Alain Juppé et Les Républicains : un divorce pressenti

En ce début d’année 2019, à la suite de deux années de cotisations non renouvelées, le maire de Bordeaux quitte officiellement le parti de droite et assume clairement son rapprochement avec Emmanuel Macron concernant l’Europe.

Cela faisait 42 ans qu’Alain Juppé avait rejoint le RPR, (Rassemblement Pour la République) organisation politique créée par Jacques Chirac en 1976. Le natif de Mont-de-Marsan était également à l’origine de la création de l’UMP à l’automne 2002. Depuis les primaires de la droite et du centre précédant les élections présidentielles de 2017, la droite connaît de nombreux clivages, synonymes d’un paysage politique bouleversé. C’est à la suite de cette défaite face à François Fillon que le maire bordelais et ancien premier ministre se détache doucement du parti républicain. Dès 2017 Alain Juppé cesse de payer sa cotisation au sein des Républicains. Il ne renouvelle pas non plus cette opération en 2018. Ainsi comme le stipule l’article 5 des statuts de LR (Les Républicains) suite à ces deux années consécutives de cotisations impayées, Alain Juppé en perd sa qualité d’adhérent. Mais, le maire de Bordeaux n’en est pas triste pour autant. En effet, depuis que LR est présidé par Laurent Wauquiez depuis la fin de l’année 2017, Alain Juppé, de par le non renouvellement de sa cotisation notamment, affirme son mécontentement face aux choix politiques du successeur de Nicolas Sarkozy à la tête du premier parti de droite en France. L’ancien adjoint de Jacques Chirac ne se sent pas en phase avec les idéologies politiques prônées au sein des Républicains. Ainsi la rupture entre LR et Alain Juppé était présumée depuis plusieurs mois. Ce dernier ne prend même plus la peine de venir en réunion de bureau, et ce depuis plus d’un an.
Emmanuel Macron
Le maire de Bordeaux, âgé de 73 ans ne se reconnaît pas dans cette droite qui s’affirme de plus en plus et possède un point de vue bien différent concernant les enjeux européens. Durant ces deux dernières années et son éloignement progressif de la droite conservatrice, Alain Juppé témoigne publiquement et a de nombreuses reprises son affection pour le président Emmanuel Macron et ses idées européennes. De plus, il entretient une relation privilégiée avec le premier ministre Edouard Philippe. Cette proximité avec les ambitions macronniennes ne passe pas inaperçue et d’ailleurs le maire de Bordeaux ne s’en cache pas. C’est notamment pour cela qu’il s’efface petit à petit du parti de Laurent Wauquiez pour se concentrer sur les futures élections européennes de 2019. Il ne veut apparemment pas se présenter en tant que candidat pour ces élections européennes mais compte bien donner son avis sur le débat européen et faire valoir tout comme Emmanuel Macron son « amour » pour l’Europe et l’importance de celle ci pour la France. De cette proximité idéologique, Alain Juppé en joue probablement un peu et donne son soutien à plusieurs reprises sur les réseaux sociaux au président de la République. Maintenant divorcé avec LR, Alain Juppé se retrouve sans attache politique officielle. Certains pensent à un rapprochement encore plus significatif avec LREM (La République En Marche) en parlant d’alliance politique. Ce qui est certain, c’est que plus que jamais Alain Juppé veut défendre ses idées, ses ambitions pour la France, et celles ci passent par la voie européenne.

Ecrit par Charly Chateau


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda