Bordeaux

Ségolène Royal à Bordeaux pour les Assises de l’énergie des Collectivités territoriales

Ces journées co-organisées par la Communauté Urbaine de Dunkerque, Bordeaux Métropole et l’ADEME ont eu lieu pour la première fois à Bordeaux Métropole qui les a donc accueillies pendant 3 jours. Plus de 2.000 participants français et européens ont ainsi participé a ces journées consacrées à débattre de la transition énergétique et de la lutte contre le réchauffement climatique.

Le chemin parcouru de puis 1998 est énorme car la première manifestation à Dunkerque en 1998 avait réuni seulement 250 personnes. Il semble bien qu’aujourd’hui en France les collectivités territoriales se sentent de plus en plus concernées par les économies d’énergie et le réchauffement climatique. Alain Rousset qui a ouvert cette matinée des Assises de l’Energie des collectivités territoriales a déjà fixé des objectifs ambitieux pour l’Aquitaine afin de faire face au réchauffement climatique. C’est ainsi que d’ores et déjà en Aquitaine la réduction des gaz à effet de serre est de moins 15 pour cent alors que sur l’ensemble du territoire elle n’est que de moins 9 pour cent. Il a fixé une réduction à moins trente pour cent à l’horizon 2020 pour la région ce qui est un objectif élevé et qui pour l’instant porte essentiellement sur le monde industriel.
Alain Rousset pendant son intervention avec l'animateur du premier forum et Bruno Lechevin, Président de l'ADEME
Les recherches actuelles en Aquitaine portent sur le stockage d’énergie à travers une convention avec Hydro-Québec et le développement des bâtiment à énergie positive comme le Lycée polyvalent Václav Havel construit à Bègles. Durant ses interventions de la matinée en ouverture et en forum intervenant donc à deux reprises Alain Rousset a souhaité très fortement que l’Artique soit sanctuarisé car c’est une réserve de la bio-diversité et le sujet à l’air de lui tenir très à coeur. Il a aussi adressé une supplique aux architectes en leur demandant de faire des formes simples en extérieur et de réserver les gestes architecturaux pour l’intérieur. Un premier forum a suivi cette ouverture de journée avec Patrice Vergriete, maire de Dunkerque qui a participé aux deux forums de la matinée car deux forums étaient organisés, le premier après l’intervention d’Alain Rousset puis un second après qu’Alain Juppé puis Ségolène Royal aient pris la parole pour chacun une intervention rapide mais très circonstanciée. Auparavant une communication audiovisuelle de Nicolas Hulot n’ayant pu dégager du temps pour venir à Bordeaux avait eu lieu.
Nicolas Hulot en audiovisuel
Le second forum a réuni Ségolène Royal, Ministre de l’Ecologie, du développement durable et de l’énergie ; Anne Hidalgo, maire de Paris, Présidente de l’AIMF et envoyée spéciale du C40 pour la Cop 21, co-Présidente de la CGLU ; François Baroin, maire de Troyes et Président de l’AMF, sénateur de l’Aube ; Alain Juppé, maire de Bordeaux, Président de Bordeaux Métropole ; Alain Rousset, Président de la région Aquitaine et Président de l’ARF ; Ronan Dantec, sénateur de Loire Atlantique, porte parole climat de CGLU ; Johanna Rolland , maire de Nantes et présidente de Nantes Métropole, Présidente d’Eurocities ; Jo Spiegel, maire de Kingersheim, commissaire Transition énergétique de Mulhouse Alsace Agglomération et secrétaire nationale de l’AdCF ; Jean Parick Masson, représentant l’AMGVF et l’ACUF ; Hervé Gillé, Délégué du Président du Conseil général de la Gironde au développement durable ; et Patrice Vergriète, Président le la Communauté Urbaine de Dunkerque et maire de Dunkerque à la voix éraillée suite à l’ouverture du Carnaval de Dunkerque. La préoccupation commune aux deux forums reste la précarité énergétique même si chacun et chacune ont avancé des souhaits précis.
Jo Spiegel, Ronan Dantec, François Baroin, Johanna Rolland, Anne Hidalgo, Ségolène Royal, Alain Juppé, Alain Rousset, Jean-Patrick Masson et au second rang Hervé Gillé en partie caché et Patrice Vergriète
Pour clore cette riche et très dense matinée, Alain Juppé après avoir donné lecture de l’appel de Bordeaux a invité les participants au dernier forum à le signer, ce dont ils se sont acquittés avec courtoisie pour que le document ainsi signé soit remis à Ségolène Royal, Ministre de l’Ecologie, du développement durable et de l’énergie. Ces trois journées se sont déroulées sur fond de COP 21

Ecrit par Bernard Lamarque

Co-fondateur et rédacteur en chef de Bordeaux Gazette


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Bordeaux Gazette Annuaire

Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda