Bordeaux

"Manon" de Jules Massenet à l’UGC

En 1884 est créé à l’Opéra-Comique un des ouvrages les plus populaires de Jules Massenet, Manon, d’après le roman Manon Lescaut de l’abbé Prévost. Ses autres œuvres Hérodiade, Le Cid, Le Jongleur de Notre-Dame rencontrent la faveur du public et plus encore, Werther composé en 1886, créé à Vienne en 1892, d’après Les Souffrances du jeune Werther de Goethe. (Wikipédia)

L’amour au risque des chimères
C’est une œuvre qu’on a souvent qualifiée de «  lacrymogène » tant elle a fait pleurer des générations de spectateurs. Il est vrai que ces pages délicates et discrètement sensuelles font frissonner les papilles sentimentales tant Massenet est le peintre idéal de la passion amoureuse, celui qui a su le mieux pénétrer les méandres complexes de l’âme féminine. De la fraîcheur de l’air d’entrée de Manon, Je suis encore toute étourdie, à la blessure sincère d’Adieu, notre petite table en passant par la virtuosité vocale du Cours-la-Reine, le dramatisme de l’air de des Grieux, Ah fuyez, douce image, ou la rouerie du duo de Saint-Sulpice, N’est-ce plus ma main, c’est une carte du Tendre qui fait tourner les têtes dans ce manège cruel dont la fin serre le coeur.La mise en scène de David Paterson, qui projette cette Manon dans l’univers des années 1950, l’interprétation virevoltante et vocalement éblouissante d’Anna Netrebko, le Des Grieux sombre et ardent de Rolando Villazon, la direction de Daniel Barenboïm, tout fait de ce manège qui commence frivole mais s’achève dans la détresse un spectacle émouvant, coloré, dynamique.
Alain Duault

Intrigue
C’est sur la route du couvent que la jolie Manon rencontre Des Grieux, qui tombe aussitôt amoureux d’elle. Ils partent vivre à Paris mais Manon aime le luxe et ne se contente pas d’amour et d’eau fraîche. Elle se laisse enlever par un vieux bellâtre qui la couvre de diamants et en fait une reine de Paris. Mais la nostalgie de son cher Des Grieux tenaille Manon : alors qu’il veut l’oublier en entrant dans les ordres, elle le reconquiert sans peine... mais c’est pour retomber très vite : elle entraîne Des Grieux à jouer contre le vieux beau – mais celui-ci se venge en faisant arrêter Manon comme prostituée. Malgré les efforts de Des Grieux, elle en mourra sur la route qui la conduit au bagne.

Livret
Livret par Henri Meilhac , et Philippe Gille d’après le roman de l’abbé Prévost, L’histoire du chevalier Des Grieux et de Manon Lescault
Direction Musicale
Daniel Barenboïm
Mise en scène
Vicent Paterson
Distribution
Manon Lescaut  : Anna Netrebko
Lescaut  : Alfredo Daza
Le Comte des Grieux  : Chritof Fischesser
Guillot de Morfontaine  : Rémy Corazza
Le Chevalier Des Grieux  : Rolando Villazón
De Brétigny  : Arttu Kataja
Poussette  : Hanan Allattar
Javotte  : Gal James
Rosette  : Silvia de la Muela
Publican  : Matthias Vieweg

Jeudi 2 mai
19h30 précises
Durée du spectacle
3 h 04 / 5 actes dont 1 entracte de 20mn

Ecrit par Bernard Lamarque

Co-fondateur et rédacteur en chef de Bordeaux Gazette


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Et si je vous racontais...

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Brunissande et Esclarmonde

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Vendanges et Immortalité

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Voyage, Voyage !

Chapitres : 1 - 2 - 3
Mecarecit 2035

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7
Bienvenue à Sainte Gueille

Nous suivre sur Facebook

Agenda