Bordeaux

Les femmes savantes au Théâtre du Pont Tournant

C’était jeudi soir la première de cette pièce donnée par la compagnie du Pont Tournant dans le cadre de la poursuite de l’hommage aux 400 ans de Molière. La troupe, tout en respectant le texte à la lettre, en a donné une vision inattendue et pleine de fraîcheur. Le public subjugué a suivi l’histoire de ces personnages tout à la fois comiques et pathétiques. Les Femmes savantes ont été créées le 11 mars 1672. Molière apporta une attention toute particulière à l’écriture de cette comédie en 5 actes et en vers, car il ne bénéficiait plus de la musique de Lully avec lequel il venait de se brouiller.

Si le mariage forcé n’est plus d’actualité dans notre pays, les rapports de manipulation entre les êtres sont toujours bien vivaces. Le combat des femmes pour l’égalité ne date pas d’hier ; être reconnue pour autre chose que pour être un corps bon à faire des enfants et à servir un mari n’est pas une nouveauté. Mais ici, si la réflexion est bien présente, elle est traitée dans la gaieté. Deux sœurs élevées par une mère autoritaire aimant les arts et notamment celui de la conversation et un père pusillanime très terre à terre vont choisir deux voies différentes. Henriette la plus jeune embrasse la vision de son père qui inclut le mariage et la soumission et Armande l’ainée, celle de sa mère préférant se consacrer à l’art et à l’amour platonique. Le problème surgit quand les deux femmes tombent amoureuses du même homme. Clitandre, après avoir soupiré passionnément deux années auprès d’Armande à qui cet amour sans contact convenait bien, finit par choisir l’amour plus charnel et le mariage avec Henriette qui en est ravie. Hélas, Armande est encore amoureuse de celui qui aspire à devenir son beau-frère.

Les femmes savantes
mise en scène Stéphane Alvarez

Tout va se compliquer quand Philaminte, la mère, s’est entichée d’un diseur de mauvaises rimes et faux savant, un certain Trissotin, qu’elle destine en mariage à sa fille Henriette. Le père Chrysale n’apprécie pas du tout le prétendant à qui il préfère Clitandre. Les caractères s’affrontent et le père semble céder une fois de plus à son épouse. Autour de ces personnages pittoresques gravitent notamment une tante foldingue qui croit que tous les hommes sont amoureux d’elle, un frère désespéré de constater la couardise de Chrysale et qui va tout tenter pour arranger les choses, un ami de Trissotin qui va s’avérer pugnace et bien d’autres encore.

Ils sont treize sur scène pour assurer cette comédie qui dure deux heures, mais le temps passe si vite entre rire et émotion. La pièce est partagée par un petit entracte.

On peut saluer les acteurs formidables et très professionnels qui nous font passer le texte avec fluidité comme s’il sortait d’eux-mêmes. Vous pouvez amener vos collégiens qui découvriront une comédie de Molière comme on en voit rarement et comme on aime à penser que l’auteur l’aurait voulu ainsi.

Les costumes sont extraordinaires, bien trouvés, drôles et pleins d’originalité entre évocation de l’époque de Molière et clownerie.

Les femmes savantes
Du jeudi 29 septembre au samedi 08 octobre 2022 au Théâtre du Pont Tournant

La mise en scène et la scénographie formidables sont assurées par Stéphane Alvarez qui est aussi le directeur du théâtre. Le parti pris de la facétie tout en restant fidèle au texte est un pari réussi.

Bravo donc aux actrices et aux acteurs : Carole Pierret-Bonnin, Arlene Pélibossian, Eric Benayoun, Julie Vallcaneras, Michel Allemandou, Sébastien Hequet, Brigitte Benayoun, Yannick Leleu, Romain Cursan, Léandre Alvarez, Lino Alvarez, Hans-Igor Bentho, Jeanne Gonnet-Mery.
Lumière : Yannick Leleu

Le public parfaitement conquis leur a offert plusieurs rappels.
Venez découvrir ce petit bijou et vous comprendrez pourquoi on joue encore les pièces de Molière aujourd’hui.

Du jeudi 29 septembre au samedi 08 octobre 2022
Théâtre du Pont Tournant
13 rue Charlevoix de Villers, 33300, Bordeaux, France
INFOS et RÉSERVATION : 05 56 11 06 11

www.theatreponttournant.com

Ecrit par Marie-Laure Bousquet

Je suis rédactrice à Bordeaux-Gazette depuis 2016 où j’interviens le plus souvent dans les rubriques sur le théâtre, la culture, ou l’Art de vivre. J’alimente aussi la rubrique roman-feuilleton « Et si je vous racontais » avec des nouvelles fantastiques ou d’anticipation.


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Bordeaux Gazette Annuaire

Et si je vous racontais...

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4 - 5
On ne sait jamais de qui l’on peut avoir besoin

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Et cum animo

Chapitres : 1 - 2 - 3
Une Vie de Chat

Chapitres : 1 - 2 - 3
Les Danseurs

Chapitres : 1 - 2 - 3
Secret de famille

Nous suivre sur Facebook

Agenda