Bordeaux

Amoindris, les JSA Bordeaux ont joué un trop bon Tours !

Ce samedi 13 mars, les JSA BMB recevaient un des leaders du championnat de Nationale 1, l’équipe de Tours. Cette rencontre signait le retour de Jeffrey Dalmat, absent des parquets depuis trois semaines. Néanmoins, les JSA BMB évoluaient de nouveau à effectif réduit avec le capitaine Alex Vialaret, le meneur Gaétan Meyniel et l’intérieur Willis Mackey Jr. toujours blessés.

Les jaunes et noirs devaient encore une fois s’appuyer sur les joueurs de l’équipe 2 pour compléter son roster professionnel. Dès l’entame du match, un combat physique est rapidement engagé, une obligation pour nos bordelais s’ils souhaitent créer la surprise. Ils trouvent des solutions face à la défense de Tours à l’instar de Jeffrey Dalmat qui rentre un joli trois points en transition. Le jeune Kevin Mbaitoubam – intégré dans le cinq de départ – tente aussi sa chance et remporte deux de ses duels en un-contre-un. Les artilleurs de l’UTBM connaissent une belle adresse loin du cercle avec six tirs à trois points marqués dans ce premier quart-temps. Le jeu collectif déployé par les adversaires des JSA oblige en fin de quart-temps Joachim Duthé à utiliser un premier temps-mort pour stopper l’hémorragie. Le vétéran Thibaut Lonzième permet à Bordeaux de ne pas prendre trop de retards sur Tours. Cependant, le score à la fin de ce premier acte est de 20 à 28.

Les JSA BMB n’ont pas pu profiter des talents de leur capitaine Alex Vialaret mais,
toujours soudés, ont su embêter les tourangeaux en début de rencontre.

Tours, qui commençait à se réveiller en fin de premier quart-temps, poursuit son travail d’une main de maître. En défense, les joueurs en rouge sont autant concentrés qu’agressifs et empêchent aux bordelais de développer leur jeu. En attaque c’est encore pire ! De près comme de loin, leur réussite n’est à n’en plus finir et leur présence au rebond leur offre de précieuses secondes chances. Les points sont magnifiquement répartis côté visiteur. Huger, Dargenton et Ateba culminent tous les trois à 10 points ou plus. L’arrière Ralph Temgoua les accompagne également très bien avec deux trois points rentrés coup sur coup dans ce deuxième quart-temps. Quentin Hanck, absent depuis le début du match, inscrit enfin ses deux premiers tirs du parking qu’il affectionne tant ! À la mi-temps, le score est lourd mais malheureusement attendu. Les tourangeaux, plus inspirés en attaque mènent 56 à 42. Si Bordeaux veut revenir, il faudra s’imposer davantage dans les raquettes. Thomas Van Ounsem a, pour le moment, une feuille de statistique vierge au scoring et se fait manger en défense par plus expérimentés que lui. Et ce n’est pas le quarantenaire Michel Jean-Baptiste-Adlophe – dit JBAM – qui vous dira le contraire !

Jeffrey Delmat, qui faisait son retour sur les parquets, a retrouvé son intérieur Thomas
Van Ounsem, en deçà de ses performances habituelles.

À la sortie des vestiaires, Tours est éblouissant. Le collectif est trop sérieux en défense à l’image du contre d’Alexis Dargenton face à notre meneur belge, qui a pu lancer une contre-attaque éclair conclue par un lay-up de Jérémy Bichard. L’UTBM assure même le spectacle ! Dargenton – toujours lui – claque des dunks dans une raquette bordelaise déserte. Fabien Ateba et Jérémy Bochard se chargent quant à eux de régler la mire à trois points avec de nombreux catch-and-shoot inscrits. Chez nos locataires du Palais des Sports, les espoirs d’un retour dans le match s’éloignent grandement. Ils n’arrivent pas à se trouver dans les passes et sont maladroits dans leurs tentatives offensives. Quelques coups d’éclats de Quentin Hanck ou Thomas Van Ounsem voient le jour mais n’ont aucune incidence sur le cours du match. Les tourangeaux ont pris feu dans ce troisième quart-temps et mènent désormais 90 à 60 avant de débuter l’ultime période.

Kevin Mbaitoubam a été une des rares satisfactions côté bordelais. Le jeune a tenté sa
chance au cercle à de nombreuses reprises.

Avec un écart déjà bien trop large, le garbage time a commencé alors qu’il restait sept minutes dans cette rencontre. Joachim Duthé a envoyé un cinq composé entièrement de l’équipe 2 du club, évitant ainsi toutes blessures davantage pénalisantes qu’elles ne le sont déjà pour Bordeaux. Cela permet ainsi aux jeunes d’engranger un peu plus de temps de jeu et confiance dans le monde professionnel. Willan Harabetian (17 ans), pour ne citer que lui, a en 20 minutes inscrit six points pour trois rebonds et trois passes décisives. Même avec les remplaçants alignés par Pierre Tavano, Tours est fidèle à ses principes et développe un jeu collectif bien léché. Roman Huger, qui joue d’habitude peu, a su profiter de l’opportunité pour marquer 18 points dans ce match. La rencontre s’est donc achevée sur le score de 78 à 112. Le MVP de cette rencontre est sans aucun doute le tourangeaux Fabien Ateba qui a compilé 29 points en 25 minutes et trois quart-temps seulement. Les Bordelais, douzième sur quatorze dans le classement, n’ont rien pu faire face à l’armada venue de l’Indre-et-Loire favorite pour la montée en Pro B. Pour leurs prochains matchs, les girondins se déplaceront à trois reprises à l’extérieur et retrouveront le Palais des Sports le 26 mars pour affronter Reuil Basket. Un mois de mars s’annonce très costaud mais au combien décisif pour l’avenir du club bordelais.

Ecrit par Teddy Perez


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Bordeaux Gazette Annuaire

Et si je vous racontais...

Chapitres : 1
Querelle de voisinage

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Mascarade

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4 - 5
Cordélia et son fantôme

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Brunissande et Esclarmonde

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Vendanges et Immortalité

Nous suivre sur Facebook

Agenda