Bordeaux

Alain Juppé met le conseil municipal en ordre de marche

C’est une liste de vingt quatre adjoints qui a été soumise au vote avec en tête de liste le nom de Virginie Calmels ce qui en dit long sur l’horizon qui se dessine pour elle mais il faudra qu’elle fasse ses preuves. Avec en charge l’emploi, les relations avec les entreprises et le développement économique et durable elle va devoir apprendre les rouages de l’administration qui ne sont pas ceux forcément de l’entreprise privée.

Pour cette séance de mise en place ou Alain Juppé est resté seul dans son fauteuil de maire les opposants socialistes, verts et bleu marine n’ont pas participé au vote pour la désignation des adjoints. Ainsi c’est donc vingt quatre adjoints qui ont été désignés avec Virginie Calmels en tête de liste par les seules voix de la majorité. Interrogé lors de la suspension de séance Alain Juppé a fait valoir qu’il ne donnait pas de numéro aux adjoints et que c’était à chacun de faire ses preuves pour s’imposer dans une hiérarchie qui n’a besoin d’aucun formalisme. Immédiatement après dans la liste soumise aux votes c’est Nicolas Florian qui apparaissait et qui hérite de la délégation que détenait Hugues Martin à savoir les Finances et sera donc son successeur..... En troisième position on assiste à l’ascension d’Alexandra Siarri qui de chargée de la lutte contre les nouvelles précarités élargit considérablement son périmètre avec la cohésion sociale et territoriale succédant ainsi à Véronique Fayet. Didier Cazabonne ne change pas d’affectation et reste aux relations internationales ainsi qu’Anne Brézillon qui retrouve la vie associative. Le successeur de Dominique Ducassou à la culture est Fabien Robert qui lui aussi emprunte l’ascenseur pour occuper une position exposée car la culture avait fait l’objet de nombreuses critiques de la part de Vincent Feltesse et de son équipe, il va devoir faire preuve de caractère, d’intelligence et de doigté pour s’imposer dans ce rôle. Emmanuelle Cuny hérite de l’éducation qui n’existait pas vraiment en tant que telle dans la précédente mandature. Stéphane Delaux, Arielle Piazza et Joël Solari ne changent pas d’affectation et conservent leurs délégation ainsi qu’Anne-Marie Cazalet, Jean-Louis David et Elisabeth Touton. Pour les votes qui ont suivi la désignation des adjoints à savoir pour la Commission d’appel d’offres et pour la Délégation services publiques ce sont les seuls conseillers bleu marine qui ne se sont pas déplacés alors que Verts et Socialistes ont déposé un bulletin dans l’urne. Après vote à main levée Jean Charles Bron hérite du poste de conciliateur face à la candidature proposée par les socialistes de Jacques Respaud. Lors de la prochaine séance du Conseil Municipal chacun prendra sa place auprès du maire à la tribune et celle-ci paraîtra moins déserte que lors de cette séance.

Ecrit par Bernard Lamarque

Co-fondateur et rédacteur en chef de Bordeaux Gazette


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Bordeaux Gazette Annuaire

Et si je vous racontais...

Chapitres : 1
Mecarecit 2035

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7
Bienvenue à Sainte Gueille

Chapitres : 1 - 2 - 3
On ne refait pas l’histoire

Chapitres : 1 - 2 - 3
Un monde meilleur

Chapitres : 1 - 2 - 3
Comme une plume

Nous suivre sur Facebook

Agenda