Hossegor

Jeremy Flores enfin prophète en son pays

Les planètes se sont alignées ce vendredi de finale sur le Quik Silver Pro pour le français Jérémy Flores. Après des années de disette et de frustrations à Hossegor il signe probablement la sur le spot de la Gravière la plus belle victoire de sa carrière d’autant qu’il devient le premier européen à s’imposer au Pro France avec en prime un bond dans les dix premiers mondiaux ce qui pourrait l’envoyer directement aux JO de Tokyo en 2020 !

Quelle journée pour le réunionnais et landais d’adoption qui débutait son 1/8 de finale aux premieres lueurs du jour face à Jordy Smith au large de la nord. La brise frisquette offshore offrait déjà à Jérémy Flores son terrain de jeu favori avec des tubes consistants qu’il exploitait à merveille pour s’inviter en quart de finale. La suite fut du même tonneau pour celui qui connaît chaque recoin de ces plages landaises et c’est Ryan Callinan qui en fit les frais.

Jérémy Flores en sortie de tube à la Gravière

Le changement de spot vers la gravière avec ses barrels dans le shore break ne fit que confirmer l’évidence Jérémy Flores était imbattable en ce jour béni. Jack Freestone rendait les armes à son tour en demi finale avant que le français ne pose d’entrée de jeu sa patte sur la finale face à Italo Ferreira le bresilien avec un tube épais et limpide scoré 9.67 points dans le magnifique contre jour de la fin d’après midi. Le brésilien tentait l’impossible avec des aerials qui régalaient le public mais Jérémy Flores complétait son triomphe le bras levé au sortir de son dernier tube de la compétition.

La foule attendait ce moment du triomphe landais

La foule immense enthousiaste accueillait avec ferveur le landais ivre de bonheur porté par ses proches à sa sortie de de l’eau. A 31 ans et sans préjuger de la suite de sa carrière le français signe la un exploit magistral en forme d’exemple sur les bienfaits de la persévérance. A noter le très bon parcours de Marc Lacomare stoppé aux portes des demi finales après avoir éliminé le brésilien Filipe Toledo tandis que plus tôt dans la journée Gabriel Médina le numéro 1 mondial était éliminé sans trouver de vagues à même d’exploiter son potentiel de voltigeur.

Johanne Defay demi-finaliste du Roxy Pro

Dans l’épreuve féminine du Roxy Pro la française Johanne Defay auteure d’un parcours remarquable aura échoué aux portes de la finale face à la finaliste de 17 ans Caroline Marks des USA. Partie dans sa demi finale avec les meilleures intentions elle ne trouva pas la bonne vague ni la sortie d’un tube assez bien engagé pourtant tandis que son adversaire posait deux banderilles tranchantes aux notes suffisantes pour s’imposer.

Carrissa Moore triomphe dans le Roxy Pro

Cette dernière en revanche ne put rien en finale face a l’hawaïenne Carissa Moore numéro 1 mondiale très impressionnante avec deux tubes qui laissèrent la jeune américaine à plus de 10 points. Troisième titre au Roxy Pro pour la souriante hawaïenne et largement mérité tant elle a survolé tous les tours à élimination directe sur cette compétition.
Une edition 2019 qui restera dans les mémoires forcément avec cette première victoire tricolore sur la seule manche française du championship tour (CT) de la WSL.

Carissa Moore et Jeremy Flores

Ecrit par Daniel Vaquero

Photographe de sport indépendant sur la région Nouvelle Aquitaine je collabore avec Bordeaux Gazette depuis deux ans avec la diffusion de clichés et rédaction d’articles sur mes sports de prédilection ( Rugby, surf et Handball notamment).
Mon activité principale dans le domaine photo est la cession de droits de photos de sport pour diffuseurs ( clubs, collectivités,médias...)


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda