Bordeaux

Dans son arène, les JSA BMB s’offrent des Spartiates au bout du suspens !

Ce 2 octobre, les bordelais recevaient les Spartiates de Cergy-Pontoise pour le compte de la troisième journée de NM1. Après avoir déposé sa candidature en avril, le club francilien a été promu en Nationale 1 en juillet dernier. Avant de débuter ce nouveau match, un rappel du parcours de nos girondins s’impose. Les joueurs de Joachim Duthé n’ont pas connu le moindre succès depuis la rentrée – que ce soit en amical, en coupe de France ou durant les deux premières journées de championnat. La victoire est donc obligatoire en ce vendredi soir.

Pour entamer la rencontre, les batteries sont pleines chez les deux équipes et cela se ressent dans l’intensité mise sur le parquet. Les Spartiates profitent de leur avantage de taille pour trouver les espaces faciles dans la raquette bordelaise. Trop timides lors des premières minutes, nos bordelais se décident à enfin rentrer dans leur match en milieu de quart-temps. Notamment poussés par leur adresse naissante derrière l’arc et surtout par des des pom pom girls survoltés aux abords du terrain. De l’ambiance dans le Palais, c’est peut-être cela qu’il manquait aux JSA BMB depuis la rentrée pour gagner ? Clément Desmonts, sixième homme de luxe nous gratifie d’une entrée exceptionnelle qui permet à son équipe de prendre l’avantage sur les franciliens. À la fin du premier quart-temps, il collectionne sept points. Le début d’une jolie partie au scoring ? Les JSA montrent un visage de guerriers. Ils ne laissent plus rien passer en défense. C’est à se demander qui sont vraiment les Spartiates sur le terrain. Grâce à de multiples interceptions, les Jaunes & Noirs obtiennent de favorables occasions en contre-attaques. La dynamite Kiady Razanamahenina transforme ses sprints en paniers marqués. Le premier acte se termine sur le score de 20 partout ! Il fait déjà très chaud à Bordeaux. Le deuxième quart-temps a, quant à lui, quelque peu refroidi les ardeurs du début de match. Joachim Duthé fait légèrement tourner son effectif et donne sa chance à Émile Chassaigne. Lui qui avait encore du mal à engranger de la confiance, se révèle durant ce deuxième quart-temps par de belles séquences défensives. Pour autant, les bordelais ne trouvent plus le chemin du cercle pendant quatre grosses minutes. Pendant ce temps, les Spartiates ont rendossé leur armure. Et cela coûte cher aux JSA, car les hommes en noir du coach Nicolas Meistelman punissent de près comme de loin la maison bordelaise. En sérieux manque de lucidité et sans solution, les girondins ont souffert. Malins et physiques, les joueurs de Cergy provoquent davantage de fautes synonymes de paniers faciles aux lancers. Ils profitent d’ailleurs d’un Dylan Gana en feu (15 points à la mi-temps). Les Spartiates s’offrent une belle marge en rentrant au vestiaire : 31-41.

Joachim Duthé a du s’employer pour faire revenir son équipe dans le match.

À la reprise du match, il ne fallait pas être resté coincé à la buvette. Et oui, nos JSA sont farceurs. En deux minutes dans ce troisième quart-temps, nos Jaunes & Noirs ont remonté au score grâce à une défense de fer et énormément de cran et d’agressivité à l’approche du panier. C’est ce qu’on appelle, avec un peu de retard, « bien rentrer dans son match ». Le basketball est un sport de momentum et les JSA, emmenés par leur intérieur lituanien Henrikas Vorotnikovas bien inspiré, le prennent d’un pas décidé. Le Palais est en fusion et la tension monte sur le parquet. Les mauvaises possessions s’enchaînent cependant pour les deux équipes. Entre pertes de balles et shoots ratés, les bordelais réduisent leur chance de passer devant Cergy-Pontoise. Les visiteurs profitent de ce moment de flottement pour prendre une bouffée d’air frais et reprendre la main sur un match qui leur était pourtant donné. Mohamed Koné se fait d’ailleurs plaisir dans la raquette girondine, pendant que Vincent Shahid remet de l’ordre dans le jeu des Spartiates. 50 à 57 pour clôturer ce troisième quart-temps. Rien n’est fait, mais la fatigue se fait ressentir dans l’effectif bordelais. De nouveau, le dernier acte commence sur un rythme de folie ! Et c’est Alex Vialaret qui porte cette fois-ci le collectif bordelais. Le capitaine se joue de ses adversaires : Tirs à trois points à 0° puis 45°, percussions dans la raquette, défense serrée et tout ce que vous pouvez imaginer de positifs pour tenter de décrocher la première victoire de la saison. À cinq minutes du terme, les JSA BMB mènent enfin dans ce match : 65 à 63.
Clément Desmonts, l’ex-poitevin, suit le mouvement de son commandant. Alors qu’on l’avait presque oublié, il refait surface sans passer inaperçu ! Par deux fois en contre-attaques, il inscrit des missiles à trois points. « La foule est en délire », comme dirait l’autre. Mais en toute humilité, c’est pour ce genre de match qu’il faut se déplacer au Palais. Revenons-en au jeu. Mike Benhamed et ses Spartiates n’ont pas dit leur dernier mot. L’ailier inscrit un tir assassin qui permet à son équipe de revenir à un petit point des bordelais. Deux minutes à jouer, 72-71 au score. Par la suite, Kiady Razanamahenina délivre toute une salle en remportant son 1v1 à trois points. 78-75 à une minute de la fin. Il faut rester concentré. Notre meneur franco-malgache récidive en provoquant une faute et en marquant deux points aux lancers-francs. 80-75, il reste 10 secondes, ça sent très bon au Palais. L’action qui suit, les Spartiates leurs répondent avec un autre panier du parking. 80 à 78, sept secondes sur l’horloge. Et comme toutes les belles histoires ont le droit à une merveilleuse fin, c’est Alex Vialaret qui – après avoir subi une faute « tactique » pour arrêter le temps – se charge de terminer le travail sur la ligne des lancers (2/2). Les JSA BMB remportent leur premier succès de la saison après une seconde mi-temps de patrons. Score final : 82 à 78.

Clément Desmonts, ici à la passe, a été tout aussi bon aux tirs avec 18 points et aux
rebonds avec 8 rebonds.

Une victoire qui récompense leur belle cohésion d’équipe, leur assiduité défensive, mais également leur courage en attaque. Défaits de peu la semaine passée aux Sables-d’Olonne, nos Jaunes & Noirs reprennent des couleurs. L’ailier Dylan Gana finit meilleur marqueur des Spartiates avec 20 points. Du côté de nos bordelais, Kiady Razanamaheina a régalé avec 22 points tout comme Herikas Vorotnikovas et ses 19 points. Clément Desmonts les a accompagnés avec 18 unités et l’« homme à tout faire » Alex Vialaret s’offre un double-double avec 15 points et 10 rebonds. Lors de la quatrième journée de N1, nos JSA BMB se déplaceront dans les Landes affronter Dax-Gamarde. Pour leur prochaine réception au Palais des Sports, ce vendredi 15 octobre, ils recevront l’Union Rennes Basket.
►Le média Rematch.tv vous propose le résumé du match sur son site ICI

Ecrit par Teddy Perez


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Bordeaux Gazette Annuaire

Et si je vous racontais...

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Chloé n’est pas ce qu’elle croit

Chapitres : 1 - 2 - 3
La chaise vide

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Querelle de voisinage

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Mascarade

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4 - 5
Cordélia et son fantôme

Nous suivre sur Facebook

Agenda