Bordeaux

Talebula roi de Chaban face à Clermont

Si en début de saison Bernard s’était affirmé roi de Chaban au pied, il doit partager le titre sur ce match avec Talebula balle en mains. Face à Clermont il n’est que le dauphin mais entre le roi et son dauphin c’est eux qui ont meublé le score pour l’Union qui l’emporte par 26 à 16. Le plus surprenant de l’affaire c’est que Clermont se retire sans prendre le moindre point sur la pelouse du stade fétiche de l’Union qui en toute logique devrait devenir son stade résident avec tout le positif qu’apporte le Stade Chaban-Delmas à ce club.

L'essai de la gagne
C’est devant plus de 31.000 spectateurs et le large sourire du trésorier que le coup d’envoi est donné par Brock James pour ce match comptant pour la 21ème journée du Top 14. La pelouse est dans un état acceptable et il faut féliciter les jardiniers de leur travail, le fait aussi de l’avoir couverte l’a protégé des violentes ondées de la veille. Dans les premières minutes on sent que les deux équipes sont tendus car elles commettent des fautes inhabituelles eut égard à leur système de jeu et leurs qualités avec ces fautes de mains de Bernard et d’Adams. Une cascade de pénalités en découle et c’est James qui ouvre le score, Bernard pour sa part passe à travers à la première tentative la seconde passe entre les perches mais la troisième atterrit sur le poteau, au total l’ouvreur bordelais n’avait pas habitué son public à ça. Le match est heurté et les clermontois sont très agressifs à la limite de la violence mais les unionistes ne sont pas en reste et ne se laissent pas intimider. Jaulhac va abandonner ses coéquipiers remplacé par Fakaté pendant quelques minutes pour un contrôle commotion mais il revient en jeu. Toujours beaucoup de fautes de mains des bordelo-béglais et en face on commet pas mal de fautes au sol, on reste encore dans le round d’observation avec un match qui a du mal a vraiment démarrer. Il va falloir attendre la 35ème minute sur une relance des clermontois pour voir se développer une attaque qui va porter fruit surtout avec le loupé de Talebula en défense qui tente l’interception mais échoue déséquilibrant la défense bordelo-béglaise qui va finir par encaisser le premier essai du troisième ligne centre. Nullement désarçonné l’UBB permet à Bernard de revenir à 13 à 9 à la mi-temps.
l'infatigable Chalmers balle en mains
Quand Pierre Bernard donne le coup d’envoi de la seconde mi-temps on sait que rien n’est joué et que c’est un nouveau match qui débute, on sent bien que l’Union veut reprendre la main. On est toujours un peu dans la même configuration qu’en première mi-temps avec une succession de fautes de part et d’autre qui continue. Il faut attendre la 46 ème minute pour voir la fusée Talebula hériter d’un ballon délivrée par Clarkin sur passe d’Adams qu’il tape judicieusement à suivre d’un coup de pied rasant pour lui même et qu’il reprend pour aplatir en moyenne position. Pierre Bernard qui a retrouvé la mire transforme et l’Union prend la tête. L’ASM va revenir bord à bord dix minutes plus tard et on sent que la victoire n’a pas encore choisi son camp même quand grâce à Bernard l’Union reprend l’avantage l’écart est trop maigre pour pouvoir penser que c’est dans la poche. Clermont ne l’entend pas de cette oreille et déploie des trésors de relance mais la défense de l’Union fait bonne garde ce qui permet d’assister à un nombre impressionnant de turn over qui rendent la fin du match palpitante jusqu’à, toujours sur un ballon de récupération, cette ouverture de Clarkin, encore lui, plein champ sur Talebula alors qu’une brèche s’est ouverte chez les jaunards qui conduit à l’essai entre les poteaux et qui signe la victoire de l’Union, mais combien cela a été difficile ! Très grosse prestation d’ensemble des avants avec un duel fratricide entre talonneurs des samoas entre Paulo et Avéi, très très belle prestation de Jandre Marais qui pour le coach est une réelle satisfaction et une belle surprise d’autant que c’est un joueur exemplaire qui se dévoue entièrement à l’équipe. Il serait injuste de ne pas citer Chalmers "la mobylette sauteuse" qui déploie son talent aussi bien à la touche qu’en défense voire en attaque mais ce qui reste vraiment injuste c’est de ne pas citer tous le joueurs entrés sur le terrain car si ce n’était pas gagné ils l’ont fait. Le maintien semble assuré avec 50 points et un match en moins, maintenant l’Union ne s’interdit pas de regarder vers le haut comme l’a souligné le président Marti. En attendant le B.O. qui a perdu le derby basque semble définitivement en Pro D2 mais reste à savoir qui l’accompagnera, la lutte sera serrée. Pour la première fois en Top 14 les 10 premiers sont en 10 points ce qui montre bien l’homogénéité de ce championnat.
Jandre Marais en action défensive

Union Bordeaux Bégles : 26 (2 essais Talebula 46ème 79ème, 4 pénalités 17ème, 33ème, 40ème, 63ème ; 2 transformations 47ème, 80ème)

AS Clermont Auvergne : 16 ( 1essai Vermeulen 36ème ; 3 pénalités James 10ème, 35ème, 57ème ; 1 transformation James 37ème)

Plus de photos du match par Michel Campistrau

Ecrit par Bernard Lamarque

Co-fondateur et rédacteur en chef de Bordeaux Gazette


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Sur le même sujet

Bordeaux Gazette Annuaire

Et si je vous racontais...

Chapitres : 1 - 2 - 3
Brunissande et Esclarmonde

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Vendanges et Immortalité

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Voyage, Voyage !

Chapitres : 1 - 2 - 3
Mecarecit 2035

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7
Bienvenue à Sainte Gueille

Nous suivre sur Facebook

Agenda