Bordeaux

A l’attention du Conseil Municipal ...

Alors que des sujets pas toujours fondamentaux animent assez fréquemment les joutes municipales, la politique à Bordeaux comme ailleurs se nourrit souvent et se crispe pour pas grand-chose … Les uns voient dans le réaménagement de la place Gambetta un échec qui semble pourtant être aujourd’hui un réel succès populaire de fréquentation et pas vraiment pour ne pas dire pas du tout, une catastrophe écologique, sauf pour les ignorants …. "Beaucoup de bruit pour rien" comme disait William Shakespeare, même si tous les goûts sont dans la nature !
Entre l’anecdotique et fameux arbre mort et autres remarques et chamailleries sans grand intérêt (histoire de s’affirmer mais aussi de crisper la succession municipale), l’opposition de vue entre les soi-disant dépenses somptuaires comme le « Stade MATMUT » ou encore « la Cité du Vin » de l’ère Juppé et la sobriété et la proximité prônées par Pierre Hurmic qui précise que l’écologie c’est le temps long et qu’il s’agit pour lui d’œuvrer au plus près des soucis des Bordelais et de coconstruire, un peu de calme et une dose de modération ne seraient pas du luxe à moins qu’il ne s’agisse pour nos nouveaux élus de renverser la table.
Est-il besoin de rappeler combien les bordelais n’ont guère été séduits par ces joutes aussi prévisibles que systématiques lors des dernières élections et ne se sont guère rués aux urnes quoi qu’en pensent certains amnésiques et autres enthousiastes chroniques.
Au chapitre de la plus pure proximité, un sujet on ne peut plus basique semble depuis plusieurs années devoir rester toujours ignoré par la municipalité, l’ancienne comme la nouvelle, celui des toilettes publiques. L’hygiène et la salubrité ne laissant personne indifférent, du moins je veux le croire, l’état des « latrines du Jardin-public », insuffisantes tant en nombre qu’en qualité, provoque des cohues et files d’attente dignes des attroupements les jours de grande braderie. Combien de fois va-t-il encore falloir le signaler pour que ce problème soit enfin résolu. L’état des lieux dans ce magnifique jardin est tout simplement indigne de notre ville !!!
Des plantations qui devraient s’avérer judicieuses et décoratives sont actuellement réalisées au Jardin-Public. De quoi sans nul doute espérer que les vingt ou trente personnes qui, les jours d’affluence, attendent très longuement et non sans impatience leur tour pour accéder aux toilettes publiques, auront tout le temps et même plus, pour admirer arbres fruitiers et autres espèces …
Sans aucune polémique ni débat stérile, on doit pouvoir faire beaucoup mieux, "histoire de dégenrer les difficultés d’accès aux toilettes publiques" !!! 

Ecrit par Dominique Mirassou


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Bordeaux Gazette Annuaire

Et si je vous racontais...

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Mascarade

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4 - 5
Cordélia et son fantôme

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Brunissande et Esclarmonde

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Vendanges et Immortalité

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Voyage, Voyage !

Nous suivre sur Facebook

Agenda