Bordeaux

Politique culturelle municipale, la nouvelle feuille de route ….

Dans une période de crises et de mutations importantes, alors que la culture est devenue une des conditions du développement et de l’attractivité d’un territoire, la ville de Bordeaux a fait le choix de se doter d’une feuille de route stratégique, document d’orientation culturelle qui sera réinterrogé régulièrement tout au long de la mandature. L’adjoint à la Culture a pris sa plume, lecture …..

Les fondations, Les mutations

Alors que le précèdent mandat a permis de faire émerger une dynamique partenariale au quotidien, de développer l’action culturelle à travers des priorités comme, le patrimoine, la structuration du secteur artistique, un soutien accru à la création et au rayonnement international, mais aussi un maillage de lieux au plus près des citoyens grâce à de nouveaux équipements et des rencontres hors les murs. La reconnaissance nationale et internationale, la visibilité de la politique culturelle de Bordeaux s’est fortement accrue.

Forte de ses acquis la ville si elle veut relever les défis à venir se doit pour aider le secteur culturel de faire face aux nombreux bouleversements actuels :

  • Une crise financière avec notamment un repli des dotations de l’état.
  • Une transformation des usages et des modèles (ex : montée en puissance du numérique).
  • Une réforme territoriale obligeant à de nouvelles modalités de gouvernance.
  • Une crise sociétale et identitaire, liée à l’accroissement du chômage, à l’illettrisme et aux tensions identitaires.

Pour y parvenir, Bordeaux et sa Métropole peuvent s’appuyer sur le triplement du Fonds d’Aide à la Création, sur l’arrivée d’une dizaine de nouveaux équipements culturels et l’augmentation de la population par ailleurs très intéressée par les travaux créatifs.

Le faire ensemble, les quartiers

Afin de renforcer le dialogue avec les acteurs, un « Conseil Consultatif des Acteurs Culturels » sera créé, instance de dialogue au sein de laquelle aura lieu tous les ans un débat d’orientation culturelle. La coordination entre les échelles métropolitaine, intercommunale et communale sera l’un des enjeux majeurs de nos politiques culturelles à l’heure de la création de la Métropole.

Les quartiers seront au cœur du projet culturel, grâce à un maillage culturel plus fin et une structuration et valorisation des travaux amateurs  : l’art dans l’espace public sera développé, l’apprentissage et la pratique dès le plus jeune âge favorisée, les outils existant seront confortés. La Ville initiera par ailleurs un « Schéma directeur de la lecture publique et de la politique du livre ».

Création et innovation

Favoriser création et innovation en accompagnant la création pour continuer de transformer la ville, en engageant une dynamique collective au profit des pôles d’excellence dans une logique de complémentarité dépassant les frontières administratives : le cirque à Bègles, la photographie à Mérignac, un campus artistique dans le quartier Sainte-Croix … En réfléchissant à travers un plan de développement concerté sur les difficultés de plusieurs théâtres bordelais. En établissant des relations plus approfondies avec les acteurs privés de la culture, mais aussi en prenant mieux en compte l’existence d’une vie culturelle nocturne dynamique à Bordeaux avec la création « d’Etats Généraux de la Nuit à Bordeaux ».

Attractivité et rayonnement

Impulser une politique événementielle ambitieuse et fédératrice en travaillant autour d’une politique effervescente menée en lien avec toutes les communes, conforter les institutions ouvertes qui rayonnent en renforçant par exemple l’attractivité et le rayonnement national et international des musées de la ville, accompagner et soutenir le travail des artistes bordelais, beaucoup mieux articuler politiques culturelle et touristique, et enfin renforcer la lisibilité des événements par une amélioration de la signalétique culturelle, des billetteries en ligne, des applications smartphone et la création d’un bordoscope.

Bref, un immense chantier pour lequel l’adjoint à la culture, Fabien Robert, a beaucoup consulté, réfléchi et travaillé avec l’espoir de rassembler. Une ambition culturelle forte, tel est le programme que les uns et les autres ne manqueront pas de critiquer mais aussi d’amender ou de conforter. Les moyens financiers disponibles dans le futur ne risquant pas une forte hausse, nul doute que créativité, innovation et dynamisme vont s’avérer fondamentaux et décisifs sans oublier que nul ne se plaindra de l’instauration d’un véritable dialogue entre élus et acteurs culturels. Une impulsion et une dynamique respectant mais aussi soutenant la liberté des créateurs, telle est l’une des principales ambitions d’une politique culturelle ouverte à tous.

Ecrit par Dominique Mirassou


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Bordeaux Gazette Annuaire

Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda