Bordeaux

Bordeaux : présentation du projet de mandature de la nouvelle majorité

Pierre Hurmic accompagnée de Claudine Bichet a présenté à grand trait les axes de travail de son équipe pour les années à venir, tout en laissant la découverte des engagements chiffrés de la première année au prochain Conseil Municipal

Ainsi à grands traits le maire a tracé les directions dans lesquelles les efforts seront fait dans les années à venir en déclinant les principaux axes de l’action avec l’idée de réussir la transition écologique avec "Un nouveau souffle pour Bordeaux" dont un document a été remis lors de ce point de presse. Ce projet présenté est un projet de mandature et c’est donc un document qui va servir de guide tout en précisant qu’il est susceptible d’amendements. Ce n’est donc pas un projet figé pour les années à venir mais un projet capable de s’adapter aux besoins du moment comme aujourd’hui, il est nécessaire de s’adapter à la crise qui touche au delà de la France, l’Europe et le Monde entier. Pour Pierre Hurmic : "Les grandes métropoles se sont épuisées dans une course d’image au détriment de la périphérie et du centre de ces villes" et c’est ainsi qu’il identifie deux points d’inflexions de l’évolution de la ville de Bordeaux, à savoir les années 2 000 avec l’implantation du tramway et ce qu’il a apporté et deuxième inflexion 2 010 autour des grandes opérations d’aménagements étant sous entendu "qui ont fait la partie belle aux bétonneurs avec les scories engendrées". Ceci l’amenant à mettre en avant en premier point la re-naturalisation de la ville à laquelle il s’emploie déjà sérieusement car c’est sur ce point qu’il a fait porter ses efforts en sanctuarisant des espaces comme celui de la Jallère ceci étant précisé par Claudine Bichet.

Claudine Bichet, adjointe en charge des finances, du défi climatique et de la prospective

Dans le document remis, ce dernier reprend donc tous les points sur lesquels la nouvelle municipalité va faire porter ses efforts pour l’adapter aux défis environnementaux avec une ville nature et apaisée qui va renaturer la ville avec des ilots de fraicheur et soutenir les envies de végétalisation des habitants et de multiples autres propositions ne serait-ce qu’engager la ville dans une démarche zéro déchet sans parler d’un développement économique responsable et solidaire voire la sobriété et l’efficacité dans l’usage des ressources naturelles. le deuxième thème exploité est de favoriser l’émancipation tout au long de la vie, thème ambitieux car une vie cela peut être long et largement dépasser une mandature mais pour l’heure il s’agit de créer une ville aux côtés de ses habitants les plus vulnérables via l’accès aux soins et à l’hygiène avec bien sur le volet consacré aux violences faites aux femmes avec la mise à l’abri des victimes. Volonté de favoriser l’épanouissement dès le plus jeune âge et soutenir la parentalité et ainsi accompagner la jeunesse vers une citoyenneté active, bien sur cela passant par l’école avec un important programme de création et de rénovation de groupes scolaires avec le projet de dégenrer les cours d’écoles. De manière concomitante faciliter l’accès au logement en favorisant la qualité de l’habitat et surtout la mixité sociale pour éviter l’effet ghetto tout ceci entrainant la vigilance sur le marché locatif et doter Bordeaux du quota nécessaire de logements sociaux.

Pierre Hurmic, maire de Bordeaux

Les deux derniers thèmes abordés sont : Répondre aux aspirations démocratiques et la ville en commun, apparemment l’un ne va pas sans l’autre car il n’est question que de partage en espérant faire vivre la démocratie permanente en passant par la promotion de l’égalité entre les femmes et les hommes ainsi que la lutte contre toutes les discriminations. Bien sur le développement du numérique pour tous et la maitrise de la donnée est proposée, d’autre part la municipalité veut encourager les initiatives associatives et il est certain qu’en fin de crise sanitaire, le monde associatif va sortir essoré particulièrement dans le monde culturel et sportif. Le volet sécurité et prévention est aussi à l’ordre du jour car depuis quelques années la situation s’est passablement dégradée à Bordeaux amenant le maire à demander une compagnie de maintien de l’ordre supplémentaire tout en augmentant le nombre de policiers municipaux et il souhaite aussi mettre en place la culture pour toutes et tous partout et bien sur il veut garantir l’accès pour tous aux pratiques sportives. Au cours de ce sujet, il est revenu sur la rénovation du stade Chaban-Delmas qui en a bien besoin car s’il a mené la fronde contre la rénovation Juppé, c’était pour s’opposer à l’implantation d’un nouveau parc immobilier dénaturant le lieu qui était destiné à compenser les pertes du Matmut dont la gestion pose problème. Il souhaite une rénovation en accord avec les riverains qui laisse accessible les installations sportives qui pourraient accueillir le personnel hospitalier qui a souvent bien besoin de se détendre. Tout cela restant bien sur à coconstruire d’ici la fin de la mandature.

Ecrit par Bernard Lamarque

Co-fondateur et rédacteur en chef de Bordeaux Gazette


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Bordeaux Gazette Annuaire

Et si je vous racontais...

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Mascarade

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4 - 5
Cordélia et son fantôme

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Brunissande et Esclarmonde

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Vendanges et Immortalité

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Voyage, Voyage !

Nous suivre sur Facebook

Agenda