Tour de France

Le Tour de France, remède temporaire à l’anxiété due au Covid ...

Peu de rapport certes entre les manifs antivax et les foules qui s’amassent dans la liesse populaire sur la route du Tour de France, avec d’un côté des minorités inquiètes et souvent agressives (114.000 sur l’ensemble du territoire) et de l’autre, l’expression beaucoup plus massive et joyeuse des amoureux inconditionnels du Tour de France.

Les anti vaccin divers et variés …

Il n’est pas interdit de tenter d’analyser la diversité qui règne au sein des cohortes de Français hostiles à la vaccination contre le Covid, qui ont défilé dans les principales villes de France, tant il est toujours utile d’essayer de faire preuve de discernement et de tolérance. Pendant que ces manifestants défilaient, la foule se pressait sur la route du Tour qui ce week-end avait lâché ses champions dans notre département de la Gironde, entre Libourne et St Emilion.

L’intolérable dictature …

Sur le chemin des premiers, de multiples pancartes : « Libérons la France », « Laissez-nous penser », « Non à la dictature sanitaire » « Non au passeport sanitaire » etc … et le port par certains d’une étoile jaune, port scandaleux et abominable pour ceux qui connaissent notre histoire un peu plus qu’approximativement et ceux qui en ont souffert. Des parlementaires auraient par ailleurs été directement menacés de mort dans leur circonscription. De quoi confirmer les mots d’Albert Camus : « La bêtise insiste toujours ».

L’impossible débat …

Est-il bon de débattre et de répondre à ceux qui ne croient et n’écoutent que ce qu’ils disent ? La conception on ne peut plus égoïste de la liberté, ayant oublié que la liberté de chacun s’arrête où commence celle des autres, a donc décrété que la vaccination était inutile et même dangereuse alors que tous les chiffres semblent pourtant prouver que c’est la non vaccination qui est catastrophique.

La liberté avant tout …

Entre complotistes, naïfs, anxieux, mal informés, crédules, obscurantistes divers et variés, antivaccins historiques, ce concept de liberté plutôt fumeux devrait continuer à diviser le pays, confusion au profit de quelques leaders politiques toujours là pour mettre de l’huile sur le feu. Florian Philippot et Nicolas Dupont Aignan, en poussières dans les sondages, étaient en tête de cortège. Les aides-soignantes quant à elles, se vaccinent beaucoup moins que les médecins, faut-il y voir la pertinence et même la supériorité d’études bien plus courtes ? Un anti vaccin interviewé disait ne pas comprendre pourquoi les vaccinés craignaient les non vaccinés puisqu’ils étaient eux-mêmes protégés. Après une réflexion aussi stupide, le « fond du fond » du problème » semble bien être atteint et les perspectives de compréhension mutuelle fort éloignées ?

L’insouciance du Tour de France …

Loin des joutes aux limites de la violence concernant le vaccin anti-covid, les cris et chants au sein d’un public nombreux et en liesse contrastait ce week-end, on ne peut plus avec la colère et la gravité régnant dans les manifestations.

Le fameux bob « Cochonou » …

Dans un pays où le manque flagrant de moments d’insouciance est sans nul doute dommageable, l’engouement est paraît-il au maximum autour de la cochonaille tricolore, tant les 2 C.V. de chez Cochonou sont les reines de la caravane auprès du public qui envahit les bords de route. Le phénomène est paraît-il incroyable et comme dit un membre de la caravane : « Si tu ne chopes pas un bob Cochonou, tu n’as pas tout à fait réussi ton tour ». A noter que dès aujourd’hui les lancers de bobs sont terminés.

Avec sept 2 C.V., 25 personnes, 110.000 bobs, des tonnes de friandises porcines distribuées et des tas d’autres initiatives, la marque participe grandement au succès de la caravane et en constitue l’un des phares.

De l’anxiété à l’insouciance …

Pas sûr du tout que tous ceux qui parmi les « anti vaccin », manifestent une grande inquiétude, voire une grande anxiété, ne soient pas parmi ceux qui arborent le lendemain le bob Cochonou, histoire de vaincre pour quelques heures leur stress et retomber plus ou moins en enfance.

L’émotion, la tension et l’anxiété actuellement au paroxysme dans notre pays, interdisent tout dialogue fécond et sont en train de rayer de notre déclaration Républicaine, non pas la liberté, mais la fraternité.

Voilà bien ce qui est tragique !

Je ne sais plus quel homme disait : « La vie c’est la tentative difficile et permanente d’harmonisation des contraires » …

Ecrit par Dominique Mirassou


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Bordeaux Gazette Annuaire

Et si je vous racontais...

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Chloé n’est pas ce qu’elle croit

Chapitres : 1 - 2 - 3
La chaise vide

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Querelle de voisinage

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Mascarade

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4 - 5
Cordélia et son fantôme

Nous suivre sur Facebook

Agenda