Bordeaux

Wanted Community : quand communauté rime avec entraide et solidarité

En 2011, trois bordelais ont crée la plus grosse communauté française d’entraide sur facebook. Aujourd’hui le groupe s’est importé dans le monde entier et a même été récompensé par le réseau social d’une bourse d’1 millions d’euros. De quoi développer de nouveaux projets encore plus ambitieux à l’image d’un café solidaire ouvert depuis septembre.

« Une ascension fulgurante »
« Au départ l’idée c’était de mettre en place une communauté virtuelle entre amis afin de pouvoir échanger facilement, une sorte de réseau de bon plans », explique Jérémie Ballarin, un des trois fondateurs du projet Wanted Community. « On a commencé à le développer sur Paris en 2011, car nous même nous ne connaissions pas bien la ville », ajoute-t-il. Un groupe qui a très vite su se populariser dans la capitale, atteignant aujourd’hui les 450 000 adhérents. Par la suite une deuxième communauté a été créée sur Bordeaux réunissant en 7 ans plus de 136 000 personnes. « Les attentats de Paris on été un tournant majeur pour Wanted Community, on a pu assister à une grande cohésion au sein du groupe, quelque chose de très fort », confie Jérémie Ballarin. Aujourd’hui les 3 mousquetaires de Wanted que sont Luc Jaubert, Christian Delachet et Jérémie Ballarin se retrouvent à gérer 42 groupes solidaires en France et 30 à l’étranger. Ainsi dans ces communautés l’entraide reste bel et bien l’élément central du dispositif. Il est donc possible de trouver un emploi plus facilement, faire le plein de bonnes adresses, ou même se débarrasser de vieux objets. Face à ce succès retentissant, facebook a décidé de récompenser ces 3 bordelais en leur offrant une bourse d’un millions d’euros qu’ils devraient toucher au printemps. « C’est une fierté car c’est avant tout la solidarité entre les individus qui a permis de faire connaître Wanted
Community à l’international, c’est une forme d’ascension fulgurante et déroutante
 » confie Jérémie Ballarin.

Salle de restaurant avec au fond la cuisine et Kika

Le Wanted Café, un passage du virtuel au réel
Depuis septembre, les trois initiateurs de Wanted Community ont décidé de se consacrer pleinement à leur projet, en créant un café solidaire, près du marché des Capucins à Bordeaux. « On voulait mettre en place un lieu qui véhicule des valeurs d’entraides, un lieu physique sans hiérarchie », confie Jérémie. « C’était essentiel pour nous de pouvoir rencontrer les membres du groupe et de créer de vrais liens avec les personnes ». Ainsi il y a quelques mois les trois créateurs ont quitté définitivement leur travail (droit, communication et restauration) pour s’investir dans cet endroit qu’ils ont appelé « Wanted Café ». Implanté dans un des quartiers les plus populaires de Bordeaux, ce lieu transpire l’hospitalité et la solidarité. Il est possible de s’y arrêter pour boire un café, d’y rester une après-midi pour travailler, ou tout simplement d’y venir déguster les plats concoctés par Kika et Didier, les deux cuisinier (e)s du Wanted café. Plusieurs offres solidaires font aussi partis du menu : «  Si vous avez consommez 9 plats dans notre enseigne, le 10ème est offert à une personne en difficulté. Nous proposons aussi un café suspendu. Si vous donnez 1 euro de plus, un autre café sera délivré à un individu dans le besoin.  » , indique Luc Jaubert, gérant du lieu à plein temps, et initiateur du projet. Mais les dons ne s’arrêtent pas là puisque le bar reverse aussi chaque mois l’équivalent de 2% de son chiffre d’affaire à une association. Une manière de s’inscrire dans un projet d’entraide efficace et concret

Luc Jaubert, Louis Jaubert, Jérémie Ballarin et Christian Delachet

Un trio qui ne manque pas d’ambition
Dans la lancée du Wanted Café et de leur communauté facebook, les trois hommes ont été invité à participer à la réalisation d’un guide pratique, où ils ont pu émettre leur top 5 des endroits solidaires de Bordeaux. Un guide réalisé en partenariat avec Facebook, l’office de tourisme et 5 communautés virtuelles bordelaises. En plus de cette belle collaboration Wanted Community voudrait développer un lieu plus conséquent pour aider les personnes dans le besoin, une forme d’espace de sociabilité, proposant des services variés. L’idée de multiplier les actions de solidarités pourrait aussi passer par la création d’un support informatif : « On voudrait créer un média pour mettre en avant les démarches sociales présentes dans les communautés. C’est important de montrer ce qu’il se passe si c’est pour faire avancer la société », constate Jérémie Ballarin. Mais pour cela les trois mousquetaires ont fait appel à un quatrième renfort : Louis Jaubert, ex gérant d’hôtel au Brésil, prêt à tout pour développer au mieux ces projets ambitieux. Une aventure qui risque encore de bien occuper les têtes de ces jeunes bordelais réunis autour d’un même slogan : "tous solidaire jamais solitaire".

Ecrit par Jean Rinaud


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda