Bordeaux

WE LOVE 2023 TOUR : crochet par Saint-Jean

Le train de la Coupe du Monde de rugby de 2023 présent à Bordeaux ce vendredi 2 et samedi 3 octobre s’en est allé, continuant à vagabonder de villes en villes pour annoncer cette compétition sportive qui se déroulera en France. L’occasion pour la population de comprendre les enjeux et les objectifs d’un tel événement sur le territoire de l’hexagone.

Une main qui attrape un ballon pendant un match de football. Ainsi né le rugby. Et ainsi commence cette exposition, ayant pour thème la prochaine coupe du monde à venir, qui se déroulera en France en 2023. Cette exposition originale car mobile prend place à bord d’un train qui sillonne les gares de France, permettant une petite visite à la fois instructive et ludique. Et pour cela, pas besoin d’être un amateur de rugby. Le train est avant tout là pour faire comprendre les enjeux que suscitent cette coupe du monde et quels sont les objectifs mis en place à cet égard. L’exposition est donc pour tous et aborde le sujet de bien des manières, à commencer par un petit rappel historique et une présentation des grandes figures qui encadrent l’événement comme l’illustre rugbyman Sébastien Chabal ou encore l’actrice Julie Gayet, amatrice du sport au ballon ovale. La gastronomie ou l’écologie par le biais de circuits courts ont aussi leur place à bord de ce curieux moyen de transport. La jeunesse, quant à elle, à une place centrale dans ce projet, avec notamment des formulaires de recrutement pour le Campus 2023. Ce campus, qui a pour but « d’investir dans le jeunesse » selon le personnel très accueillant qui nous présente ce Centre de Formation d’Apprentissage, dispense des formations qui vont accompagner la nouvelle génération des experts du sport en France. Il recrutera 2023 jeunes de 18 à 30 ans pour apprendre les métiers du sport.

Par ailleurs, ce train aux allures de mini-musée a aussi une dimension ludique et interactive, vous permettant d’être acteur de cet événement futur et de séduire petits et grands. On y retrouve, par exemple, des « boites à encouragement ». Il vous suffit de vous placer au centre de ce petit espace et de crier à pleins poumons vos meilleurs encouragements pour l’équipe de votre choix, ceux-ci seront enregistrés par des micros présents dans la pièce. Pour les plus timides, l’option carte postale est aussi à disposition. Choisissez la carte du pays de votre choix, munissez vous d’un stylo à disposition et inscrivez-y vos espoirs de victoire et votre soutien à l’équipe que vous supportez. Pour rappel, les 12 pays déjà officiellement qualifiés sont la France, l’Angleterre, l’Irlande, l’Ecosse, le Pays de Galles, l’Italie, le Japon, l’Australie, la Nouvelle-Zélande, les Fidji, l’Argentine et enfin l’Afrique du Sud, tenante du titre depuis 2019 au Japon. Enfin, en plus d’enregistrements audios et vidéos ponctuels présent dans les wagons, le train a aussi su se munir de 12 tuyaux colorés, jouant simultanément les 12 hymnes nationaux des équipes qualifiées dans une joyeuse cacophonie.

Le but de cette communication originale étant de présenter les objectifs établis lors de la compétition qui aura lieu dans 3 ans. Quels sont ces objectifs ? Ils sont au nombre de 5. A bord du WE LOVE 2023 TOUR conçu avec des matériaux écologiques, le premier objectif est l’écoresponsabilité. Parce qu’organiser un événement important aux grandes conséquences sociales et économiques c’est bien, mais y inclure le respect de l’environnement c’est mieux. On tente notamment de sensibiliser à la montée des eaux liée au réchauffement climatique qui menace de faire disparaitre des îles du Pacifique comme les Fidji ou le Tonga, pays emblématiques de la culture rugbystique. Second objectif, la notion de territoires. Une de ces facettes est que cette Coupe du Monde sera décentralisée. Les matchs se dérouleront notamment à Saint-Denis, Marseille, Saint-Etienne, Nantes ou encore ici, à Bordeaux. La diversité est aussi mise à l’honneur : le sport accueille et invite tout le monde à participer, peu importe l’âge, le genre, la morphologie ou le niveau de chacun, que ce soit du rugby à 5, à 7 ou XV. Autre point essentiel qui marche de pair avec le sport : la solidarité et la santé. Pour ce faire, La Ligue contre le cancer s’engage avec France 2023 pour promouvoir les bienfaits du sport sur la santé et faire de la prévention. Un wagon entier y est dédié. Enfin, l’objectif incontournable, c’est avant tout la fraternité. Une coupe du monde à le pouvoir de connecter les gens et de les faire vibrer ensemble, dans l’espoir d’une victoire. Et comme le disait René Crabos, ancien joueur de rugby renommé, à propos du rugby lui-même : « Le rugby ne se joue pas en 2 temps mais en 3 temps : avant, la ferveur ; pendant, la bravoure ; après, la fraternité ». Dans l’attente de cette fraternité, le WE LOVE 2023 TOUR continuera son tour de France, jusqu’à Saint-Denis le 12 octobre, son terminus.

Ecrit par Noémie Renard


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Bordeaux Gazette Annuaire

Et si je vous racontais...

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4 - 5
Cordélia et son fantôme

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Brunissande et Esclarmonde

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Vendanges et Immortalité

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Voyage, Voyage !

Chapitres : 1 - 2 - 3
Mecarecit 2035

Nous suivre sur Facebook

Agenda