Union Bordeaux-Bègles

Dernier match de la phase aller du Top 14 face à Biarritz pour l’UBB

L’Union termine la phase aller du Top 14 avec son septième déplacement depuis le début de la saison et à Biarritz qui lutte pour sa survie. C’est un animal blessé que l’Union va affronter sur son terrain d’Aguiléra et rien n’est plus dangereux car le B.O. ne veut pas mourir. Les biarrots joueront tous leurs matchs à 300% et l’Union sait ce qu’il l’attend : "un match aux couteaux" et il faudra être extrêmement fort et lucide pour ramener quelque chose de ce déplacement.

Tous les matchs à l’extérieur sont compliqués, celui là va l’être particulièrement et le choix tactique pour aborder ce match n’est pas pour l’instant défini même si le choix d’envoyer du jeu reste une priorité. Du coup Raphaêl Ibanez a prévu un groupe de 30 joueurs pour ce déplacement mais il ne pourra en mettre que 22 sur la feuille de match et la décision sera prise au dernier moment donc il n’est pas sur que 30 fassent le déplacement. Adam Jaulhac, une valeur sure en seconde ligneC’est ainsi que pour l’instant le groupe retenu se compose de 18 avants : Avéi, Auzqui, Chalmers, Clarkin, Delboulbes, Fakaté, Floréa, Graham, Jaulhac, Madaule, Marais, Maynadier, Poirot, Poux, Sa, Toetu, Treloar, Tuifua et de 12 joueurs des lignes arrières : Adams, Bernard, Brousse, Carballo, Connor, Domvo, Lacroix, Le Bourhis, Lonca, Rey, Saubusse, Talebula. A l’énoncé de cette liste on s’aperçoit que les argentins Sanchez et Tuculet ne sont pas de la partie mais que les autres internationaux sont rentrés au bercail et si on peut penser que Talebula retrouvera sa place on est aussi en droit de penser que pour le quinze de départ, on ne change pas une équipe qui gagne. Cette stratégie amènerait à faire rentrer les internationaux au cours du déroulé de la partie. Il ne faudra pas s’attendre à une partie avec de grandes envolées dans la mesure ou Biarritz va chercher avant tout à s’assurer le gain du match avec le minimum de prise de risques en s’appuyant sur une défense de fer, le jeu au pied d’un Yachvili ou d’un Traille et l’activité d’un Harinordoquy. Est ce que de son côté l’Union va se reposer sur le jeu au pied de Pierre Bernard dans cette confrontation où on va surement assister à un gros affrontement d’avants, on aura la réponse samedi. Pour les girondins il s’agira de tenir le choc d’entrée car après le Racing-Métro et le C.A. Brive-Corrèze, le B.O.P.B aimerait bien se payer le"scalp" de l’UBB. L’Union est sur une bonne dynamique et si elle tient des matchs références à la maison avec 3 bonus offensifs et la victoire sur Toulouse et Castres, il lui faut maintenant montrer quelque chose à l’extérieur cela restant compliqué dans ce championnat très serré ou même les grosses cylindrées ont du mal quand elles y arrivent, à s’imposer à l’extérieur.

Biarritz Olympique Pays basque vs Union Bordeaux Bègles
Stade d’Aguiléra samedi 30 novembre à 18 h 30
Sur Rugby plus
ARL et RFBG
vos écrans habituels

Ecrit par Bernard Lamarque

Co-fondateur et rédacteur en chef de Bordeaux Gazette


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Bordeaux Gazette Annuaire

Et si je vous racontais...

Chapitres : 1
Mecarecit 2035

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7
Bienvenue à Sainte Gueille

Chapitres : 1 - 2 - 3
On ne refait pas l’histoire

Chapitres : 1 - 2 - 3
Un monde meilleur

Chapitres : 1 - 2 - 3
Comme une plume

Nous suivre sur Facebook

Agenda