Bordeaux

Laurent Valera élabore Psyché pour les Bordelaises XXL dans le cadre de "Bordeaux Fête le Vin"

C’est Bernard Magrez qui a commandé cette œuvre à Laurent Valera, artiste en résidence à l’Institut Culturel depuis juillet 2011. Cette œuvre inédite est en cours d’élaboration et elle sera prête comme les 22 autres pour le vernissage du mercredi 27 juin avec les 17 "made in Hong Kong", ce qui représente un total de 40 flacons décorés que l’on pourra admirer durant "Bordeaux Fête le vin". Elles seront positionner entre le Pont de Pierre et la Bourse Maritime sur les quais.

Selon le choix des acheteurs , il s’agit pour les artiste de décorer soit des jéroboams de 4m soit des magnums de 2,50m avec des circonférences en rapport pour respecter l’esthétique de la "Bordelaise". Laurent Valera a du faire porter le frui de son imagination sur un jéroboam acquis par L’Institut Culturel Bernard Magrez et qu’il a habillé pour la circonstance.
Psyché, une œuvre a multiple facettes
Avec Psyché, nom emprunté à la déesse de la mythologie grecque antique, Laurent Valéra joue de notre perception.

Laurent Valera habille sa bordelaise
photo Bordeaux Gazette - Bernard Lamarque

Ici l’objet bouteille est comme un miroir géant qui se révèle déstructurant quand on s’approche car le miroir est constitué d’une multitude de pièces identiques qui sont simplement des "drop stop". L’action de ces multifacettes renvoie à d’autres perceptions de soi et de son environnement. Jouant des reflets et des lumières, cette réalisation semble se métamorphoser sous le regard du passant. Elle s’inscrit dans l’idée d’un monde en mouvement permanent, complexe et enivrant, où l’inconscient s’invite au reflet de la conscience.
Laurent Valéra
Formé aux Beaux Arts de Bordeaux, Laurent Valera travaille sur le contact avec la matière. Ce premier contact avec la matière lui permet d’expérimenter la variété infinie des matériaux. Cette démarche, à l’origine de ses recherches plastiques donne vie a une profusion de travaux, souvent produit en série ou la lumière tient une part importante avec un questionnement sur l’être et la prison qui lui est faite du corps que le hasard lui a donné. A travers toute cette démarche il cherche à comprendre la vie et le vivant tout en appliquant la philosophie du maitre des lieux : "ne jamais renoncer", aller toujours plus avant dans la recherche et la réalisation.

Ecrit par Bernard Lamarque

Co-fondateur et rédacteur en chef de Bordeaux Gazette


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda