Bordeaux

Une micro-forêt au cœur de Bordeaux Sud

La première micro-forêt de Bordeaux a été inaugurée par le maire EELV, Pierre Hurmic. Elle s’inscrit dans la démarche « Bordeaux Grandeur Nature », présentée par la mairie fin 2020, qui a pour objectif une plus grande végétalisation de la ville.

Un îlot de fraîcheur pour contrer le minéral
Pierre Hurmic a donné, ce mardi 9 mars, le coup d’envoi de la plantation de la première micro-forêt deBordeaux. Située à l’angle des rues Billaudel, Fieffé et Francin, dans le quartier Bordeaux Sud, elle prend place sur le triangle de la placette Billaudel, qui était à l’origine dédiée au stationnement. Cette transformation incarne la volonté de Pierre Hurmic de « casser le bitume ». Une volonté qu’il a lui-même concrétisée en plantant un chêne aux cotés des autres végétaux déjà installés par les agents des espaces verts. «  L’idée est de créer un îlot de fraîcheur dans un espace très minéral » explique le maire. 500 arbres de 25 espèces différentes et une soixantaine d’herbacés vont être plantés sur une surface de 250m2. Une forte densité qui a pour but de lutter contre le réchauffement climatique. « Un espace densément arboré de 100 m2 permet d’abaisser la température de 1°c dans les rues adjacentes dans un rayon de 100 mètres » indique Pierre Hurmic. Les végétaux sont de jeunes plants dont la résistance a été testée par le Jardin Botanique. Ce choix permet, selon la mairie, de réduire le coût de l’opération qui s’élève à 50 000 euros. Ces micro-forêts s’inspirent du concept des jardins en mouvement créés par le paysagiste français Gilles Clément. Il vise à « restaurer une naturalité originelle » en laissant les végétaux se développer librement et en repensant le rôle du jardinier qui devient observateur.

Pierre Hurmic au micro des journalistes
Pierre Hurmic interviewé

Des avis mitigés
Pierre Hurmic a rappelé que cette première création s’inscrit dans le cadre de la démarche « Bordeaux Grandeur Nature » . « Une reconquête végétale » selon les termes de la mairie qui souhaite augmenter la végétalisation de la ville de 20 % afin que tout Bordelais ait un espace planté à moins de 10 minutes à pied de chez lui » Du côté des riverains, cette transformation est différemment appréciée. Simone, octogénaire habitante du quartier, se réjouit d’un tel projet « J’ai toujours eu peur qu’ils construisent quelque chose sur cet espace. Les arbres apporteront de la fraicheur, car c’est vrai que notre quartier est très exposé. » Philippe est quant à lui plus réticent. « Pourquoi pas... Mais à voir comment les gens se comportent avec ce nouvel espace vert et s’ils ne le saccagent pas ». Le Maire aimerait à terme, et dans une période sanitaire plus apaisée, faire participer la population pour accélérer cette végétalisation : « Il faut qu’il y ait une appropriation de ces espaces. Nous espérons pouvoir pour les prochains projets travailler avec les écoliers. Il n’y a rien de plus merveilleux que d’entendre un jeune dire « ça, c’est mon arbre, je l’ai planté lorsque j’étais à l’école. » La nouvelle micro forêt sera baptisée « Wangari Muta Maathai » en hommage à « La femme qui a plantée des arbres », prix Nobel de la Paix en 2004 pour son engagement contre la déforestation au Kenya.

Ecrit par Salomé Lemaitre


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Bordeaux Gazette Annuaire

Et si je vous racontais...

Chapitres : 1
Querelle de voisinage

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Mascarade

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4 - 5
Cordélia et son fantôme

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Brunissande et Esclarmonde

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Vendanges et Immortalité

Nous suivre sur Facebook

Agenda