son point de vue sur de grands sujets d’actualité comme le mariage pour tous auquel il adhère mais est très réticent sur la PMA, il votera la loi sur le non cumul des mandats, participera à la réforme territoriale, il est pour l’élection des conseillers communautaires au suffrage universel directe et il considère que la réforme des rythmes scolaires est une bonne réforme.

La position de Gilles Savary sur la LGV à Tv7

Ecrit par Bernard Lamarque

Co-fondateur et rédacteur en chef de Bordeaux Gazette


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Bordeaux Gazette Annuaire

Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda