La Teste de Buch

Eté incendiaire en Forêt de Gascogne : De gemmes et de cendre

L’Histoire de l’Homme est celle d’un combat avec les forêts du monde ! " L’arbre a été sacrifié pour assurer la marche de l’humanité fondée sur le métal " (Dominique Roques). En fait le bois contribue à sa propre disparition. Avec la naissance de toutes les modernités, la production de stères de bois pour nourrir l’industrie en charbon explose.



Au XVIIIème siècle déjà, les forêts d’Europe étaient largement converties en taillis et vouées à la fabrication du charbon de bois pour alimenter les forges et les fourneaux des aciéries. En 1850, la surface des forêts est au plus bas. Ce n’est que le remplacement du charbon de bois par du charbon de terre qui va les sauver. Fin des forêts primaires, originelles… et place aux boisements massifs et capitalistiques. C’est une ère nouvelle, dont le symbole en France est la création de la forêt de pins de Gascogne - officiellement pour faire reculer la malaria en asséchant la lande.

En ce début de 2ème millénaire l’enjeu est tout autre. Face au changement climatique, comment lutter contre les méga feux qui ont meurtri tour à tour la Californie, l’Australie, le Canada qui brule encore cet été de dizaines de foyers. La vue de ces forêts en cendre est toujours déchirante !

© Photo Barbara Vuilliez

Au triste anniversaire de l’incendie de la Teste-de-Buch le 12 juillet 2022, Bordeaux Gazette souhaite faire un bilan de l’année écoulée en Forêt de Gascogne : forêt usagère du Bassin d’Arcachon, mais aussi celles de Landiras, du Sud Médoc, de Dordogne, puis en septembre de Saumos et d’Arès… au total 32 000 hectares de bois ont brulé dans le Sud Ouest durant l’été dernier, pour une surface de 70 000 hectares au niveau national. Depuis les incendies de 1949 ce fut le pire été.

Les années se suivent mais ne se ressemblent pas. En novembre 2021 le président de la coopérative Alliance Forêt Bois, Edmond Bentejac, écrivait : " Cet automne 2021 s’annonce sous de bons auspices. En effet après un été favorable aux pins, (de la pluie et pas de canicule) nos forêts profitent d’un économie forestière favorable".

À l’entrée de l’automne 2022, les constations du monde sylvicole étaient tout autre bien sûr. La surveillance des 2,9 millions d’hectares de forêt en Nouvelle Aquitaine, au fil des années révèle des changements inquiétants dus à l’impact des incendies, de la sécheresse, mais aussi des tempêtes, des épisodes de grêle et des attaques phytosanitaires. Est-on réellement prêt à affronter les catastrophes naturelles qui se répètent de façon de plus en plus inquiétante. 2022 ne serait pas une année isolée mais donne la température des étés que nous auront à subir à l’avenir.

Nous avons déboisé la moitié de la planète, depuis que nous avons fabriqué des haches. Des forêts qu’il reste, seul un tier peut être qualifié de forêt primaire. C’est à dire d’espaces vraiment sauvages, sans intervention humaine. Actuellement tous les 5 ans est abattu en forêts tropicales une surface équivalente à la France. Est-il donc raisonnable de croire que les hommes feront demain des massifs forestiers autre chose que ce qu’ils ont fait depuis plus de 4000 ans. La question est devenu primordiale. Inévitablement nous avons à penser l’impensable et l’inévitable.

Plantation, semi ou régénération naturelle, le débat est relancé depuis ces derniers mois. Quel est le meilleur moyen pour reprendre le fil de notre histoire avec la forêt ? " Nous ne défendons pas la forêt, nous sommes la forêt qui se défend " pouvait on lire récemment sur la gazette de l’ADDUFU (Association de Défense des Droits d’usage et de la Forêt Usagère), des propos passionnés comme vous pouvez le constater.

DFCI Aquitaine
6 Parv. des Chartrons, 33075 Bordeaux.
DFCI est situé dans le bâtiment de la Maison de L’Agriculture et de la Forêt

Alain Rousset déclarait lors du festival Climax de 2022 "Nous vivons nous aussi des écocides en Europe et il n’y a pas d’écologie sans démocratie". Hors dans nos démocraties les solutions écologiques sont elles réellement et systématiquement privilégiées ? Car oui notre sylviculture en Aquitaine pose certains problèmes liés à la monoculture du pin et oui, des forêts offrant plus de diversité dans les essences peuvent apporter une solution contre le réchauffement climatique. Après un été incendiaire particulièrement dévastateur ce débat a pu être accéléré. Cependant pour qu’il y ait débat, il a fallu donner la parole à tous les acteurs du monde forestier. Tout au long de l’année écoulée pompiers, forestiers, élus, bénévoles ont ils tiré les leçons pour une forêt d’avenir résiliente ?
Le 11 avril dernier, Gérald Darmanin et 3 ministres : Christophe Béchu (Ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires de France), Dominique Faure (Ministre déléguée, chargée des Collectivités territoriales et de la Ruralité) et Marc Fesneau (Ministre de l’Agriculture) sont venus porter la bonne parole en terre girondine. Avec différentes propositions dont les 3 suivantes :
- Le gouvernement ajoute 10 millions d’euros pour l’ONF et 7,6 millions d’€ pour la défense des forêts dont la remise en état des pistes (DFCI)
- Implantation dans le Sud Ouest de la future Unité d’Instruction et d’Intervention de la Sécurité Civile (UIISC).
- Replanter 1 milliard d’arbres avec un budget de 150 millions d’euros pour ce faire.

Toutes ces propositions seront elles suffisantes à éradiquer la sécheresse alliée des incendiaires ? Car 95 % des feux de forêts sont d’origines humaines. La menace d’un abaissement des nappes phréatiques n’est pas pour rassurer. Déjà René Dumont en 1974 disait que nous allions bientôt manqué d’eau : "Quand on arrive à la restriction, c’est que nous n’avons pas eu de prévention". Nous sommes dans la persistance du déni : d’un côté les discours, de l’autre les actes ou plutôt un manque d’acte !

Ecrit par Vassof


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Bordeaux Gazette Annuaire

Et si je vous racontais...

Chapitres : 1 - 2
Le Crime de la Pizzéria

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4 - 5
Jeanne et Gédéon

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4 - 5
On ne sait jamais de qui l’on peut avoir besoin

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Et cum animo

Chapitres : 1 - 2 - 3
Une Vie de Chat

Nous suivre sur Facebook

Agenda