La Rochelle

Francis Cabrel, et la Rochelle, une folle histoire d’amour.

17 ans que Francis Cabrel n’avait pas assuré de concert aux festival des Francofolies de La Rochelle, et le moins que l’on puisse dire, c’est que ce retour, attendu par plus de 4000 festivaliers, allait être gravé à tout jamais.

Pour son retour à La Rochelle, Francis Cabrel, s’est entouré de trois choristes, mais également de musiciens incroyablement talentueux, comme Freddy Koella à la guitare, qui nous a assuré des solos, et des arrangements totalement magiques. Le festival avait donné carte blanche à la star agenaise, et malgré que l’on puisse croire à la venue de certains invités, il n’y a malheureusement eu aucune personne pour chanter avec Cabrel, les chansons qui ont fait son succès. Peut-être le seul point noir de son apparition sur la scène Jean-Louis Foulquier, car pour le reste, c’est un concert de 2h20 qu’à offert l’artiste, avec pas moins de 4 rappels. A chaque dernière chanson, on sentait que Francis Cabrel ne souhaitait pas quitter la scène, revenant à chaque fois sous les « ici, ici, c’est la Rochelle » du public. Après 2h20 et une dernière chanson, seul avec sa guitare, face à son public, Francis Cabrel, a quitté la scène non sans émotion dans les yeux. Côté titre, c’est l’intégralité de ses tubes que l’interprète a joué avec « La corrida », « Je t’aimais, je t’aime, je t’aimerai », « petite Marie », « Sarbacane », et bien d’autres que le public a pu chanter pour l’accompagner. Bravo Mr.Cabrel pour ce passage remarqué, et remarquable. Francis Cabrel, partira en tournée dans les mois à venir, alors évidemment, c’est à ne pas louper.

Francis Cabrel
C’est un concert de 2h20 qu’à offert l’artiste, avec pas moins de 4 rappels.

Juste avant, c’est la chanteuse Jane Birkin, qui est venue assurer, deux ans après son passage en symphonique, un concert poétique, en douceur, mais non moins captivant. Si la chanteuse et écrivaine, est apparue un peu fatiguée au début du show, elle a finalement vécue une seconde jeunesse au fur et à mesure que son concert de 1h10 défilait. Ses morceaux ont résonné dans tout La Rochelle et surtout place St-Jean d’Acre par un public connaisseur, malgré une grosse majorité venue pour Francis Cabrel.

Jane Birkin

Vous l’aurez compris, le poids des années, n’arrête pas l’amour des artistes à monter sur scène, tout comme à la Coursive où trois artistes se sont enchainés faisant chacun salle comble.
C’est tout d’abord la chanteuse Nicoletta dans sa robe tout en paillette qui a fait sensation, et a proposé un show qui a transformé le Grand Théâtre en un bal dansant, comme sur les morceaux « La musique », « Mamy Blue », et « Flo maravilla » où le public s’est levé pour danser au rythme des notes de musique et acclamer la chanteuse en fin de concert.

Nicoletta

Le concert suivant aurait pu tourner au drame lorsque qu’au bout de la troisième chanson, Salvatore Adamo a eu un trou de mémoire sur les textes de sa chanson qu’il avoue, pour détendre l’atmosphère, n’avoir révisé qu’une quarantaine de fois, et malgré que le public lui ai soufflé le texte manquant, et qu’il ai été voir sur son smartphone les paroles de sa propre chanson, le chanteur a préféré passer à la chanson suivante. Si cela pourrait faire réagir, il est néanmoins à noter et respecter que certains chanteurs préfèrent encore ne pas avoir de prompteur comme nous le voyons de plus en plus, même chez les nouveaux artistes. La où un certain public aurait pu siffler son artiste préféré, celui de Salvatore l’a encouragé par des « c’est pas grave », « passons à la suivante », « on la chantera plus tard », ce qui a surement permis a Adamo de rester concentré pour la suite du show où il a interprété ses tubes « Vous permettez, monsieur ? », « tombe la neige », « Mes mains sur tes hanches », ou encore « c’est la vie », qu’il a chanté pour débuter son concert. Un grand monsieur, qui a également reçu une ovation pour sa prestation, et quelques bouquets de fleurs.

Salvatore Adamo

Le dernier concert au Grand théâtre, n’était autre que celui de l’homme aux yeux revolver, et jury de The Voice, Marc Lavoine. Un concert rythmé, par un des grands noms de la chanson français, et que le festival se réjouissait de faire venir aux Francofolies de La Rochelle. Un passage d’un peu plus de 1h15, avec les morceaux indémodables « les yeux revolver », « toi mon amour », « le parking des anges », et quelques morceaux de ses plus beaux duos. Marc Lavoine n’a pas eu besoin de ses lunettes pour entendre la ferveur qui flottait dans la salle, et pour entendre l’hystérie, du public qui lui avait réservé le plus beau des accueils.

Marc Lavoine
L’homme aux yeux revolver, et jury de The Voice, Marc Lavoine.

Le dernier concert dont nous vous parlerons pour ce jour 3, est la découverte de « Aurus », qui s’est produit au théâtre Verdière et issue du chantier des Francos. Une voix incroyable du chanteur Bastien Picot, et un univers totalement à part, qui vous transporte dans un mélange de pop orchestral, de percussion, et de musique tribal. Le Réunionnais, qui a été choriste pour Stevie Wonder, Charles Aznavour, nous emmène dans un univers, ou musique instrumentale, et vocale, résonnent comme un appel au départ vers un autre monde. Une découverte qui aura mis toute la salle d’accord, pour ce groupe (ndlr : Ils sont trois), que nous vous conseillons d’aller voir dès lors qu’il passera par chez vous. Les festivals existent aussi pour permettre à des groupes émergeants de se produire, pour permettre au public de les découvrir, et c’est ainsi que l’alchimie s’est faite pendant un peu moins d’une heure. A suivre donc avec grand plaisir.

Aurus

Mme Roselyne Bachelot, ministre de la culture, était de passage aux Francofolies de La Rochelle ce lundi 12 juillet 2021, afin de vivre de l’intérieur le retour de la culture « pour son plus grand plaisir » .

Roselyne Bachelot
Roselyne Bachelot de passage aux Francofolies de La Rochelle.

Après un jour complet, et deux jours aux affluences moyennes, ce jour 4 a de quoi attirer du monde, avec Raphaël, Benjamin Biolay, Feu ! Chatterton, et Philippe Katerine sur la grande scène, mais aussi Stéphan Eicher, Irma à la Coursive, Laurent Voulzy à l’église Notre Dame, Daniel Auteuil à la salle bleue, et du métal à la salle de la Sirène.

Francofolies de la Rochelle 2021

Nul doute que ce 4ème jour sera jour de fête, sauf si la déesse de la pluie décide d’y mettre son grain de sel.

Ecrit par Loïc Cousin

Chez Bordeaux Gazette depuis 2016, j’assure essentiellement la couverture des concerts/spectacles/festivals sur la région Nouvelle-Aquitaine, et également la couverture d’évènements sportifs. Je m’occupe de la rédaction des articles, illustrés de mes photographies. Je travaille à côté comme photographe Freelance auprès des productions, agences, clubs de sport, fédération, presses et médias.


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Et si je vous racontais...

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Chloé n’est pas ce qu’elle croit

Chapitres : 1 - 2 - 3
La chaise vide

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Querelle de voisinage

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Mascarade

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4 - 5
Cordélia et son fantôme

Nous suivre sur Facebook

Agenda