Bordeaux

UBB tombe face à Sale à coup de cartons

Sans vouloir discuter de l’attribution des cartons, certes justifiés, l’arbitrage s’est montré très partial en fermant les yeux sur les fautes anglaises dans les rucks pénalisant d’autant les bordelo-béglais.

C’est toujours facile de s’en prendre à l’arbitrage car l’arbitre n’est pas responsable du score et le score est clair dans cette partie qui a opposé l’UBB aux Sale Sharks. En fait les locaux ont tenu une demi-heure face à cet équipe avec le premier carton, jaune celui-là dont Nabuli a écopé avec cette aile droite dégarnie ouvrant la porte à deux essais d’Ashton mais les locaux n’étaient pas à ce moment là totalement hors course. Ce qui va les mettre hors course c’est le rouge qui frappe Cazeaux avec un geste inutile sur un anglais qui traîne sur le plaquage empêchant le jeu de se dérouler. On comprends que le joueur puisse être énervé d’autant que les anglais ont systématiquement utilisés le stratagème pour empêcher le jeu d’évoluer rapidement mais il faut garder ses nerfs devant ce type d’antijeu. L’excellente surprise de cette première mi-temps reste que Domvo n’a rien perdu de son sens du jeu avec cette belle interception lui permettant de signer un bon retour. Par contre Rey a été obligé de sortir au bout de dix minutes remplacé par Lebraud. Avec un quatrième essai à quelques secondes de la mi-temps, le break était fait, avec le bonus dans la poche pour les visiteurs.

Lamothe, Paiva et Braid très actifs durant le match

La seconde mi-temps va être un long calvaire pour l’UBB, avec un nouveau carton jaune pour Lamothe percutant épaule en avant l’ailier de façon très spectaculaire pour l’empêcher de marquer mais entraînant la double peine, carton et essai de pénalité. L’UBB s’en tire bien car cela aurait pu valoir un rouge à Lamothe pour plaquage dangereux. Nouvelle sanction immédiate avec une équipe réduite à treize d’un nouvel essai qui gonfle à nouveau le score mais les anglais se déconcentre sur leurs trucages et se font prendre avec un jaune pour Cliff et un rouge pour Ostrikov récompensant l’ensemble de son oeuvre. Pour faire bonne mesure Ian Davis va infliger un jaune à Solomona histoire de rétablir un équilibre le dédouanant vis à vis des bordelo-béglais. Même si Joe Worsley était très déçu du résultat il est difficile de l’incriminer car il a pris le risque de monter une équipe inédite et on a vu aussi de bonnes choses avec un Woki dominateur en touche, un Paiva très performant surement motivé par la signature de son contrat pro qui a effectué un bon match en remplaçant au pied levé Delboulbes en titulaire alors qu’il était prévu sur le banc. Tous ces joueurs avaient peu de vécu ensemble avec des revenants à la compétition à ce niveau ou y accédant. Retour samedi à 16 heures à l’AJ Bell Stadium

Afatia difficile a arrêter

Union Bordeaux Bègles : 24 (3 essais Domvo 7ème, Amosa 70ème, Galarza 80ème ; 1 pénalité Méret 15ème ; 3 transformations 8ème, 71ème, 80ème)

Sale Sharks : 50 (8 essais Odogwu 9ème, 78ème, Ashton 28ème, 34ème, Curry 39ème, pénalité 45ème, Cliff 48ème, Solomona 64ème ; 4 transformations Cliff 30ème, 40ème, 48ème, 65ème)

Ecrit par Bernard Lamarque


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Sur le même sujet








Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda