Bordeaux

Le « French burgers » au cœur de Bordeaux !

C’est aux 34 allées Tourny de Bordeaux que vous aurez l’occasion de découvrir ce nouveau restaurant bien particulier. Un décor sobre et sophistiqué, une ambiance conviviale et chaleureuse, accentuée par un personnel agréable, c’est ce qui vous attend en y entrant.

Comme son nom l’indique, il est bien question du burger. Une question se pose alors ; pourquoi ouvrir un restaurant dont le plat principal de sa carte est hamburger, alors même que ce filon est déjà exploité de manière excessive par les fast-foods à des prix très bas ? Il faut savoir que la consommation du burger et en hausse en France, et ce ne sont les restaurateurs qui vous dirons le contraire. Car nombreux sont ceux qui ont rajouté ce plat jusqu’alors réservé à la restauration rapide, dans leurs menus.

« French burger » ne se résume pas à cela
C’est un concept qui né de la collaboration de Bruno et Caroline Oddos, qui sont les créateurs de cette marque, avec plusieurs chefs étoilés, dont Christophe Giradot et Pascal Nibaudeau, autour du hamburger. En effet, « French burger » ; comme nous l’expliquait Bruno Oddos, c’est une aventure qui a commencé en 2013. Avec l’ouverture d’un premier restaurant, réaménagé, Quai des marques à Bordeaux. Poursuivant un objectif, franciser le burger. Aussi, aucun détail n’est laissé de côté. Le décor qui se veut bien pensé, plus épurer, ne laisse pas penser qu’il s’agit d’un restaurant de hamburgers. Et là repose toute la différence, car il ne s’agit pas d’un vulgaire hamburger, mais d’un noble « French burger ».

La « French Touch » du burger !
Il y a une réelle volonté de mettre en avant la cuisine française, qui n’est pas accessible à tous. Ici au « French burger », on réinterprète, et même plus encore, on « nationalise » le burger. Cette revisite qui s’applique tout d’abord par le lieu, se retrouve aussi dans les assiettes. Ne vous inquiétez pas, grande cuisine ne signifie pas une feuille de salade dans l’assiette accompagnée de fine tranche de tomate et de quelques miettes en guise de pain ! On parle d’un vrai hamburger, à des dimensions plus que satisfaisantes. Le visuel du hamburger ne change donc pas. Ce qui change, c’est la préparation, car huit chefs étoilés se sont engagés pour les préparer. À noter que ce sont des chefs qui changeront tous les trois ans. Deuxièmement, les ingrédients, car pour faire la différence, il ne s’agit pas simplement de changer de lieu, il faut également y apporter de l’originalité.

L’originalité ?
Ce sont des burgers aux noms évocateurs, qui vous invitent à découvrir des saveurs non pas américaines, mais de nos régions françaises. Tantôt Savoyard, tantôt Basque et pour ne pas en citer d’autre, il y en a pour tous les gouts. Cette élégance insoupçonnée, du burger est accentuée par les sauces de Fabrice Biasiolo, qui font toute la différence. Alors on parle de hamburger haute-couture et même « haute-goûture », comme l’évoque si bien « la Tribune », puisque tout est dans le goût. Et c’est en cela que réside la performance, avec un menu à partir de 10 euros, ne dépassant pas les 17 euros ainsi qu’une formule adaptée pour les enfants, qu’illustre ce restaurant. On mange, on apprend ! Car n’oublions pas que le principe même de ces restaurants est d’offrir des plats que l’on puisse reproduire chez soi, d’où le fait maison qui y règne.

L’allée Tourny un restaurant pratique !
Tout d’abord par l’emplacement de ce deuxième restaurant qui est situé en plein centre de Bordeaux,et accessible par les transports en commun.Mais cela ne s’arrête pas là, car en plus, d’une revisite du hamburger, le lieu s’adapte. Plus pratique, plus chic, il dispose d’un bar brasserie, un étage avec une ambiance qui se veut également moderne. Et je m’adresse plus particulièrement à vous, les solitaires invétérés ou pressés par le temps, un espace vous est dédié ; Un tabouret pour vous asseoir, des plaques en bois de chaine pour poser votre assette, ainsi qu’une tablette tactile mis à votre disposition. Il ne vous suffira donc pas d’être accompagné pour profiter des joies de ce nouveau restaurant.

Les petits bémols sont, qu’il n’est pas encore accessible aux handicapés et pour ceux qui se poseraient la question, il ne possède pas de service de livraison, pour le moment. Ouvrir un restaurant sur le thème du burger est donc un pari risqué, mais quand le concept se veut original, le décor et l’ambiance high tech, en plus des menus frais, à des prix abordable, la seule crainte qui subsiste et de ne pas avoir assez de place pour accueillir les clients. Et c’est bien tout le succès qu’on leur souhaite. Le « French burger » ce restaurant qui est déjà rentré dans l’ère 2015, alors que la plupart des restaurateurs n’y sont pas encore, est le restaurant que l’on propose de découvrir à partir du 26 novembre 2014 au allée Tourny de Bordeaux.

Ecrit par Lissa Dasylva


Article suivant
Bordeaux S.O good

Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Bordeaux Gazette Annuaire

Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda