Bordeaux

"Tosca" de Giacomo Puccini à l’UGC

Giacomo Antonio Domenico Michele Secondo Maria Puccini (1858-1924) est issu d’une famille de longue tradition musicale dans laquelle cinq générations de musiciens se sont succédés, il porte le même prénom que son arrière-arrière grand-père Giacomo Puccini (1712-1781), organiste et compositeur de musique sacrée du xviiie siècle, est le fils de Michele Puccini (1813-1864), le petit-fils de Domenico Puccini (1772-1815) et l’arrière-petit fils d’Antonio Puccini (1747-1832).

Désir, Pouvoir, Passion
Bouleversante d’intensité théâtrale, à partir de la pièce écrite par Victorien Sardou pour Sarah Bernhardt, Tosca est une œuvre portée par une musique à la fois moderne et populaire et à l’impact directement physique. La puissance de contrastes du Te Deum qui clôt le 1er acte, le tissage nerveux de l’affrontement du 2ème acte entre Tosca et Scarpia, le recueillement sublime de la Prière avec laquelle Tosca résume sa vie, Vissi d’arte, vissi d’amore (J’ai vécu d’art, j’ai vécu d’amour), la violence du meurtre de Scarpia, la poésie du réveil de Rome avec toutes ces cloches qui se répondent, la nostalgie douloureuse de l’air de Mario noué à la clarinette, E lucevan le stelle : il n’est pas un moment qui n’agrippe l’oreille et le cœur. Mais il faut des interprètes à la mesure de ces rôles superlatifs : avec Karita Mattila à la sensualité rayonnante en Tosca et Jonas Kaufmann en Mario sombre et désespéré, dans une mise en scène raffinée de Luc Bondy, vous ne pourrez échapper aux sortilèges de cette musique envoûtante et tragique.
Alain Duhault

Intrigue
En plein travail dans l’Eglise Sant’Andrea della Valle, le peintre Mario Cavaradossi, amant de la (jalouse) Tosca, accepte d’aider le prisonnier politique Angelotti dans son évasion. Le chef de la police Scarpia, dont les visées politiques cachent un rare sadisme, est lancé à sa poursuite et découvre très vite l’implication de Cavaradossi. Seul moyen de parvenir à ses fins : utiliser la belle Tosca, cause de tous ses fantasmes. Cavaradossi arrêté, Scarpia croira un instant posséder la belle, avant qu’elle ne le poignarde. Les sombres calculs de Scarpia lui survivront : passé un bref espoir, Mario mourra finalement exécuté, tandis que Tosca, rattrapée par son crime, se jettera du haut du Château Saint-Ange.
Livret par Luigi Illica , d’après la pièce de Victorien Sardou
Opéra National de Bavière

Direction Musicale
Fabio Luisi
Mise en scène
Luc Bondy
Distribution
Floria Tosca  : Karita Mattila
Mario Cavarradossi  : Jonas Kaufmann
Baron Scarpia  : Jua Uusitalo
Cesare Angelotti  : Christian Van Horn
Spoletta  : Kevin Conners
Sciarrone  : Rüdiger Trebes

Jeudi 10 octobre
19h30 précises
Durée du spectacle
2 h 27 / 3 actes dont 2 entractes de 20 minutes

Ecrit par Bernard Lamarque

Co-fondateur et rédacteur en chef de Bordeaux Gazette


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Et si je vous racontais...

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Brunissande et Esclarmonde

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Vendanges et Immortalité

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Voyage, Voyage !

Chapitres : 1 - 2 - 3
Mecarecit 2035

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7
Bienvenue à Sainte Gueille

Nous suivre sur Facebook

Agenda