Carrefour déploie la technologie blockchain

Carrefour - en partenariat avec Maison Johanès Boubée, les Caves de Rauzan et Terre de Vignerons - poursuit le déploiement de la blockchain en l’appliquant au Vin, en marque Carrefour Bio. A ce jour, une trentaine de produits bénéficie de cette technologie (le poulet et la poularde fermiers d’Auvergne, les œufs, le camembert, le Saumon frais FQC...). La présentation de cette Blockchain sur le vin Large Malartic s’est tenue ce vendredi 14 février à la Cité du Vin à Bordeaux. Pour répondre à une demande grandissante du consommateur en termes de traçabilité et de transparence, Carrefour propose à ses clients de découvrir l’ensemble de la chaîne de production du Vin Large Malartic au travers de la technologie Blockchain, en marque Carrefour Bio. Grâce au savoir-faire et à l’étroite collaboration de 4 partenaires - Carrefour, Maison Johanès Boubée (sa filiale vin), les Caves de Rauzan et Terre de Vignerons - cette Blockchain permet de garantir un respect des exigences BIO, de la vigne jusqu’à la bouteille. Tous les acteurs de cette chaîne sont certifiés BIO et des contrôles sont réalisés à chaque étape de la fabrication pour garantir l’authenticité du vin. La Blockchain garantie aux consommateurs la traçabilité complète des produits. Grâce à un QR Code présent sur l’étiquette, les consommateurs peuvent accéder par l’intermédiaire de leur smartphone à une interface regroupant de nombreuses informations sur le parcours du produit, de la vigne jusqu’à sa mise en rayon : lieu de récolte, chiffres clés, mode de production, parcours du produit... « La prise de conscience des consommateurs est grandissante. Dans ce contexte, la technologie répond à cette quête du « consommer mieux ». Avec la Blockchain, nous sommes dans une vraie philosophie de partage des informations et de responsabilisation de chaque acteur ». Emmanuel Delerm, Directeur Organisation/Blockchain Carrefour. « La Bio est un véritable levier de croissance pour la viticulture, elle répond à une demande forte du consommateur et en même temps il y a un manque de volumes sur certaines appellations. Cette 1ère blockchain en vin bio a pour objectif de rassurer le consommateur sur l’origine et la qualité de son vin. Elle apporte de la transparence sur les étapes et les acteurs qui ensemble produisent un vin bon, bio et accessible ». Isabelle Charnot, Directrice Qualité & Développement Durable Maison Johanès Boubée


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Bordeaux Gazette Annuaire

Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda