Bordeaux

Stationnement : un sujet traité par Alain Juppé la veille de l’annonce de son départ

Voilà un dossier relativement léger pour le nouveau maire de Bordeaux Nicolas Florian, l’ancien ayant tenu une conférence de presse sur le sujet juste avant qu’il ne décide d’opter pour le Conseil Constitutionnel après l’offre du Président de l’Assemblée Nationale.

52 jours offerts

Après avoir rencontré les membres du groupe de contact stationnement, Alain Juppé a décidé d’apporter des améliorations au dispositif de stationnement payant, laissant par exemple la possibilité aux abonnés, de pouvoir garer une deuxième voiture gratuitement 52 jours par an. Le maire de Bordeaux s’est ainsi exprimé le lundi 11 février lors d’une procédure de concertation conduite par ses adjoints de quartiers. Plusieurs mesures sont ressorties dont le pass 52 jours, garantissant pour un résident abonné, 52 jours de stationnement gratuit à l’année pour une deuxième voiture. « Pour cela il faut absolument être titulaire du macaron » rappelle le maire de Bordeaux. Ainsi il sera possible de garer un deuxième véhicule le samedi, pour favoriser la venue d’amis, familles, ou de services d’aide à la personne. Rappelons qu’il est possible d’inscrire 4 plaques d’immatriculation sur le 1er macaron abonné.

Dernière sortie en tant que maire

Des mesures de simplification véridique
La deuxième mesure évoquée, tient à valoriser la réduction des tarifs sur les parkings publics pour les résidents domiciliés sur un périmètre de 1 kilomètre. Avant le périmètre ne dépassait pas 400 mètres. Cela permettra d’augmenter l’offre de tarifs préférentiels pour les résidents bordelais. Dans le même sens, la mairie prévoit de mettre en place un numéro d’appel unique pour tous renseignements et réclamations concernant le stationnement. « On tient à faciliter la communication avec les usagers », précise Alain Juppé. Concernant les professionnels, les formalités administratives pour l’obtention de droits préférentiels vont être simplifiés et l’accès au tarif résident sera valable pour les professionnels itinérants installés extra-boulevards (Caudéran et Saint-Augustin). Cette solution leur offrira la possibilité de stationner dans toute la ville afin d’exercer plus facilement leur profession. Pour les associations reconnues d’utilité publique ou sociale, c’est un tarif spécifique qui devrait voir le jour. ( 30 euros partagé entre 4 véhicules).

Alain Juppé, Jean-Louis David et Pierre de Gaêtan Njikam

Stationnement gratuit pour les véhicules éléctriques
Lors de cette réunion, Alain Juppé a aussi tenu à rappeler le principal objectif de la ville de Bordeaux : devenir en 2050 une métropole à énergie positive. Afin de continuer dans cette voie, le maire a décidé de garantir la gratuité de stationnement à Bordeaux pour les véhicules électriques. « Il est vrai que nous encourageons le développement des voitures électriques. On veut s’inscrire dans une démarche de ville propre. L’objectif étant de diminuer le flux de voitures dans le centre de Bordeaux et d’encourager l’utilisation des parcs-relais, des transports en communs, mais aussi des vélos et du covoiturage », indique le maire de Bordeaux. Pour ce qui concerne les quartiers extra-boulevards comme Bègles, Le Bouscat, Mérignac, Pessac et Talence la mairie aimerait voir une politique de stationnement commune, une idée qui semble encore loin d’être actée.

Ecrit par Jean Rinaud


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Bordeaux Gazette Annuaire

Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda