Bordeaux

Emploi/Travail : KEDGE accueille la 5ème conférence du projet #BM2050

Vendredi 15 février dernier, Anne-Catherine Guitard, directrice des opérations et des relations internationales de KEDGE, accueillait au sein de son établissement la 5ème conférence thématique du protocole #BM2050. Ayant fraîchement démissionné de la mairie de Bordeaux, Alain Juppé était tout de même présent, accompagné de 4 invités de marque pour débattre autour des perspectives d’avenir du monde professionnel dans la métropole.

Anne-Catherine Guitard le rappelait lors de sa présentation de cette conférence portant sur le thème de l’emploi et du travail, il était important d’inscrire KEDGE dans l’initiative #BM2050. Parrain de la promotion 1998 de la business school bordelaise, Alain Juppé tenait une fois de plus à mettre en avant ce projet participatif qui connaît beaucoup de mobilisations et beaucoup de succès. Succès notamment lors des précédentes conférences organisées dans la métropole qui ont rassemblées de nombreux girondins et girondines. Ces allocutions sont suivies aussi bien par les étudiants que par les pères et mères de famille ainsi que les seniors. Si ce projet #BM2050 fonctionne aussi bien c’est parce que les citoyens bordelais se sentent véritablement concernés et écoutés. Cet aspect de collaboration participative apportée aux habitants de la métropole est essentiel. Ainsi, pendant plus de deux heures Alain Juppé et ses compagnons du soir ont exposé l’idée qu’ils se font du travail en tentant d’envisager les futures mutations des mondes professionnels dans les prochaines décennies. L’ancien premier ministre et désormais l’ancien maire de Bordeaux était accompagné d’Allan Sichel, président du Conseil interprofessionnel du vin de Bordeaux (CIVB), de Dennis Pennel, directeur général de la World Employment Confederation, de Pascal Rigo fondateur de La P’tite Boulangerie mais également du PDG de l’entreprise GT Location, Michel Sarrat.

Anne-Catherine Guitard, Alain Juppé, Allan Sichel, Pascal Rigo, Denis Pennel et Pascal Sarrat

À peine 18h00 passées, c’est Denis Pennel qui prend la parole le premier Pour lui, l’emploi a connu beaucoup de mutations avec le temps et cela ne cesse de continuer. D’après ses dires, aujourd’hui dans le monde, il n’y a jamais eu autant d’actifs, le taux de chômage n’a jamais été aussi bas et on continue de créer de l’emploi. L’emploi en France rime depuis les années 50 avec salariat. Il est vrai que 80% des actifs, encore aujourd’hui ont un statut de salariés au sein d’une entreprise. Tendance qui, selon Denis Pennel commence déjà depuis plusieurs années à disparaître. Les conditions de travail ont énormément évolué, sont dorénavant extrêmement flexibles et les contrats de travail se sont diversifiés. On tend actuellement en France à "s’indépendantiser" au maximum et à acquérir une multitude de revenus diverses grâce aux transitions professionnelles. Michel Sarrat poursuivit ensuite. Il nous fait part de ce qu’est et ce que sera en 2050 une entreprise performante. Pour le PDG de GT Location, deux émergences doivent apparaître. La première est celle de l’auto gouvernance et de l’auto responsabilisation. Il définit cela par l’adoption d’une intelligence collective dans l’entreprise. Terminées les entreprises au management hiérarchique vertical. Au sein de son entreprise, Michel Sarrat a voulu abolir cet aspect relationnel hiérarchique et a décidé de mettre tout le monde sur le même pied d’égalité. La deuxième émergence, consiste à considérer les salariés dans leur plénitude, dans la totalité de leur personne et non seulement par leurs compétences. C’est pourquoi de plus en plus d’entreprises réaménagent leurs locaux en y instaurant par exemple des lieux calmes, des lieux de repos afin de permettre à chacun de se sentir bien et de s’épanouir au travail.

La cinquième grande conférence d’#BM2050

Ensuite, Alain Juppé interrogé par ses compères mit en avant les pôles dynamiques essentiels au développement de l’emploi. En effet, la métropole peut s’appuyer pour entrevoir 2050 sous les meilleurs auspices sur le secteur aéronautique. Des entreprises de grands groupes internationaux sont implantées en gironde, telles que Thales, Dassault ou encore Ariane Espace. Ce sont de véritables mines d’or pour l’emploi. Le domaine du numérique a lui aussi son importance et comme l’aéronautique est un domaine qui va perdurer dans le temps. Enfin, des secteurs comme celui de la santé ou du tourisme sont des pôles phares de la croissance de Bordeaux ces dernières années et vont continuer à être des vecteurs de milliers d’emplois. Puis c’est Pascal Rigo qui prit la parole. Cet ancien élève de KEDGE, qui a lancé son affaire aux Etas-Unis revient en France avec un grand optimisme pour la région et pour le pays. Selon Pascal Rigo le monde du travail possède actuellement un potentiel de moyens techniques, technologiques et humains très important. Ainsi, l’expérimentation est la clé de tous les futurs progrès, des prochaines innovations, des secteurs professionnels d’avenirs. Enfin, Allan Sichel concluait cette conférence en apportant à la centaine de personnes venues à KEDGE pour l’occasion son expérience personnelle dans le domaine du vin. D’ici 2050, il va falloir que de nombreuses choses changent, afin de réduire la pénibilité du travail ou de s’adapter au climat notamment. Certains corps de métiers tels que ceux de l’artisanat vont devoir être revalorisés. Bien que nous soyons encore loin d’atteindre 2050, l’optimisme semble être général concernant les perspectives d’évolution et de mutation de l’emploi pour les prochaines décennies.

Ecrit par Charly Chateau


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda