Bordeaux

L’UBB met un coup d’arrêt à la spirale infernale et espère continuer

Un Lucu euphorique derrière le pack a signé son retour en assurant seize points au pied et Woki y est allé de son essai pour signifier que l’UBB revenait chez les gagnants en Top 14 après sa série de défaites.

Bien sur le retour de deux internationaux cela ne fait pas l’équipe comme le suggérait Urios mais cela amène de la confiance et de la cohésion à un groupe qui en avait bien besoin. La tentative inédite de repositionner Picamoles en seconde ligne a donné un résultat satisfaisant car si le joueur avec l’age a perdu de la vitesse, la puissance est toujours là pour rendre service au collectif et particulièrement pour palier aux absences de Jolmes, Cazaux, Marais, Petti qu’Urios fait jouer en troisième ligne et Douglas qui a écopé de trois matchs de suspension et après celui la, il en restera deux. Compliqué de palier à toutes ces absences au moment où l’on attaque le sprint final en espérant que ni Woki, ni Picamoles ne rejoindront l’infirmerie. A cette occasion on a pu apercevoir le joker médical de Cazeaux sur le terrain et il a bien suppléé à Picamoles en seconde ligne, un troisième ligne centre remplaçant un autre troisième ligne centre en seconde ligne. Christophe Urios ne croyait pas si bien dire dans son commentaire quand le joueur est arrivé à l’UBB "il sera assez complémentaire de Louis Picamoles" mais à cette époque est-ce qu’il pensait à la deuxième ligne.

Mori auteur d’un bel essai dès la deuxième minute face au Stade Français

Ce match a montré qu’il est nécessaire que l’UBB retrouve les forces vives qui lui manquent pour affronter cette fin de championnat et cette fin de Coupe d’Europe qui s’annonce difficile avec cette série de trois matchs contre le Stade Rochelais. Si cette étape était franchie positivement avec suffisamment de réussite sur ces trois matchs cela donnerait un moral d’enfer à l’équipe d’Urios pour la suite des événements car les rencontres avec les maritimes sont toujours très difficiles à remporter d’autant que les dernières confrontations sont largement à l’avantage des Rochelais qui détiennent le record des points marqués dans un match contre l’UBB de funeste mémoire qui n’a fait que montrer l’effet destructeur de la gestion de Gregory Teague que ne pouvait compenser en peu de temps Jo Worsley et espérons que pour l’an prochain s’il signe à Montauban, il aura un effet plus positif qu’à Bordeaux. Le fer de lance de ces Rochelais, avec lequel il va falloir se frotter c’est Gregory Aldritt et on espère que l’UBB saura trouver les moyens de le contrer mais ce ne sera pas la seule difficulté car il semble bien que l’adversaire dispose de tous ses atouts.

Lucu de retour à la mêlée a été très positif.

Contre le Stade Français l’UBB a montré sa forme lors de la seconde mi-temps et cette fois encore on espère que cette seconde mi-temps sera positive car à Paris le match a basculé avec avec l’essai de Woki avec cette magnifique relance de Cordero servi par Lucu qui a envoyé le troisième ligne derrière la ligne à longues enjambées. Il faudra que l’équipe retrouve la même carburation pour dominer les visiteurs samedi soir sous les yeux des maires respectifs de La Rochelle et de Bordeaux. Pour cette rencontre le manager reprend la formule Woki, Picamoles en deuxième ligne et titularise Waipulu en troisième ligne centre car il a donné toutes les garanties souhaitées fors de la confrontation parisienne et au talon c’est Dweba qui est sur le banc en remplaçant de Lamothe et peu de changement sur l’équipe victorieuse à Paris si ce n’est le retour de Marais sur le banc mais pour les prochaines semaines d’autres retours sont attendus pour améliorer l’ensemble de la mécanique bordelo-béglaise.
Stade Français : 18 2 essais (Etien 26ème, Hamdaoui 35ème ; 2 pénalités Segons 11ème, 42ème ; 1 transformation Segonds 27ème)
Union Bordeaux Bègles : 31 (3 essais Mori 2ème, Woki 45ème, Cros 62ème ; 4 pénalités Lucu 13ème, 20ème, 55ème, 59ème ; 2 transformations Lucu 4ème, 46ème)

Lam lallon en mains avec Diabi qui arrive au soutien

Pour cette rencontre de samedi soir à Chaban qui compte pour le Top 14 avant les rencontres de la Coupe d’Europe, Christophe Urios a fait peu de modifications par rapport à la composition face au Stade Français, en reprenant le vieil adage : "on ne change pas une équipe qui gagne" et c’est ainsi que l’on retrouve la composition suivante :
XV titulaire : 1-Païva, 2-Lamothe, 3-Tameifuna, 4-Woki, 5-Picamoles, 6-Vergnes-Taillefer, 7-Diaby (C), 8-Vaipulu, 9-Lucu, 10 Trinh-Duc, 11-Lam, 12-Lamerat, 13-Massé, 14-Mori, 15-Cordero.
Finisseurs : 16-Dweba, 17-Kaulashvili, 18-Marais, 19-Roumat, 20-Lesgourgues, 21-Garcia, 22-Seuténi, 23-Cobilas.
Union Bordeaux Bègles vs Stade Rochelais
Stade Chaban Delmas à 20 h 05
Samedi 2 avril 2022

Canal+
Sur vos écrans habituels Casey’s Pub, The City, Chez le Pépère, The Connemara Irish Pub,
ARL (96.4), France Bleu Gironde (100.1), Sud Radio (106.0)

Ecrit par Bernard Lamarque

Co-fondateur de Bordeaux Gazette


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Bordeaux Gazette Annuaire

Et si je vous racontais...

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Et cum animo

Chapitres : 1 - 2 - 3
Une Vie de Chat

Chapitres : 1 - 2 - 3
Les Danseurs

Chapitres : 1 - 2 - 3
Secret de famille

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Chloé n’est pas ce qu’elle croit

Nous suivre sur Facebook

Agenda