La chasse au Moustique Tigre

Cette année encore, ce sont 6 nouveaux départements qui passent en vigilance rouge, c’est à dire que le moustique tigre a été déclaré officiellement implanté et actif sur ces territoires, ce qui fait monter le chiffre à 64 désormais colonisés sur les 96 départements métropolitains.

64 départements touchés
Le moustique tigre a désormais colonisé plus de la moitié des départements français. Toutefois, sa présence n’est pas la même sur tout le territoire : tandis que les départements en vigilance rouge de la moitié nord sont considérés comme faiblement colonisés, c’est-à-dire que moins de 40% de la population est concernée, le tiers sud est lui désormais presque intégralement affecté. Dans ces départements, les autorités locales sont donc dorénavant pressées de mettre en place, elles-mêmes, des moyens de prévention et de lutte contre le moustique tigre, notamment près des lieux fréquentés par les plus jeunes difficiles à protéger, comme les crèches, tout en respectant leurs engagements écologiques, à savoir restreindre l’utilisation de produits chimiques.

Implantation du Moustique Tigre

Eléments de lutte
Outre la détection et le traitement des gîtes larvaires, indispensables pour éviter la prolifération, des nouvelles solutions naturelles sont aujourd’hui proposées dans de nombreuses villes françaises. Parmi les plus répandues, les bornes anti-moustiques qui agissent comme des aspirateurs à moustiques femelles en simulant la respiration humaine, ou encore les nichoirs à chauve-souris, ces animaux nocturnes étant de grands consommateurs de moustiques, pour leur permettre de s’installer sans risque dans une zone infestée. Plus anecdotique car difficile à mettre en place à grande échelle, les pièges à poissons recréent un univers qu’adorent les moustiques tout en contenant des poissons qui vont alors gober les moustiques et leurs larves.

Le véritable prédateur des moustiques : la chauve-souris

Savoir identifier un moustique tigre (photo d’accueil)
Afin d’orienter l’action des organismes en charge de la « lutte anti-vectorielle », il est essentiel de signaler la présence du moustique tigre partout où il se trouve.
Pour ce faire, il faut :
- savoir à quoi ressemble un moustique tigre : il mesure quelques millimètres de longueur (plus petit qu’une pièce de 1 centime), il est noir avec des rayures blanches.
- en cas d’observation d’un spécimen suspect, le prendre en photo, si possible avant de l’avoir écrasé, ou bien après l’avoir neutralisé sans l’abîmer, puis envoyer la photo à Vigilance-moustiques qui l’enverra aux organismes compétents pour authentification.

Source : Vigilance-Moustique

Ecrit par Bernard Lamarque

Co-fondateur et rédacteur en chef de Bordeaux Gazette


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Bordeaux Gazette Annuaire

Et si je vous racontais...

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Querelle de voisinage

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Mascarade

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4 - 5
Cordélia et son fantôme

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Brunissande et Esclarmonde

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Vendanges et Immortalité

Nous suivre sur Facebook

Agenda