Bordeaux

La difficile fin de saison de l’UBB

La meute est aux trousses de l’UBB, elle est déjà dépassée par Castres depuis la dix-huitième et dernière journée et les sept journées qui restent risquent d’être compliquées pour se maintenir dans le Top 6.

Ce n’est pas la défaite à Montpellier qui hypothèque la qualification possible de l’Union pour cette saison, mais il va falloir être très costaud pour valider son ticket cette saison. Pour se rassurer l’UBB aurait besoin d’une victoire à l’extérieur mais elle est face à quatre déplacements difficiles à savoir le Racing 92, Toulon qui n’est surement plus le Toulon de début de saison, Lyon et La Rochelle. On va pouvoir tester sur cette série la solidité de l’ensemble de l’édifice que Rory Teague a passablement ébranlé en laissant à Joe Worsley une tâche difficile quand on voit dans d’autres club le rendement des joueurs qui sont partis et seul Maynadier a tenu le coup, même si on a cru un instant que Julien Rey ferait de même. On peut imaginer le trou que va laisser l’année prochaine le départ de Serin, peut être encore un dégât Teague, Baptiste qui quand il est sur le terrain, donne un supplément d’âme à cette équipe, mais ce sera le problème d’Urios qui va avoir en charge cette équipe l’an prochain. Equipe, qui sur le plan moral est passé par toutes les couleurs de l’arc en ciel en quatorze mois. Objectif numéro un, conserver l’invincibilité à la maison dès ce samedi soir face au Stade Français qui à la vue des résultats ne voyage pas trop mal et dont il va falloir beaucoup se méfier.

Première titularisation à Chaban pour Matthieu Jalibert, face à Grenoble il n’avait fait que la seconde mi-temps

Le retour de quelques blessés va faire le plus grand bien surtout dans le secteur de la touche où Roumat et Woki restent de grands pourvoyeurs de ballons. L’absence de Poirot risque d’être très préjudiciable et le retour rapide de Peni Ravai Kovekalu semble souhaité ainsi que celui de Delboulbes car c’est un secteur hautement sensible la première ligne et pour l’instant l’Union n’est pas spécialement armée. On a aussi hâte de revoir Marco Tauleigne et Beka Gorgadze, retenu par son pays, en troisième ligne car ils sont vraiment d’un apport non négligeable et c’est peu dire. Il faudra attendre un week-end supplémentaire pour retrouver Baptiste Serin qui reste, pour l’instant, le monsieur plus de cette équipe de l’UBB. C’est surtout sur les retours que l’UBB doit compter pour remplir le contrat de rentrer dans le top 6. Le vrai coup dur, c’est la blessure de Poirot qui hypothèque sa fin de saison et sa participation à la Coupe du Monde, en espérant qu’il puisse se remettre vite et participer aux premiers rassemblement, mais il lui faudra surtout, ne pas brûler les étapes car il hypothéquerait sa carrière, pour l’instant cela doit être douloureux dans sa tête.
XV titulaire : 1-Paiva, 2-Maynadier, 3-Cobilas, 4-Douglas, 5-Cazeaux, 6-Woki, 7-Roumat, 8-Amosa, 9-Lesgourgues (C) 10-Jalibert, 11-Nabuli, 12-Dubié, 13-Radradra, 14-Buros, 15-Ducuing
Sur le banc : 16-Pélissié, 17-Afatia, 18-Galarza,19-Lamothe, 20-Gimbert, 21-James, 22-Tamanivalu, 23-Tabidze.
Au cas ou : 24-Peni Ravai Kovekalu, 25-Peterson, 26-Meret, 27-Lebraud
Union Bordeaux Bègles vs Stade Françaix
Stade Chaban-Delmas à 20 h 45
Canal +Sport
Vos écrans habituels : Casey’s Pub, The City, Chez le Pépère, The Connemara Irish Pub

Ecrit par Bernard Lamarque


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Sur le même sujet




Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda