20ème Coordination : renforcement des mouvements Alternatiba et ANV-COP21

Après une rentrée riche en mobilisations et la relaxe historique des décrocheur.euse.s de Lyon, la Coordination d’Alternatiba et d’ANV-COP21 a réuni à Montpellier 135 animateurs et animatrices des deux mouvements, venus de 31 territoires. Cette coordination, riche en discussions sur la structuration du mouvement, fut un point d’étape pour le renforcement du réseau international qui ne cesse de croître en solidifiant ses bases.

Diversité des modes d’actions pour métamorphoser les territoires
Plaidoyer local auprès des collectivités territoriales, projets d’ouverture d’Alternatibases, formations à la désobéissance civile, co-organisation des marches pour le climat et la justice sociale, villages des alternatives, lutte contre des projets climaticides… les 32 groupes* présents à la Coordination ont fait le bilan de leurs activités des derniers mois. Cet inventaire foisonnant est représentatif du travail de métamorphose des territoires effectué par les 141 groupes composant le réseau international Alternatiba - ANV-COP21. Deux membres, du groupe d’Haïti, ont rapporté une forte expansion du mouvement, avec 28 groupes Alternatiba actifs dans ce pays subissant de plein fouet les impacts du dérèglement climatique et dans une situation démocratique instable. L’utilisation de l’écriture inclusive, déjà pratiquée par une grande partie du mouvement dans la communication interne et externe, a été officiellement adoptée. Entre l’immense vague non-violente du Tsunami Démocratique en Catalogne et la fin de la semaine internationale de Rebellion lancée par Extinction Rebellion, et dans un contexte d’augmentation de la répression policière contre les mouvements climat et sociaux pour la justice sociale et climatique, des discussions ont été menées sur la stratégie de lutte non-violente. Le lien avec les différents mouvements de la société civile, notamment Extinction Rebellion, a été abordé ainsi que les moyens de renforcer l’organisation du réseau, une nécessité pour soutenir la montée en puissance du mouvement. Les collectifs ont réfléchi ce week-end à des méthodes pour faire du climat et de la justice sociale un thème incontournable des programmes des candidats et candidates. Dans cet optique, plusieurs collectifs portent également les revendications du pacte pour la transition rédigé par le Collectif pour une Transition Citoyenne.

Des participants et participantes attentifs et studieux

Montée en compétence du réseau
Des réflexions ont été menées sur le financement du mouvement au niveau local et global pour renforcer la capacité d’action des groupes. L’utilisation de l’écriture inclusive, déjà pratiquée par une grande partie du mouvement dans la communication interne et externe, a été officiellement adoptée. Le développement des formations en ligne, objectif fixé pour les prochains mois, sera complété par l’organisation d’un Camp Climat en 2020. Cet été, les Camps Climat organisés en Alsace par Alternatiba, ANV-COP21 et les Amis de la Terre et à Bamboung, par Alternatiba Dakar, ont réuni plus de 1300 personnes (1000 à Kingersheim et 300 au Sénégal). Elles se sont formées pendant 10 jours à la stratégie de lutte non-violente, à la désobéissance civile et aux méthodes de travail rigoureuses, caractéristiques des trois mouvements. Le prochain Camp Climat accueillera de nouveau un millier de personnes avec un objectif supplémentaire de former des dizaines de nouveaux formateurs et formatrices pour accélérer la transmission de nos méthodes d’organisation sur tous les territoires. Basée sur le constat du GIEC que 50 à 70% des leviers d’action pour limiter le réchauffement climatique se trouvent à l’échelle locale, la campagne Alternatives Territoriales accompagne plus de 40 collectifs citoyens dans un travail de plaidoyer pour les élections municipales. Le mouvement consolide ses bases dans le Nord comme dans le Sud, au sein du tourbillon de mobilisations qui ne cessent de s’intensifier face au dérèglement climatique et aux crises sociales.
*Aix-en-Provence, Ardennes, Avignon, Bayonne, Besançon, Estérel, Fréjus, Grenoble, Haïti, Le Mans, Lille, Marseille, Montpellier, Mulhouse, Nantes, Narbonne, Nice, Orléans, Paris, Béziers, Perpignan, Rennes, Rhône, Rouen, Sète, Strasbourg, Sud-Limousin, Toulouse, Valence, Vallée de l’Arve.

Communiqué Gwen Médici pour Alternatiba et ANV-COP21

Ecrit par La rédaction


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda