Bordeaux

Les journées du patrimoine à Bordeaux

Le temps s’annonce perturbé pour ces deux journées du patrimoine mais cela n’empêchera pas comme à l’habitude, la foule de se précipiter vers des lieux ouverts uniquement pour cette occasion

Fabien Robert a présenté le programme très dense de ces journées du patrimoine à Bordeaux au Temple des Chartrons qui sera ouvert à la visite pour la dernière fois pendant ces deux journées du patrimoine avant que ne soit démonté l’expo éphémère de Gonzalo Borondo dans le cadre de la saison "Liberté ! Bordeaux 2019". Ce très bel espace a dû subir quelques mises aux normes avant d’être ouvert et la municipalité réfléchit à une utilisation plus fréquente du lieu qui nécessite quelques travaux pour une mise en sécurité afin de recevoir du public, car pour l’instant, c’est 49 personnes à la fois et pas une de plus. C’est dans ce cadre peu connu des bordelais, fermé depuis de nombreuses années, qu’il servait d’entrepôt auxiliaire pour les musées de Bordeaux. Plus de 150 activités sont proposées à Bordeaux (visites, conférences, rencontres, ateliers, etc.) / Près d’une centaine de sites à découvrir / 20 expositions / 30 circuits / 75 animations dont une large part à faire en famille / Plus de 120 bénévoles / Près de 30 associations partenaires. L’an dernier 115 000 Bordelais avaient participé pendant deux jours et cette année la ville s’attend à une progression des visites. Le thème de ces 36ème journées du patrimoine propose de redécouvrir en premier lieu le patrimoine lié au spectacle ainsi qu’aux pratiques festives et c’est ainsi que de nombreux lieux seront à découvrir ou redécouvrir comme le Grand Théâtre qui fait toujours recette et d’autres lieux à repérer sur le programme comme le théâtre Trianon, la Salle des Fêtes de Bordeaux Grand Parc ou la Pergola samedi et dimanche en matinée.

Fabien Robert en train d’énumérer quelques manifestations majeures

Nombre de sites sont peu ou pas accessibles en dehors des journées du patrimoine comme l’école de la Benauge en cours de restauration qui ouvre ses portes pour faire redécouvrir l’architecture des années cinquante. Les coulisses de la gare Saint-Jean sont proposées à la visite par la SNCF ce qui donnera sérieusement à penser à ceux qui voyagent beaucoup et on pourra admirer la carte murale en cours de restauration. On restaure beaucoup à Bordeaux ces temps derniers car on redécouvre la valeur du patrimoine architectural dans la droite ligne de l’évolution culturelle de Bordeaux avec le recensement du patrimoine architectural de Bordeaux commencé en 2004 et qui s’achève cette année après quinze ans de travail et qui se traduira à partir du 16 octobre par l’exposition "Bordeaux ville de pierre, un patrimoine à vivre !" qui se tiendra à la maison des Bassins à flot. Un festival Art en scène pour ce samedi après-midi aux Chartrons sur le parvis du Temple, au Grand Parc, parvis de la salle des Fêtes et au Jardin Public où la danse, la lecture poétique ou le Street Art transformeront l’ambiance de sites historiques. Tout à fait inédit aussi vous pourrez découvrir l’histoire des grands magasins bordelais et une partie de l’oeuvre de l’architecte Cyprien Alfred-Duprat (1876-1933), à travers un parcours intérieur-extérieur des Galeries Lafayette dont beaucoup passent devant sans relever la qualité architectural du batiment. Le patrimoine sportif des années trente très art-déco comme le Stade Chaban-Delmas est visitable ou la Piscine Judaïque qui propose aux visiteurs de découvrir certains espaces inaccessible aux nageurs du dimanche notamment le bassin historique. Un week-end où il y aura toujours quelque chose à voir.

Programme des Journées Européennes du Patrimoine

Ecrit par Bernard Lamarque

Co-fondateur et rédacteur en chef de Bordeaux Gazette


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Bordeaux Gazette Annuaire

Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda