Union Bordeaux-Bègles

L’UBB et le MHR dos à dos

Le bilan de ce déplacement n’est pas fameux non pas sur le plan comptable car deux points sont toujours bon à prendre mais énorme regret pour la blessure de Jalibert qui vraiment joue de malchance.

Après la blessure d’Amosa qui va l’éloigner des stades pour plusieurs mois, c’est la blessure de Jalibert qui vient s’ajouter au tableau en espérant que cela ne sera pas trop grave pour Maynadier. Tout ceci fait dire à Urios "C’est une semaine assez lourde, mais elle va nous renforcer. On va continuer à se resserrer pour essayer de continuer à progresser". Il ne faut pas faire la fine bouche sur ce résultat nul de 17 à 17 car si à un moment la victoire a été envisageable cela aurait pu se transformer en défaite et l’équipe reste invaincue. Le positif c’est que dans un match aux couteaux l’UBB n’a rien lâché et aurait pu s’imposer mais Montpellier est une ville maudite pour les bordelo-béglais et si l’an passé elle était passée à travers dans un contexte tendu, elle a montré cette année qu’elle savait se battre et relever les défis car elle était attendue à l’image de ce qu’elle a subi en première mi-temps où le match a mis du temps à prendre forme. Les premières minutes ont été exclusivement basées sur le défi physique et les visiteurs ont montré qu’ils n’étaient pas là pour se faire "démonter" et malgré ces sévères explications et un carton jaune pour Kaulashvili ce sont les bordelo-béglais qui ont viré en tête d’un petit point à la mi-temps grâce à l’essai marqué par Marco Tauleigne qui montre un excellent retour en forme.

L’UBB devra se passer de ses services pendant deux mois

La seconde mi-temps a consisté en un chassé croisé faisant passer le chaud et le froid sur les deux équipes, le score changeant à la faveur d’une pénalité longue distance de Paillaugue permettant au MHR de reprendre l’avantage. Mais l’espoir va changer de camp avec l’essai d’Higginbotham qui redonne l’avantage aux visiteurs qui va re-basculer quelques minutes plus tard avec l’essai de Devergie acquis après le carton jaune dont écope Florian Dufour mettant les deux équipes bord à bord. Chaque équipe va tour à tour passer une pénalité et c’est l’UBB qui rattrape le MHR et la partie s’est donc terminée sur un score nul permettant à l’UBB de préserver son invincibilité. Sur ce match, il y a quelques constations positives particulièrement la lucidité et le calme les deux fois ou un avant a pris un jaune ou sans s’affoler ils ont tenu la dragée haute à leurs adversaires démontrant aussi une superbe solidarité. En troisième ligne centre, Tauleigne revient a son meilleur niveau et avec un Higginbotham sur le banc qui est vraiment le remplaçant de luxe malgré la blessure d’Amosa l’Union n’est pas vraiment dépourvue et c’est justement la qualité du banc qui est un atout cette saison.

Montpellier Herault Rugby : 17 (1 essai Devergie 69ème ; 4 pénalités Cruden 9ème, 38ème, Paillaugue 52ème, Bouthier 73ème)

Union Bordeaux Bègles : 17 (2essais Tauleigne 33ème, Higginbotham 63ème ; 1 pénalité Botica 76ème ; 2 transformations Jalibert 34ème, Botica 64ème)

Ecrit par Bernard Lamarque

Co-fondateur et rédacteur en chef de Bordeaux Gazette


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda