Brive

Le Brive Festival, le festival que tout le monde -M-

Si la veille, le public avait pu danser et chanter les rythmes enflammés de Soprano, il a de nouveau pu le faire ce samedi 20 juillet 2019 avec les artistes Hoshi, Clara Luciani, et -M- .

Devant la grande scène, les festivaliers se sont rapidement mis en place pour le premier concert de la soirée à 19h. Hoshi jeune artiste de 22 ans a sorti son album « Il suffit d’y croire » il y a un an déjà, et certifié disque de platine depuis. Après une saison de festival 2018 chargée, et une tournée en salle, Hoshi retourne au contact des festivaliers, et c’est au Brive festival qu’elle a posé ses valises. Accompagnée de ses musiciens presque tous blonds décolorés, Hoshi vêtue d’une tenue haute en couleurs, a vraiment donné aux festivaliers le concert tant attendu. Si on sait que la chanteuse n’est pas la meilleure danseuse sur scène, ses fans lui ont montré que ses chansons avaient le pouvoir de faire danser tout le monde. Une setlist de 12 chansons, avec « Manège à trois », « Comment je vais faire », « Femme à la mer », et la chanson qui a propulsé Hoshi sous les projecteurs « Ta marinière ». Avec de plus en plus d’assurance sur scène, et une communion beaucoup plus spontanée avec le public qu’à ses débuts, Hoshi et son concert ont été la bouffée d’air frais de ce début de soirée où la chaleur était lourde dans l’air.

Hoshi

Les Thérapie Taxi ne sont pas venus sur le festival suite à un deuil familial d’un des membres du groupe, et c’est donc la chanteuse Clara Luciani qui revenait en Corrèze, 2 ans après son dernier passage. Si certains membres du public déçus ont revendu leur pass, car ce n’était pas ce qu’ils étaient venus voir, ce changement de dernière minute, à voir les visages pendant le concert et les chansons chantées par plus de 7000 personnes, a ravi malgré tout, grand nombre de festivaliers. Clara Luciani, c’est une valeur sûre. Une belle et grande femme, à la voix sublime, et aux chansons envoûtantes. Sur scène, entourée de ses musiciens, Clara a interprété 12 chansons de son album « Sainte-Victoire » et une de son EP « Monstre d’amour ». Un concert fluide, entraînant, et une Clara tout sourire, qui a même invité un jeune homme (Edouard), à venir danser sur scène à ses côtés sur la chanson « Eddy » pour un beau moment de complicité. Le public pas en reste, a également suivi les pas de danse du « couple » d’un titre.

Clara Luciani

Dernier concert de la soirée, et assurément une des sensations de cette 16ème édition du Brive festival, le chanteur et guitariste, Matthieu Chedid a envahi le parc de la Guierle avec sa guitare, et ses instruments articulés pour un show d’1h30 complètement renversant. Tout d’abord en guitare/batterie/voix, -M- a interprété « Mama sam », « Je dis aime », « Qui de nous 2 », avant d’arborer sa tenue blanche et sa perruque dorée pour faire « L’alchimiste », où il est descendu à la rencontre du public au premier rang, puis « Superchérie ». Le concert continue avec des titres de ses différents albums jusqu’au passage du piano voix, où Matthieu Chedid prend possession d’une loge partenaire pour jouer 3 morceaux « En tête à tête », « La bonne étoile », et « La seine » en duo avec un jeune garçon. Un moment hors du temps et exceptionnel devant une foule qui a allumé les flashs des téléphones portables. Ne faisant jamais les choses à moitié, -M- est revenu sur scène en traversant la foule en diagonale tout en jouant la chanson « Corn Flakes ». 4 chansons encore, et c’est l’effervescence sur l’ultime morceau « Machistador » où comme à son habitude, le chanteur fait monter sur scène du public et des bénévoles du festival pour danser avec lui. C’est ainsi que tout l’ensemble du festival a pu voir danser sur le podium Stéphane Canarias, directeur du festival, ainsi que des enfants. Le concert prend fin et tous les festivaliers quittent le festival sifflotant les airs des chansons de -M- , et avec des étoiles plein les yeux.

Matthieu Chedid

Sur la petite scène Corrèze en début de soirée, c’est le sortant de The Voice 2016, Sweem qui est venu envoûter le public de ses chansons pop, puis Reno derrière ses platines a électrisé la petite scène. En ce 3ème jour sur Brive, c’est une scène très RnB/Rap/Zouk avec tout d’abord Aya Nakamura, puis le groupe Kassav, et enfin Maître Gims.

Ecrit par Loïc Cousin

Chez Bordeaux Gazette depuis 2016, j’assure essentiellement la couverture des concerts/spectacles/festivals sur la région Nouvelle-Aquitaine, et également la couverture d’évènements sportifs. Je m’occupe de la rédaction des articles, illustrés de mes photographies. Je travaille à côté comme photographe Freelance auprès des productions, agences, clubs de sport, fédération, presses et médias.


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Bordeaux Gazette Annuaire

Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda