Privé de paquebots de croisières depuis deux ans, voilà que les croisières hauturières reprennent force et vigueur en se mettant à l’abri de la Covid avec des conditions drastiques à bord des navires qui accueillent de nombreux croisiéristes.

Cet Europa qui a accosté au cœur de la nuit en provenance de Lorient, est un vieil habitué du port de la Lune car son premier passage date de 1999 au mois de Novembre lors de son voyage inaugural alors qu’il sortait tout frais construit des chantiers navals d’Helsinki en Finlande. Depuis il a aligné les miles et les miles à travers les océans en accueillant à chaque fois près de 400 passagers, ce n’est pas une unité monstrueuse comme certaines qui peuvent accueillir jusqu’à cinq mille passagers. Approchant les deux cent mètres de long c’est un vrai paquebot de croisière de grand luxe avec ses cinq étoiles. Tout au long de l’histoire de la marine beaucoup de navires ont affiché le nom d’Europa et ce dès la marine à voile. Aujourd’hui il existe un trois mats barque baptisé Europa qui date du XIXème siècle. Le trois mats-barque le plus vu à Bordeaux est le Belem que beaucoup de bordelais ont pu voir ou visiter. Cet Europa est un voilier construit en 1911 à coque métallique qui n’a rien à voir avec les navires qui nous intéressent même s’il peut lui aussi embarquer des passagers mais pour des croisières beaucoup plus sportives. L’escale de l’Europa sera de courte durée car il reprendra sa route dès 18 h 30 après être arrivé dans la nuit permettant une courte visite de Bordeaux, escale non prévue à Bordeaux dans le parcours initial.

Le premier paquebot, tels que nous voyons les paquebots aujourd’hui, à porter le nom d’Europa a été construit en 1927 dans les chantiers allemands de Hambourg et lancé le 15 août 1928. Des mains allemandes, il est passé dans des mains américaines, celle de la Marine Américaine sous le nom d’USS Europa en 1945, pour échouer dans les mains françaises de la Compagnie Générale Transatlantique en 1946 en prenant le nom de SS Liberté où il restera en service de 1950 à 1962 avant d’être mis au rebut en 1963. C’était un navire transatlantique de 283,5 mètres de long sur 31 mètres de large qui pouvait accueillir plus de deux mille passagers entre le Havre et New-York, rapidement concurrencé par l’avion dès 1945 entre Paris et New-York. Aujourd’hui les paquebots ne sont plus que de croisières et n’assurent plus de services réguliers d’un port à un autre mais les unités ont toujours fières allures et rivalisent de luxe et de places. Aujourd’hui l’Europa à un frère un peu plus volumineux qui dépasse les deux cent mètres de long qui porte le nom d’Europa 2 qui visite aussi régulièrement Bordeaux. La destination de cet Europa qui fait escale quelques heures à Bordeaux est Palma de Majorque en faisant le tour de la péninsule ibérique en faisant escale à Porto, Lisbonne, Cadix, Malaga, Valence, Tarragone et Ibiza.

Ecrit par Bernard Lamarque

Co-fondateur de Bordeaux Gazette


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Bordeaux Gazette Annuaire

Et si je vous racontais...

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Chloé n’est pas ce qu’elle croit

Chapitres : 1 - 2 - 3
La chaise vide

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Querelle de voisinage

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Mascarade

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4 - 5
Cordélia et son fantôme

Nous suivre sur Facebook

Agenda