Port du voile : Ciotti, Schiappa, le ton monte et le niveau baisse à l’Assemblée Nationale !!!

La confusion qui règne dans le paysage politique français vient de s’enrichir d’une passe d’armes de très bas niveau, pour ne pas dire pire, entre le député Eric Ciotti et la Secrétaire d’Etat Marlène Schiappa.

Un comptoir de bistrot !
Si l’ « orthodoxie » du député Ciotti l’amène souvent dans une France de plus en plus soucieuse de se libérer de toutes les chaines et autres traditions, à incarner selon nos libérateurs la figure type du réactionnaire, pour ne pas dire la caricature de l’homme de droite tout à fait détestable, ( certains parlent de Ciottises et même bien pire …) ce n’est certainement pas lors d’affrontements avec la ministre Schiappa que les sommets de la réflexion sont atteints et que le pays peut se flatter et se nourrir de tels pugilats démocratiques. Un échange tout juste digne de la médiocrité des réseaux sociaux vient de nous être offert au sein même de l’Assemblée Nationale, assemblée transformée pour l’occasion en comptoir de bistrot, sans l’humour et la bonne humeur qui souvent y règnent.

Mieux vaut ne pas s’écouter …
Aucun humour en effet et surtout une règle, ne pas bien écouter l’autre ou du moins faire semblant de l’avoir bien compris pour mieux caricaturer ses propos et lui faire dire ce qui permet une réplique théâtrale, cinglante et indignée. Que l’on soit Ciottiste ou pas (ce qui est mon cas ) sans s’attarder inutilement sur le cœur du débat, force est de constater que le député n’a jamais dit que l’assesseure était une terroriste mais que pour le moins, symboliquement, on pouvait s’interroger sur la pertinence de son « habillement » en pareille circonstance. Remarque à laquelle je me permettrai d’ajouter une question personnelle : La présence de cette dame dans le bureau où votait le candidat du R.N. Jordan Bardella (dont je ne suis pas un fan) était-elle due aux seules lois du hasard ?

Eric Ciotti
Eric Ciotti au micro de France Bleu

La Ministre scandalisée !!!
« Quand je vous entends Monsieur Ciotti, faire un parallèle entre cette dame qui s’est levée tôt pour aller être assesseuse bénévolement et un acte terroriste et la comparer à des assassins, je suis scandalisée. Scandalisée pour cette dame. Peut-être qu’avec plus de dames comme elle et moins de gens comme vous, la démocratie se porterait mieux. » Conclut Marlène Schiappa sous les applaudissements de l’Assemblée.
Loin de penser que les propos d’Eric Ciotti étaient parfaitement ajustés alors qu’ils étaient bien sûr diversement interprétables, le pire dans ce débat Facebookien de bas étage est bel est bien venu de notre ministre qui histoire d’élever le niveau des échanges et d’appréhender la complexité d’un problème qui ne saurait être réglé par quelques invectives nauséabondes, s’est montrée tout à fait incapable de maîtriser ses paroles, tant elle était soi-disant scandalisée !

Des ministres low-cost ?
Que l’opposition s’oppose au gouvernement avec plus ou moins de véhémence n’a jamais obligé le ministre concerné à répliquer par des insultes aussi peu dignes de sa fonction que sottes et infâmantes. Emmanuel Macron, certainement contraint par les événements de nommer quelques ministres low-cost, serait bien inspiré de tirer quelques oreilles, car quand la qualité minimum requise n’est pas au rendez-vous, cela finit par se voir ... Outre les nombreux échecs électoraux de L.R.E.M., seuls les sondages concernant sa personne sont favorables au Président Macron, en ce qui concerne son gouvernement, sa majorité et son parti, c’est tout simplement la catastrophe ….
Quel malencontreux hasard ...

N.B . Hier matin, sur les écrans, dans « un remarquable élan d’humour », Gabriel Attal, porte-parole du gouvernement, soucieux certainement de relever le niveau du débat, nous a livré une blague de collégien en comparant Xavier Bertrand à Plastic Bertrand, histoire d’illustrer selon lui, la malléabilité qu’il attribue au futur adversaire de son président.
Etonnant et affligeant, la confrontation à "deux sous" semble partie pour continuer au "comptoir de l’Assemblée Nationale" et sur les écrans !!! De quoi sans aucun doute, conforter la désertification des isoloirs.

Ecrit par Dominique Mirassou


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Sur le même sujet

Bordeaux Gazette Annuaire

Et si je vous racontais...

Chapitres : 1 - 2 - 3
La chaise vide

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Querelle de voisinage

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Mascarade

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4 - 5
Cordélia et son fantôme

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Brunissande et Esclarmonde

Nous suivre sur Facebook

Agenda