Festival Ciném’Avenir : le pari d’une première édition totalement numérique

Qui a dit que les festivals et le cinéma sont morts par temps de Covid-19 ? Certainement pas les étudiants de l’université Paul Valéry qui sont à l’initiative du festival Ciném’Avenir. Une première édition autour de la thématique du Printemps Arabe, qui se déroulera du 12 au 19 avril 2021, en ligne.

Quelques quarante étudiants en dernière année de licence d’études audiovisuelles et cinématographiques à Montpellier se sont lancés le défi de concevoir un festival du cinéma, et ce malgré les circonstances sanitaires. A l’occasion des dix ans du printemps arabe, Ciném’Avenir propose une rétrospective sur cet évènement majeur qui a révolutionné l’avenir du monde arabe. Un avenir qui, aujourd’hui plus que jamais, nous paraît si cher et si précieux. Au programme, sept courts métrages sélectionnés par les étudiants organisateurs dont "Tahrir, place de la libération" ou encore "Je suis le peuple", respectivement de Stefano Savona et d’Anna Roussillon qui feront tous deux l’honneur d’une rencontre par Zoom au cours du festival. Les films sont à retrouver sur la plateforme Vimeo (liens depuis le site Internet du festival), et restent disponibles 24h ou toute la durée du festival. Les journées se conclurent par une rencontre à 20h30 avec les réalisteur.rice.s par l’intermédiaire de la plateforme Zoom, et les liens sont à retrouver dans la description Vimeo du film en question ou directement sur le site du festival ICI.

Affiche du film Laïcité Inch’Allah de Nadia El Fani

Ce projet étudiant ambitieux vise à promouvoir les jeunes réalisateurs et cinéastes de demain. « Cinéastes de demain » c’est justement le nom qu’ils ont choisi de donner à la compétition entre jeunes réalisateurs, avec un vrai prix et un vrai jury composé de professionnels du cinéma tels que la réalisatrice Nina Faure ou encore Jean-Aubert, président du Ciné-club Jean Vigo. La compétition a pour intention d’offrir à ces jeunes cinéastes de la visibilité, si dure à obtenir pour cette jeunesse et cette culture, un peu laissées de côté ces derniers temps. « Le monde n’avancera pas sans la jeunesse ni sans la culture » comme aiment le rappeler les organisateurs dans leur édito. Le prix du jury leur offre l’opportunité de voir leur film diffusé au Cinéma Diagonal à Montpellier l’hiver prochain si tout se passe bien d’ici là et on n’aperçoit aucune raison qu’il en soit ainsi.

Ecrit par Coralie Lamarque


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Sur le même sujet




Et si je vous racontais...

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Chloé n’est pas ce qu’elle croit

Chapitres : 1 - 2 - 3
La chaise vide

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Querelle de voisinage

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Mascarade

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4 - 5
Cordélia et son fantôme

Nous suivre sur Facebook

Agenda