Bordeaux

Le rideau peut se lever sur l’emballage final

Malgré la complexité de gestion de ces derniers mois pour le rugby professionnel, le Top 14 avec le dernier match en retard joué retombe sur ses pieds avec 19 matchs effectués par tout le monde.

La pugnacité de la LNR et de son président sont arrivés à mettre d’aplomb le calendrier du Top 14 avec ce dernier match en retard entre Bayonne et Agen joué le jour du "Crunch", Agen du reste promis à la Pro D2 dont les rennes pour la reconstruction ont été confiées à Régis Sonnes que l’on connait bien à Bordeaux où il a passé quatre ans. On ne peut que regretter que cet emballage final démarre le lendemain du dernier match des six nations où les clubs concernés ne pourront pas récupérer leur internationaux mais qui seront disponibles le week-end suivant pour la Champion’s Cup. Pour l’UBB ce huitième à domicile sera très important en recevant Bristol le dimanche 4 avril à 16 heures à Chaban où le match sera retransmis sur France 2, en espérant cette fois réaliser la performance de les sortir de la Coupe d’Europe pour pouvoir continuer la route. Malheureusement pour cette fin de saison il faudra se passer de Marco Tauleigne qui aurait bien mérité de participer à ce parcours final, tant il a apporté à ce club et réciproquement. En attendant l’UBB a acté le recrutement de deux jockers médicaux qui seront un peu plus que des jockers médicaux pouvant entrer en fonction dès la prochaine rencontre avec respectivement une année de contrat pour Picamoles et deux années pour le géant Thomas Jolmès. On pourrait bien les apercevoir sur le terrain dès la reprise face à La Rochelle ne serait-ce que quelques minutes car Christophe Urios se montre très satisfait de l’arrivée de ces deux joueurs.

Jolmès et Picamoles, nouveaux joueurs de l’UBB
cliché le blog non officiel sur le RCT

Les supporters de l’UBB ne peuvent qu’apprécier que Matthieu Jalibert soit préféré à Romain Ntamack dès ce samedi face au Pays de Galles mais il y a toujours l’appréhension de la blessure qui pourrait priver l’UBB de son maître à jouer. Dans l’immédiat la suite de l’ensemble des compétitions ne se présente pas trop mal avec le retour de nombreux blessés car l’Union en a compté jusqu’à dix, ce qui n’est pas rien avec la menace de la Covid qui peut surgir à tout instant même si la rigueur est de mise et les gestes barrière scrupuleusement appliqués. Le match de reprise du samedi 27 mars à Chaban va donner le ton, car si les intentions y seront, la victoire sera impérative pour rester caler dans le Top 6 car il y a des poursuivants aux dents longues qui veulent gagner des places comme Toulon, Lyon et le Stade Français. C’est un poncif de dire que chaque match qui reste va être déterminant car c’est la première année que l’UBB devrait pouvoir accéder à la phase finale car celle de l’an passé où l’Union ne pouvait plus ne pas participer n’a pas eu lieu créant quand même une immense frustration chez les joueurs qui contre mauvaise fortune ont fait bon cœur. Avec les regrets de la défaite à Bristol, le fardeau a été un peu lourd a porté pour redémarrer la saison, expliquant peut être le démarrage "gazogène" du début de saison. Ce match de reprise revêt une importance particulière après la coupure car c’est non seulement, un derby, celui de l’Atlantique, mais c’est aussi un match qui attire et qui a été capable de remplir le Matmut Atlantique. Réponse samedi prochain pour le résultat !

Ecrit par Bernard Lamarque

Co-fondateur de Bordeaux Gazette


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Bordeaux Gazette Annuaire

Et si je vous racontais...

Chapitres : 1 - 2 - 3
La chaise vide

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Querelle de voisinage

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Mascarade

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4 - 5
Cordélia et son fantôme

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Brunissande et Esclarmonde

Nous suivre sur Facebook

Agenda