Bordeaux

L’UBB reçoit le Stade Français à Chaban

Après un déplacement à Montpellier que les hommes de Quesada espéraient gagner après les nombreux ratés des héraultais, ils viennent à Bordeaux avec un net espoir de revanche sur le sort.

La bande à Urios attend la bande à Quesada de pied ferme après un mois de janvier qui n’a souffert que d’une approximation à Chaban face à Clermont. Ce match va compter pour les deux équipes, l’une voyant peut être définitivement s’éloigner le Top 6, même si jamais rien n’est totalement joué et pour l’autre s’offrir un souffle supplémentaire avant de se rendre à Brive où jamais rien n’est facile comme l’ont toujours prouvé les affrontements de Pro D2 entre les deux équipes et les affrontements du Top 14 sont à l’identique. En attendant depuis dix ans l’UBB ne s’est jamais qualifiée, elle s’est toujours maintenue en Top 14 et s’apprête à passer le cap pour entrer dans les élus du Top 6 et comme le précise Christophe Urios "c’est le premier défi, après on verra" s’interdisant d’envisager autre chose pour rester dans le réel. Dans un long interview qu’il a donné à TV7 que vous retrouvez ici, Urios a confessé que cette défaite à Bristol avait marqué les esprits et qu’ils avaient eu une digestion difficile après cet échec, car cette Coupe, ils la voulaient et il se sentaient capables de l’obtenir d’où la frustration qui a mis du temps à s’estomper comme l’a illustrer le démarrage du championnat domestique. Double frustration car s’il avait eu ce match de plus ils auraient été mieux à même de jouer cette demi-finale où ils ont été "short petrol". On sent que maintenant l’affaire est réglé avec ce mois de janvier très bien rempli.

Urios interrogé sur TV7

Pour cette rencontre qu’il juge compliquée car il a confessé en conférence de presse : "on aura un match très très dur, très très dur" ce qui l’a conduit à densifier sa troisième ligne ou il aligne simultanément : Petty, Tauleigne et Higginbotham en titulaires pour affronter cette équipe du Stade Français dans laquelle il y a de nombreux bons joueurs dont certains sont particulièrement incisifs. Il regrettera surement une nouvelle fois l’absence du public, car pour lui c’est bien triste de jouer sans ce treizième homme qui peut apporter beaucoup, d’autant qu’il est le meilleur public de rugby de France. On peut aussi compter sur le retour du capitaine Jefferson Poirot a son poste pour cet affrontement ou la charnière sera identique a celle qui a évolué à Clermont. Globalement peu de changement par rapport à l’équipe du précédent match de Clermont sinon l’ajustement en troisième ligne.
XV titulaire : 1-Poirot (C), 2-Maynadier, 3-Cobilas, 4-Cazeaux, 5-Marais, 6-Higginbotham, 7-Petti, 8-Tauleigne, 9-Lucu, 10-Botica, 11-Lam, 12-Uberti, 13-Mignot, 14-Delguy, 15-Buros.
Sur le banc : 16-Lamothe, 17-Kaulashvili, 18-Douglas, 19-Amosa, 20-Gimbert, 21-Hulleu, 22-Dubié, 23-Tameifuna.
Union Bordeaux Bègles vs Stade Français Paris
Stade Chaban Delmas
Samedi 13 février à 14 h 45

Canal+
ARL (96.2), France Bleu Gironde (100.1)

Ecrit par Bernard Lamarque

Co-fondateur de Bordeaux Gazette


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Bordeaux Gazette Annuaire

Et si je vous racontais...

Chapitres : 1 - 2 - 3
La chaise vide

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Querelle de voisinage

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Mascarade

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4 - 5
Cordélia et son fantôme

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Brunissande et Esclarmonde

Nous suivre sur Facebook

Agenda